PegaseTravelling

Motomag.com

vendredi 3 juin 2011

..."Le motif de la résistance, c'est l'indignation"...

Affiche18juin2011-National1.jpg

lundi 31 janvier 2011

...Assemblée Générale Ordinaire de la FFMC 66...

Avatar.jpg Ami(e) motard(e) bonjour,

Notre assemblée générale aura lieu le vendredi 04 février 2011 à partir de 19h00 et se tiendra à Rivesaltes, dans les locaux du Lycée Agricole : 1, avenue des Pyrénées.

Nous comptons sur ta présence et ta participation. Tu as besoin de la FFMC comme la FFMC a besoin de toi. Sans toi, nous ne pouvons faire avancer ce qui doit être fait.

Ton soutien par une adhésion est déjà beaucoup, tes cotisations nous permettent d’être indépendant. Est-ce suffisant ? non. Car pour avancer il faut être nombreux. Le nombre fait la force, une force de capacité, une force de proposition, une force d’action issue de la réflexion et de l’analyse. Chaque motard qui se sent concerné peut nous apporter son aide en consacrant un petit peu de son temps à la FFMC. Merci par avance de ce que tu feras.

Ordre du jour :

1- Présentation du Rapport moral et d’activité de l’exercice 2010. Projet de résolution : l’assemblée générale, après avoir pris connaissance du rapport moral et d’activités 2010, valide ce rapport. VOTE

2- Approbation des comptes de l’exercice 2010 arrêtés au 31/12/21010. Projet de résolution : l’assemblée générale, après présentation, approuve les comptes de l’exercice 2010 arrêtés au 31/12/2010. VOTE

3- Quitus à donner au conseil d’administration pour l’exercice 2010. Projet de résolution : l’assemblée générale donne quitus au conseil d’administration pour l’exercice 2010. VOTE

4- Présentation des candidats au conseil d’administration, et élection. Les adhérents désirant présenter leur candidature peuvent se manifester dès maintenant ou lors de l’assemblée générale. Projet de résolution : l’assemblée générale, après présentation nominative des candidats, procède à l’élection des membres du conseil d’administration. VOTE

5-Questions diverses

L’assemblée est ouverte à toutes et a tous, n’hésitez pas à venir nous rejoindre à cette occasion. Toutefois, seuls les adhérents à jour de cotisations pourront voter.

Sur place, vous pourrez acheter (à prix motard) des boissons fraîches, sandwichs froids ou chauds, pizza chaude et café.

Venez nombreux car le devenir de la FFMC 66 concerne l’ensemble des motard(e)s.

...Agissez avec la FFMC : Rejoignez son conseil d'administration...

C colère C citoyen

Si les deux-roues motorisés (et autres 3 roues) vous passionnent et si vous pensez qu’ils sont en danger, la FFMC est pour vous !

Pourquoi s’investir au sein de la FFMC ?

Participer, localement, aux actions menées par la FFMC

Contribuer au maintient et au développement de la FFMC dans notre département

Soutenir les actions régionales, nationales, européennes, et même internationales de la FFMC

Militer au sein de la seule association de défense des usagers de 2 ou 3 roues motorisés

Encourager le partage de la route avec les autres usagers

Maintenir un véritable esprit « motard »

Consolider la reconnaissance de nos compétences par les professionnels

Contribuer à la vie démocratique de la FFMC

Accueillir les nouveaux motards ou scootéristes ou MP3istes

Aujourd’hui le Conseil d’Administration de la FFMC 66 est loin, très loin, d’être au complet. Plusieurs postes sont encore à pourvoir, au moins 6. Alors n’hésitez pas, envoyez nous votre candidature et venez nous rejoindre lors de la prochaine Assemblée Générale, qui se tiendra le vendredi 04 février 2011 à partir de 19h00 à Rivesaltes, dans les locaux du Lycée Agricole : 1, avenue des Pyrénées.

Et n’ayez pas peur, vous ne serez pas seuls ...

vendredi 29 octobre 2010

...HISTOIRE DU BÉNÉVOLE...

Juin-2007.jpg

Le Bénévole (activus benevolus) est un mammifère bipède qu’on rencontre surtout dans les "associations" où il peut se réunir avec ses congénères ; les bénévoles se rassemblent à un signal mystérieux appelé "convocation".

