pere noël4L’année dernière j’avais, comme j’essaye de le faire à chaque fois, noté très consciencieusement la liste de ce que je laissais à Bangui et de ce qu’il ne fallait surtout pas oublier de ramener au retour. Au mois de septembre, je me suis fait piquer , pendant une séance de dédicaces, la petite mallette molle où il y avait juste quelques feutres, une paire de tongues de secours (indispensable) et mon petit agenda noir (presque aussi indispensable que les tongues !)…Depuis je ne cesse de visualiser ma bécane démontée dans ma tête, je tente de retranscrire en pensée ce que devait être cette liste pour ne pas me retrouver comme un con devant ma machine démontée…Bien entendu, il manquera quelque chose…c’est déjà toujours le cas quand on ne se fait pas braquer son petit carnet, alors cette fois-ci, je n’y couperai pas ! Quand je saurai ce qui manque, je vous le signalerai et peut-être aurai-je l’air encore plus con que la fois où j’ai emmené des pneus en me plantant de dimension !