L’enjeu à Pointe Noire est d’obtenir le visa pour l’Angola !

En arrivant, les nouvelles sont mauvaises, beaucoup de voyageurs attendent près du port depuis des semaines, le consulat ne délivre pas de visa. Les jours passent et rien n’avance.

Tout doit rentrer

Les autorités jouent avec nos nerfs en nous disant d’aller sur Brazzaville pour tenter les démarches, sauf que nous avons des contacts la bas qui nous indiquent que ça ne passe pas non plus. Sans parler des escrocs en uniformes qui nous font miroiter la possibilité de traverser l'Angola en convois et d’obtenir des laissez passer..

Nous y perdons du temps et de l’argent ! Tout le monde est à bout, certains sont la depuis 15 jours, d’autres près d’un mois. Un couple est resté bloqué 3 mois ici nous dit-on ! L’issue est toujours la même : le bateau !

la boite à sardines..

Nous nous sommes donc groupés : Nadin&Roger (Suisses en Land Cruiser), Emily&Oliver (GB en Land Rover) Frank et moi pour envoyer les véhicules à Wallis Bay en Namibie. Nous avons pris un container de 40 pieds (13 mètres) pour y loger nos jouets.

Premiers essais : motos en long

Le chargement nous a pris toute une journée : aller chercher le container, placer les véhicules, enlever puis remettre finalement la tente de toit des anglais, sangler les engins, sceller le container.

En long ça ira mieux..

Dans une semaine je retrouverai ma moto en Namibie.. C'est l'avion qui me permettra de sauter l'Angola dommage..