On les rencontre aussi en petits groupes dans les divers endroits, quelquefois tard le soir, l’œil hagard, le cheveu en bataille et le teint blafard, discutant ferme sur la meilleure façon d’animer une manifestation ou de faire des recettes supplémentaires pour boucler son budget.

L’ennemi héréditaire du bénévole est le YAQUA (nom populaire) dont les origines n’ont pu être, à ce jour, déterminées. Le yaqua est aussi un animal bipède, mais il se caractérise surtout par un cerveau très petit qui ne lui permet de connaître que deux mots « y’a qu’à », ce qui explique son nom.

Le yaqua, bien abrité dans la cité anonyme, attend. Il attend le moment où le bénévole fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer son venin qui atteindra son adversaire et provoquera chez celui-ci une maladie très grave : le "découragement".

Les premiers symptômes de cette implacable maladie sont visibles rapidement ; absences de plus en plus fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche et attrait de plus en plus vif qu’exercent un bon fauteuil et la télévision sur le sujet atteint.

Les bénévoles décimés par le découragement risquent de disparaître, et il n’est pas impossible que, dans quelques années, on ne rencontre plus cette espèce que dans les zoos où, comme tous les malheureux animaux enfermés, ils n’arriveront plus à se reproduire.

Les Yaquas, avec leur petit cerveau, et leur grande langue, viendront alors leur lancer des cacahuètes pour tromper l’ennui ; ils se rappelleront avec nostalgie le passé, pas si lointain, où ils pouvaient traquer le bénévole sans contrainte.

.

...Mots & Maux...

Ledenon_1.JPG

« La conscience est la capacité de se percevoir, s’identifier, de penser et de se comporter de manière adaptée. Elle est ce que l’on sent et ce que l’on sait de soi, d’autrui et du monde… »

« En amour le verbe « Prendre » ne peut s’appliquer. On ne peut « Prendre » l’amour de quelqu’un. On ne peut que « Donner » le sien… »

« Il est plus facile de mourir que d’aimer. C’est pourquoi je me donne le mal de vivre…mon amour… »

« L’amour est une herbe spontanée et non une plante de jardin… »

« Si quelqu’un ne te sourit pas, sois généreux et offre ton sourire ; Personne n’a plus besoin d’un sourire que celui qui ne peut sourire aux autres… »

« Préférer la folie des passions à la sagesse de l’indifférence… »

« Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort… »

« Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n’arrive jamais… »

« Le temps ne s’occupe pas de réaliser nos espérances, il fait son œuvre et s’envole… »

« Celui qui se transforme en bête, se délivre de la douleur d’être un homme… »

« Deux biens sont pour nous aussi précieux que l’eau et la lumière pour les arbres : la solitude et les échanges… »

« La lumière peut être perçue partout… même dans les lieux les plus sombres… telle une étincelle d’espoir dans une dépression mortelle… »

« Mieux vaut ne rien dire, que de dire ce qui ne peut être… »

« Si ce que tu as à dire, n’est pas plus beau que le silence, alors : tais toi !... »

mardi 16 mars 2010

...Quarante mille motards en colère : mobilisation massive...

Pour exiger une vraie prise en compte des deux-roues motorisés (2RM) dans les questions de sécurité routière, 40 000 motards ont manifesté dans toute la France, le 13 mars dernier, à l’appel de la FFMC. Une délégation a été reçue par Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports.

CP FFMC du 16 mars 2010

A l’issue du succès des 60 manifestations qui ont rassemblé près de 40 000 usagers en deux ou trois roues motorisés dans toute la France samedi 13 mars, Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports a reçu une délégation de la FFMC. La rencontre qui a duré près de deux heures a eu lieu dans le cadre du rassemblement organisé à Royan. A nouveau interpellé sur les revendications des Motards en colère pour une meilleure prise en compte de leurs spécificités, Monsieur Bussereau a reconnu que l’accroissement du parc de 2RM et les risques encourus par leurs conducteurs nécessitent désormais une vraie réflexion sur la question.

Face à Laurence Moroy, membre du Bureau National de la FFMC, et aux représentants des antennes de sa région, le Secrétaire d’Etat s’est déclaré favorable à un renforcement de l’éducation routière dès le plus jeune âge et pour une meilleure prise en compte de nos spécificités de circulation. Conformément aux débats en cours dans le cadre de la concertation engagée depuis huit mois entre les pouvoirs publics et la FFMC, Dominique Bussereau a confirmé les efforts entrepris en faveur d’une reconnaissance de la circulation des 2RM entre les files dans les embouteillages urbains. Reste à définir un cadre légal pour cette pratique courante, ni autorisée ni interdite, mais toujours sujette à la verbalisation arbitraire des forces de l’ordre. En revanche, le ministre maintient le contrôle technique obligatoire pour les cyclomoteurs auquel s’oppose la FFMC qui déplore notamment que cette question n’a même pas été débattue au sein de la concertation censée associer les représentants des usagers des 2RM !

