scenettes-verticales.jpgCe matin après mon animation de stage, Jean Parfait, le chauffeur d’ECHO qui porte très bien son nom parce qu’il est d’une hallucinante ponctualité et toujours bien habillé, quoiqu’un peu bègue, m’a amené une nouvelle fois à l’aéroport mais ce coup-ci j’avais bien un colis à retirer. Les douaniers furent étrangement plutôt cool même s’il y eut divers taxes indéfinies mais tellement dans les limites du raisonnable que je serais presque prêt à parier que c’était bien des vraies taxes super légales. Après, je suis retourné à la maison pour commencer la reconstruction. Il y a évidemment toujours un petit truc ou l’autre qui pète au remontage mais avec un peu d’Aralditescenettes-verticales2.jpg et de fil de fer ça devrait bien tenir cinq mille bornes. A la fin de la journée, évidemment la moto ne tourne pas encore, loin de là, mais je suis sur la bonne voie. Yannick, pendant ce temps-là, fait des tours de pâté de maison pour devenir pilote de rallye et parfois il a la bonne idée de changer de sens pour ne pas devenir pro du virage à gauche et se planter au premier virage à droite…On progresse grave!