Ai-je toujours rêvé d’être ce que je ne suis pas et ce que je ne suis pas est-il devenu moi ? Terrible question que j’ai hâte de méditer sur la piste ; insondable énigme psychanalytique avec laquelle je devrai sans doute éviter de bassiner mes lecteurs qui n’attendent de moi que des ensablements, des embourbements et des pannes complexes…Mais ne suis-je pas déjà en train de basculer dans la psychanalyse, là !? Attente encoree...Bon, je vais vous laisser avec le père Noël, pendant que je refais le tchéking de mes pièces détachées. C’est plus simple le père Noël, ça vous fait pas d’embrouille, sauf le jour où on vous apprend qu’il n’existe pas. Mais après tout, rien ne vous empêche de continuer à y croire ; y’en a bien qui croient à des choses encore plus insensées, comme un messie qui sauvera le monde ou un Humain sublime qui ne laissera pas tout s’effondrer…surtout les derniers ponts Centrafricains qui m’attendent déjà…