Alors à quoi ça sert de discuter avec les motards si au final, le gouvernement veut « nous faire l’intérieur » ?

C’est ce double-langage que dénonce la FFMC et c’est ce qui a conduit à la forte mobilisation de ses 40 000 sympathisants qui l’ont bruyamment manifesté samedi dernier. Et de mémoire de motard en colère, ça fait longtemps qu’on n’avait plus vu ça : dans toute la France, de Brest à Chambéry en passant par Lille, Niort, Toulouse ou Marseille, sans oublier la prise de la capitale, des dizaines de milliers de citoyens se sont mobilisés pour rappeler à nos gouvernants qu’une meilleure sécurité routière pour les motards ne se fera pas sans les motards.

Nous restons donc déterminés à redescendre dans la rue.

A bon entendeur…

Contacts Presse Eric Thiollier : 01 48 18 12 15 France Wolf : 06 63 43 43 32

vendredi 12 mars 2010

...Pour une meilleure prise en compte des deux-roues motorisés dans la conception des infrastructures routières...

Mobilisation nationale le 13 mars - 60 manifestations de motards ce week-end partout en France

Plots anti-stationnement au raz des chaussées, glissières de sécurité insuffisamment équipées de lisses basses, ralentisseurs non conformes, mal posés ou mal signalés, épandage de graviers, séparateurs de chaussées en relief, architectes urbains ignorants des dangers auxquels sont exposés les usagers vulnérables, signalisation publicitaire en surnombre au bord des routes… ça suffit !

Les pouvoirs publics affirment se préoccuper de la sinistralité dont sont victimes les conducteurs de deux-roues motorisés (2RM) … mais la prise en compte de nos spécificités de circulation peine à se réaliser chez les décideurs des collectivités territoriales. Certes, il y a eu des progrès au cours des 30 dernières années (normalisation des ralentisseurs, des marquages au sol, doublement des glissières de sécurité, …), mais les infrastructures urbaines ne prennent pas encore assez en compte les 2RM… C’est tellement plus facile, surtout après une chute de dire que le « motard roulait trop vite » !

Des recommandations existent (notamment depuis 2000 avec la publication d’un guide intitulé « Prise en compte des motards dans la gestion et l’aménagement des infrastructures), mais elles n’ont aucun caractère obligatoire… Et surtout, elles sont méconnues des techniciens de voirie et de leurs élus qui n’intègrent pas les conducteurs de 2RM comme des usagers vulnérables.

Depuis ses premiers combats contre les rails de sécurité « guillotine » qui mutilent ou tuent chaque année des dizaines de motards en France, la FFMC bataille pour que soit reconnu le danger des infrastructures routières inadaptées aux 2RM et pour que les solutions connues soient mise en œuvre. Si le doublement des rails de sécurité est une timide réalité en France, la FFMC a maintenant porté ses revendications au niveau européen et demande que le Comité Européen de Normalisation (par le biais du TC226 ) prenne en compte la problématique des motards via l’application de la norme EN1317 des glissières de sécurité.

Dans un environnement routier essentiellement pensé pour l’automobile, les Motards en colère réaffirment « qu’on n’est pas des bagnoles » et invitent les cyclomotoristes, les scootéristes et les motocyclistes à manifester le 13 mars dans toute la France pour revendiquer notre droit à circuler en sécurité.

Retrouvez la liste des manifestations sur notre site internet : http://www.ffmc.asso.fr/

Dernière Minute : Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux Transports rencontrera une délégation de la FFMC à l’issue de la Manifestation se déroulant en Charente Maritime ce samedi 13 mars à 15h30

Contacts Presse Eric Thiollier : 01 48 18 12 15 France Wolf : 06 63 43 43 32

...Deux roues entre les files ? Pas n’importe où ! Pas n’importe quand ! ...

Pour la reconnaissance des spécificités des deux roues motorisés, la Fédération Française des Motards en Colère appelle les motards, scootéristes et cyclomotoristes à manifester le 13 mars partout en France.

