Dans la rue tout autour de la maison où nous sommes hébergés, il y a des camions bloqués par les douanes. Ici, la frontière avec le Nigéria est juste à côté et le bureau des douanes est dans notre rue. Tous ces camions bloqués arrivent du Togo par le Nigéria pour amener le pipe-line qui va relier les nouveaux forages pétroliers du nord à la raffinerie qui se construit juste à côté. On pourrait se demander pourquoi les fonctionnaires des douanes sont obtus au point de freiner le développement de leur pays pour juste récupérer quelques bakchichs à la con . Le douanier, on le sait, n’a pas la réputation d’être une brute du neurone ni, sous ces contrées, d’une intégrité exemplaire, mais quand on discute un peu on comprend mieux, et même on voit le douanier différemment; presque, oserait-on le dire, comme une sorte de justicier. Le nouveau forage est exploité par les Chinois qui vont raffiner le pétrole au Niger et puis l’expédier vers la mer par le pipe-line pour le ramener chez eux. Évidemment, ça change un peu la donne dans un pays où l’essence est presque aussi chère qu’en Europe mais le smig à quatre vingt euros. On comprend mieux qu’on les bakchiche les camions mais les chauffeurs Togolais ils trinquent un peu. Alors, ils campent sous les camions, font sécher le linge d’un rétro à l’autre et tourner les moteurs chaque matin , à la prière de cinq heures, pile sous nos fenêtres…camions sinotogolaisFinalement Abdu le mécano, m’a amené le démarreur ; pas un ramené du Nigéria mais le mien qu’il a réparé. Je l’ai essayé et ça marche…enfin ça fait un bruit de casserole épouvantable mais on peut démarrer. Je vais donc l’économiser et ne pas toucher à la moto avant dimanche matin où nous prendrons la route d’Agadez…avec le bol que j’ai cette année, j’imagine bien que ça fera comme à Mao, ça pétera juste en partant…mais il y a du goudron on pourra pousser puisque cette fois-ci j’ai quand même pu régler la soupape coincée qui nous avait planté à N’guigmi. Demain il faut que je scie soigneusement les tétines de mon nouveau pneu arrière qui frotte contre le pot et l’amorto…On arrête pas de trouver des nouveaux trucs rigolos pour entretenir le suspens. Aujourd’hui, c’est l’inauguration du championnat de lutte Nigérienne, c’est très populaire à Zinder et y’a des tambours qui résonnent dans toute la ville…