l'équipe..

Il est des pistes que l’on ne peut imaginer même dans nos pires cauchemars !

Après avoir effectué 100km en 10h dans la boue Congolaise, je pensais avoir vécu le pire..Et bien non ! Le pire était à venir, non pas pour moi, mais pour la moto.. La piste qui relie Isiolo à Moyale au Nord du Kenya est une vaste tôle ondulée ou l’on atteint péniblement les 30 km/h de moyenne.

Au petit matin, avant de partir, nous croisons Henning, il attend un camion pour charger sa 1150gs, les vibrations ont eu raison de son pont arrière coupé net à 65 000 km..

Mon ventre gargouille, j’appréhende la journée à venir..

Nous nous arrêtons toutes les 20 min pour laisser refroidir nos amortos. A ce petit jeu Mike avec qui je roule regarde crispé ses suspensions qui pleurent depuis déjà quelques kilomètres.



Low Rider..

Plus que 100 km à tirer et nous retrouverons le goudron éthiopien, nous croisons les doigts, serrons les fesses, rien à faire ! Le combiné arrière nous lâchera d’un coup, les Ohlins affichent pourtant 90 000 km et déjà 3 reconditionnements..

Seance de Musculation

La piste est peu empruntée mais nous pouvons compter sur les camionneurs et quelques dollars pour nous sortir d’affaire ! Une heure après avoir cassé, le jouet de Mike est chargé et sanglé direction Addis Adaba la capitale de l’Ethiopie..