Emblématique des revendications des deux roues motorisés (2RM), la circulation entre les files dans les embouteillages est couramment pratiquée partout en Europe depuis deux décennies. Au point qu’elle a été légalisée en Autriche et aux Pays Bas, officiellement tolérée en Belgique et largement pratiquée partout ailleurs. En France, au prétexte qu’elle n’est pas inscrite dans le Code de la Route, la circulation interfiles est régulièrement verbalisée, faisant l’objet de campagnes de répression sévères, ce qui vaut au conducteur interpellé trois PV pour la même infraction : dépassement par la droite, non respect des distances de sécurité et changement de voie non motivé par un changement de direction…

Pour la FFMC, cette pratique doit être encadrée par des règles de bon sens, pour être enseignée, prévenir les risques et encourager un meilleur partage de la route.

Pas n’importe où ! La circulation entre les files se pratique entre les deux files les plus à gauche de la chaussée dans le cas des voies rapides à chaussée séparée, à l’exclusion des autres voies afin de ne pas causer de confusion parmi les automobilistes.

Pas n’importe quand ! La circulation entre les files ne doit se pratiquer qu’en cas de situation embouteillée lorsque les automobiles sont arrêtées ou circulent au pas. Lorsque la circulation redevient fluide, le 2RM doit réintégrer la file normale de circulation, en prenant soin de ne pas gêner les autres usagers.

Pas n’importe comment ! La circulation entre les files doit se pratiquer en conservant un différentiel de vitesse modéré vis-à-vis du flot de circulation (inférieur à 20km/h). A aucun moment le 2RM ne doit forcer le passage. Il doit ainsi respecter les indicateurs de changement de direction (clignotants) des autres véhicules qui signalent ainsi leur intention de changer de file, en les laissant effectuer leur manœuvre sans chercher à se faufiler.

Pour la FFMC, c’est par l’instauration et le respect de ces préceptes simples que l’on pourra améliorer la sécurité des deux roues motorisés et plus généralement le partage de la route. Un précepte de bon sens voudrait que ce qui se pratique au quotidien depuis 20 ans soit a minima enseigné, a maxima reconnu et intégré aux règles de circulation communes.



Retrouvez la liste des manifestations sur notre site internet : http://www.ffmc.asso.fr/

Contacts Presse Eric Thiollier : 01 48 18 12 15 / France Wolf : 06 63 43 43 32

...Pour la reconnaissance des spécificités des 2RM, mobilisation générale le 13 mars !...

Face aux tergiversations des Pouvoirs publics, la FFMC invite l’ensemble des motards, scootéristes et cyclomotoristes à se mobiliser pour la défense de leurs spécificités.

Voilà huit mois que la FFMC est engagée dans une vaste concertation pour l’élaboration de mesures visant à améliorer la sécurité routière des deux roues motorisés (2RM). La question de la circulation entre les files en cas d’embouteillages est emblématique de nos revendications en faveur d’une meilleure prise en compte des 2RM. Ces dix dernières années, le parc de 2RM en circulation a augmenté de 60% : c’est aujourd’hui une alternative incontournable aux problèmes de transports pour des centaines de milliers de salariés… Reconnaître la circulation inter-files en cas d’embouteillage permettrait de pouvoir l’intégrer dans la formation à tous les permis de conduire. C’est ce que demandent les motards pour que l’ensemble des conducteurs y soient sensibilisés afin de limiter les comportements inadaptés et promouvoir un vrai « partage de la route » que la FFMC défend depuis trente ans.

Pourtant, le Ministère de l’Intérieur campe sur un refus catégorique et nous promet un renforcement des verbalisations … Et ce dans un contexte de politique du chiffre qui exaspère les policiers eux-mêmes ! Plutôt que de reconnaître les spécificités de circulation des 2RM pour mieux prévenir les risques auxquels ils sont exposés, les Pouvoirs publics tentent de réduire d’abord le nombre d’usagers… mais ce n’est pas en cassant le thermomètre que l’on fait tomber la fièvre !

Notre appel est donc une réaction au double-langage des Pouvoirs publics qui invitent la FFMC à discuter d’une meilleure prise en compte des 2RM d’un côté et qui renforce la répression de l’autre… Verbalisation « à la volée », PV pour stationnement non réglementaire faute d’emplacements adaptés, tracasseries réglementaires sur la conformité des véhicules, menaces de confiscation du véhicule, infrastructures routières inadaptées… ça suffit !

