Lors de la première spéciale du jeudi 2 octobre au matin, Denis Bouan (N°3) et Fredéric Lejeune (N°2) ont été obligés de recommencer leur spéciale, celle d'Ales en Haute Loire qui s'est disputée à 7H45.

En effet, au départ de la spéciale, des cônes ont été semble-t-il mal positionnés, par l'organisation, et les deux favoris n'ont pas abordés la spéciale par une chicane qui commandait le départ. (En fait ils ont pris un raccourci, sans le vouloir...à l'insu de leur plein gré quoi).

Résultat, Marc Fontan leur a proposé de refaire la spéciale, ce qui n'a semble-t-il pas troublé outre mesure Denis Bouan, qui a réalisé quasiment le même temps. Même si le leader au classement s'est lâché un peu, tout comme son camarade.

Par contre Frédéric Lejeune, a moins bien pris la chose et est entré dans une colère noire, après l'incident de la spéciale de Pevy, on peut comprendre que le pilote Belge soit à bout de nerfs. Un peu fébrile, et on le comprend, Frédéric Lejeune, a moins bien réussit sa 2e « spéciale ».