Le 13 mars, les 2RM emprunteront les voiries urbaines et péri-urbaines en restant dans leur file au même titre que les automobiles et stationneront en occupant la place d’une voiture, etc… Par cette démonstration par l’absurde, la FFMC entend démontrer l’intérêt des 2RM comme moyen de transport à part entière.

Elle appelle donc les scootéristes et les motocyclistes à descendre dans la rue pour interpeller les médias et l’opinion publique afin de soutenir les efforts de la FFMC dans ses discussions avec les Pouvoirs publics pour faire reconnaître nos spécificités de circulation.

Contacts : France Wolf : 06 63 43 43 32 Eric Thiollier : 01 48 18 12 15

mercredi 24 février 2010

...Pour une vraie reconnaissance des deux-roues motorisés...

Manif100313-Tract-recto.jpg

La FFMC (Fédération Française des Motards en Colère – Dél. Dép. des P.O.) organise

samedi 13 mars 2010, une manifestation « Pour une vraie reconnaissance des deux-roues motorisés ».

RDV Parc des Expos de Perpignan à 14h00.

Le 13 mars, les 2RM emprunteront les voiries urbaines et péri-urbaines en restant dans leur file au même titre que les automobiles et stationneront en occupant la place d’une voiture, etc… Par cette démonstration par l’absurde, la FFMC entend démontrer l’intérêt des 2RM comme moyen de transport à part entière

FFMC / Ffmc66

lundi 15 février 2010

...ffmc 66 - Assemblée Générale 2010...

Avatar.jpg

Ceci est une "News" de la F.F.M.C. 66...

Toute l'équipe de la F.F.M.C. 66, vous convie à son ASSEMBLÉE GÉNÉRALE.

Celle çi se tiendra le VENDREDI 5 MARS 2010 à 20 H à la brasserie L' ESCALE ZI LAS BIGUES 2 RUE CLOSE 66140 CANET EN ROUSSILLON.

Nous vous attendons nombreux à cette Assemblée Générale pour donner plus de force à notre mouvement.

Salutations Motardes

NB : Possibilité de se restaurer sur place (Tapas, sandwichs) à prix motard !



Pégase (Isa) - Resp. Admin. FFMC 66 ffmc66@yahoo.fr

mardi 15 décembre 2009

...Balade de Noêl... 20 décembre 2009 - Team NoTeam

affichenoel2.jpg

A vos motos le dimanche 20 décembre !

Nous avons le plaisir de vous informer que l'association Team NoTeam (www.noteam.fr) organise une balade moto au profit des orphelins des Sapeurs Pompiers le dimanche 20 décembre 2009.

Cette balade de noël catalane est à but caritatif. Les participants sont invités à se déguiser pour l'occasion et apporter un petit cadeau (non emballé) qui sera remis à l'arrivée aux orphelins des sapeurs pompiers.

Le rendez-vous est fixé sur le parking de l'office du tourisme à St Cyprien port à 13h30. La balade sera effectuée à faible allure (60km/h) et passera par : - St Cyprien village - Alénya - Saleilles - Cabestany - Perpignan - Rivesaltes - Circuit du roussillon (arrivée)

Une fois sur place, un goûter sera offert par le circuit du roussillon, une démonstration piste sera effectuée par un pilote du Team NoTeam engagé en Championnat de France Michelin Power Cup et un lâché de ballon sera effectué.(offert par Nat'services).

Nous espérons vous voir nombreux à cette manifestation qui est une première dans la région de Perpignan. Alors enfourchez votre moto, déguisez vous pour l'occasion et venez admirer le sourire des enfants en voyant tous ces motards père noël présents pour cette formidable manifestation.

Sportivement

Johann PLANCQUE Pilote du Team Noteam

jeudi 12 novembre 2009

...FFMC GUYANE...

affiche-ffmc-guyane-creatio.jpg

lundi 9 novembre 2009

...FFMC 11 - Appel à Manif...

ffmc11.jpg

mardi 9 juin 2009

...Fête de la Moto - Quillan - Aude (11) - 27&28 juin 2009...

Quillan-juin-2009.jpg

vendredi 5 juin 2009

...Gain de Cause - Un Panneau Pour La Vie...


« Un Panneau Pour La Vie »

Le vendredi 5 Juin la Ffmc 66 a constaté que la pression exercée sur les pouvoirs publics a porté ses fruits. En effet un chevron de signalisation de virage à droite a été installé route de Vingrau.

Les pouvoirs publics ont installé ce panneau à la veille de notre mobilisation simplement pour nous déstabiliser, pour vous déstabiliser. Ainsi les adhérents gonflés à l’idée d’aller manifester peuvent être déçus ou interpréter que l’on se « moque d’eux ». Mais c’est bien le contraire qu’il faut penser. C’est justement parce que le dernier recours, l’ultime moyen de pression est l’appel à manifestation que nous avons réussi à obtenir cette revendication. Après les demandes, les dossiers, les courriers, tout le travail fait en amont, quand il y n’y pas de réponse satisfaisante, c’est bien la manifestation que redoutent les pouvoirs publics. Ainsi la force du mouvement Ffmc est justement sa capacité de mobilisation rapide.

Il faut bien comprendre que la manifestation prévue demain, Samedi 6 juin 2009 n’a plus lieu d’être.

Manifester est un outil, nous n’avons pas eu besoin de nous en servir, mais nous l’avions pris en main….Ainsi nous avons eu gain de cause.

La stratégie politique de « lâcher du leste » au dernier moment est bien connue. Elle est appliquée dans l’économie, la politique et le social. En fait les pouvoirs publics testent, jaugent et analysent jusqu'à quel point un mouvement va réagir, s’amplifier ou s’épuiser. Ils gagnent du temps pour pouvoir s’organiser. Si ce mouvement ne s’épuise pas, va jusqu’au bout et reste solide, l’adversaire cède au dernier moment pour épuiser aux maximum les énergies engagées et tenter éventuellement de provoquer des troubles dans le mouvement revendicateur.

Ne tombons pas dans ce « panneau », c’est bien une réelle satisfaction de la part du mouvement. Grâce à vous, grâce à la crainte redoutée des pouvoirs publics d’une manifestation qui pourrait déborder, nous avons obtenu ce que nous demandions.

FFMC 66

PS : Les membres du bureau, seront présents samedi 6 juin à 14 :00 sur le parking du parc des expos, pour répondre à toutes vos questions. Appel de phare.

mardi 2 juin 2009

...Y'a Basta ! Un Panneau Pour La vie...

Monsieur François Claude PLAISANT Sous-préfet, directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot 66951 Perpignan Cedex

Perpignan, le 18 mai 2009

Objet : Rappel d’une demande de modification de signalisation routière.

Monsieur le sous-préfet, directeur de cabinet de la sécurité routière.

La FFMC 66 vient à nouveau vers vous, afin d’attirer, pour la seconde fois, votre attention sur l’événement tragique qui s’est produit sur la route départementale D12, au lieu dit « Le pas de l’échelle » entre Vingrau et Rivesaltes, le 8 mars dernier. Cet endroit a coûté la vie à un père de famille et envoyé sa fille à l’hôpital.

Or, à ce jour, la FFMC 66 ne constate aucune intervention des pouvoirs publics, face à ce lieu identifié comme accidentogène de par sa configuration et une signalisation inadéquate. Nous demandons l’installation d’un panneau signalant la dangerosité de ce virage.

Le 21 avril dernier, vous avez reçu un courrier de notre part, portant sur cette tragédie et la nécessité d’intervenir sur site. Votre silence, reste regrettable et choquant, face à notre requête, d’autant que Madame Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, s’inscrit dans l’objectif clair de baisser l’accidentologie des motards. Votre position d’indifférence totale, est perçue, dans l’état des faits, comme une marque de dédain pour la vie d’autrui !

Comme cela vous a été notifié dans notre courrier initial, nous avons informé notre Bureau National, de votre positionnement actuel, que nous déplorons, et sachez par la présente, que nous manifesterons prochainement, jusqu’à l’obtention par « écrit » de votre engagement pour la mise en place d’une balise de « chevrons » !

La FFMC 66 reste convaincue, qu’humainement, vous ne pouvez qu’approuver notre démarche : « Un Panneau Pour La Vie »

La FFMC 66 vous prie d’agréer, Monsieur le sous-préfet, directeur de cabinet de la sécurité routière, nos salutations motardes.

FFMC 66

Panneau-6

mercredi 13 mai 2009

...Y’a Basta ! Le coléromètre est dans le rouge !...

Monsieur François Claude PLAISANT Sous-préfet, directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot 66951 Perpignan Cedex

Perpignan, le 19 avril 2009

Objet : Mise en demeure d’une modification de signalisation routière.

Monsieur le sous-préfet, directeur de cabinet de la sécurité routière.

L’objet de ce courrier est d’attirer votre attention en particulier sur un accident mortel et, en général sur un certain nombre de points.

Dimanche 8 mars 2009 un accident mortel à moto, a eu lieu sur la route départementale D12 au lieu dit « Le pas de l’échelle » entre Vingrau et Rivesaltes. Cette départementale représente un danger pour les usagers de deux-roues motorisés même à faible allure.

(Voir doc1 Localisation) 1_-_Localisation.jpg

Le bilan est lourd, un homme de 30 ans tué ; sa fille, passagère de 8 ans, souffre d’une fracture du fémur.

La FFMC rappelle que votre responsabilité est en cause. Des recours pourraient être portés devant la justice. De nombreux motards empruntent cet itinéraire, des cyclomoteurs l’empruntent également.

Nous vous joignons notre analyse des détails de facteurs aggravants relevés sur cette zone devenue « mortelle » qui peut expliquer les responsabilités en cause. La brigade de gendarmerie de Rivesaltes ainsi que l’EDSR nous ont confirmé que l’enquête avait conclu à une perte de contrôle du 2RM. Aucun taux d’alcool relevé ; la vitesse n’est pas en cause.

(Voir doc2 Facteur 1) (Voir doc3 Facteur 2) (Voir doc4 Facteur 3) (Voir doc5 Facteur 4) 2_-_Facteur1.jpg 3_-_Facteur2.jpg 4_-_Facteur3.JPG 5_-_Facteur4.jpg 6_-_Conclusion.jpg

Nous sommes certains que vous serez attentif à notre requête. Nous pensons que celle-ci a un caractère d’urgence imminente. Nous demandons donc la mise en place d’une balise de chevrons sous quinzaine à partir de la date de réception de la présente. Nous vous demandons de nous tenir informés des suites que vous voudrez bien donner à notre intervention. Dans le cas où cette requête ne serait pas entendue, soyez assurer que nous relayerons toutes nos informations au niveau national et ne manquerons pas de nous faire entendre massivement.

Rappel général des revendications.

Quelles mesures avez vous pris sur les points noirs des accidents mortels visités lors du cortège du 20 Juillet 2008 ? Quelles mesures avez-vous pris après la réunion points noirs du 6 octobre 2008 en préfecture ?

Qu’en est il des aménagements urbains absurdes de la commune de Pollestres ? Faut il attendre qu’une personne s’empale dessus ? Toutes les extravagances sont permises dans les PO en terme de mobilier et d’aménagement urbain, des pieds de vigne en séparateur de voie, des galets en guise de rond point, des terre-pleins centraux à angle droit… C’est inacceptable.

La demande des balayages réguliers par la DDE des voies d’accélération et de décélération décidée lors de la réunion du 6 octobre 2008 a-t-elle été prise en compte ?

Pourquoi les routes d’accès aux abords de Perpignan sont elles dans un état excessivement dangereux ? La zone de Saint Charles, le quartier de la gare, la zone du Lycée Marillac…

Quelles mesures avez-vous pris après les assises départementales de la sécurité routière du 25 Novembre dernier ?

Les propositions du comité de pilotage ont été qualifiées de trop compliquées à mettre en place et donc tout simplement ignorées. La DDE a investi dans un crash test, à aucun moment les groupes de travail ont souligné ce manque de matériel. Nous savons parfaitement que les PDASR sont attribués en fonction d’intérêt personnel ou d’un petit groupe au détriment de l’intérêt collectif. La preuve en est quant à votre désengagement sur l’action de formation 125 cm3 du samedi 14 mars 2009 au Circuit du Roussillon. C’est inacceptable.

Quant à la volonté « d’ouvrir les circuits » commandée par Michèle Merli, votre réponse à notre dossier nous a paru tout a fait insatisfaisante, allant contre les propos du ministère.

La toute récente démission du Monsieur Moto du département qui vous avait demandé clairement il y a plusieurs mois des moyens pour pouvoir travailler nous parait être un affront de plus. Nous avions à plusieurs reprises insisté sur ce point. C’est inacceptable.

Enfin les pouvoirs publics ont tenté en vain d’instaurer une nouvelle Procédure Véhicule Endommagé qui n’a pas abouti suite à notre force de mobilisation. L’annonce d’un « grenelle des 2RM » par le gouvernement laisse supposer un effet d’annonce sans aucun intérêt réel et consultation détournée. In fine les pouvoirs publics mènent leurs actions de prévention, qui passent plutôt par l’installation de nouveau radar, sans aucune approbation des représentants concernés. C’est inacceptable.

Nous vous rappelons que vous vous êtes engagé à prendre des mesures ; À ce jour nous n’avons aucun retour positif. La FFMC constate une fois de plus que les pouvoirs publics font preuve d’ingérence, voir dans certaine mesure, d’incompétence de leurs services.

Veuillez agréer, Monsieur le sous-préfet, l’expression de nos salutations distinguées.

FFMC 66





A ce jour nous n’avons aucun retour positif et la préfecture n’a même pas daigné répondre à notre courrier de demande de mise en place d’une balise de chevrons sur la zone mortelle de la D12.

Le Bureau de la FFMC a donc décidé d’engager une action en manifestant devant la préfecture jusqu’à obtention claire et définitive de cette dernière requête.

1-panneau-pour-la-vie-_1_.jpg

mercredi 22 avril 2009

...Balade Pour Un Copain...

1er-mai-2009.jpg

lundi 30 mars 2009

...Rocamadour-Vallée du Célé-Vallée du Lot-Gorges de l'Aveyron-Montagne Noire-Mai 2007...

...Rocamadour -Tours et Détours- 12 & 13 Mai 2007...

Vendredi 11 Mai : Incident de parcours !

:( résultat de l'affaire : l'orteil droit fracturé (pas glop); Cachets anti-douleurs et anti-inflammatoires en poche, je ne peux annuler le Week end programmé dans le Lot et sa région...

Samedi matin, départ comme prévu ! je serre les dents sous mon casque... Je ne suis pas à l'aise sur "Belle", je n'ai pas mes appuis, mais que diable... j'y arriverais... Peu de photos : je m'en excuse...

Une bonne nuit de repos en chambres d'hôtes à Blanat, et demain sera un autre jour ;)

Gaazzz

Perpignan-Narbonne-St Pons de Thomières-Mazamet-Castres-Lautrec-Graulhet-Gaillac-Cordes-s-Ciel-St Martin Laguépie-Villefranche de Rouergue-Figeac-Gramat-Le Blanat...

Photo : 1- 2- 3- Visuels de St Martin-Laguépie 4- Repos et calme à Le Blanat (Chambres d'Hôtes) http://www.rando-accueil.com/Massif... Bonne adresse !

1-St_Martin_Laguepie_Le_Blanat.jpg

Dimanche 13 Mai 2007 : Mon pied accepte un peu mieux d'être posé au sol, et sur la moto, je me sens mieux... les kilomètres vont s'enchaîner pour rentrer à la maison, car nombres de tours et détours sont au programme...

Photo : 1- 2- 3- 4- Rocamadour

2-Rocamadour.jpg

Rocamadour-Payrac-Séniergues-Livernon-Grèzes-Brengues-St Sulpice-Cabrerets

Photo : 1- 2- 3- 4- La Vallée du Célé

3-Vallee_du_Cele.jpg

Cabrerets-St Cirq Lapopie-Cajarc-Toulonac-Villefranche de Rouergue-Najac

Photo : 1- Cabrerets - 2- Le Célé 3- St Cirq Lapopie 4- Route de Najac 4-Vallee_du_Cele_et_du_Lot.jpg

Photo : 1- 4- Route de Najac 2- 3- Le Château de Najac 5-Rte_de_Najac.jpg

Najac-Laguépie-St Antonin Noble Val-Brousses.

Photo : 1- 2- St Antonin Noble Val 3- L'Aveyron 4- Route de Brousses par la Corniche 6-St_Antonin_Noble_Val_Gorges_de_l__Aveyron.jpg

Brousses-Bruniquet-Castelnau-de-Montmiral-Gaillac-Graulhet-Lautrec-Castres-Labruguière-Laprade-Fontiers-Cabardes-Carcassonne-Limoux-Quillan-Estagel-Perpignan

Photo : 1- Route de Brousses par la Corniche 2- l'Aveyron 3- Laprade 4- Fôret de la Loubatière 7-Gorges_de_l__Aveyron_Montagne_Noire.jpg

Voilà, la boucle est bouclée !

Gaazzz

- page 1 de 2