Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Moto Tour 2008

Compte rendu journalier du Rallye Moto Tour 2008, classement, résultats, faits de course, parcours, itinéraire, horaires, spéciales, photos... Par Moto Magazine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 30 septembre 2008

Moto Tour: Les pénalités levées

billet19-penalites.jpgLes pénalités qui avaient été infligées à la moitié des concurrents, lors de la spéciale de nuit de Pevy, ont en fait été levées par le Jury, lundi 29 septembre en début de soirée, soit 24H après l'évènement.

Résultat Fredéric Lejeune (BMW HP2 Sport N°2) qui avait théoriquement pris l'avantage se voit reléguer en 2e position après l'étape Reims Val de Reuil. Au classement provisoire de la catégorie expert, c'est donc Denis Bouan (Buell 1125R N°3) qui garde le leadership avec 8 secondes d'avance sur le belge. Philippe Pinchedez (Ducati Hypermotard N°22) prend la 3e place du classement à 12 secondes.

Le pilote Ducati arrivera-t-il à garder son rang ? Il a chuté ce jour, sur une plaque de bitume particulièrement glissante lors d'une liaison et a été éjecté de sa machine, et son épaule le fait souffrir.

Voir en annexe le classement de l'étape du lundi 29 septembre (Reims-Val de Reuil) de la catégorie « expert ». Puis le classement de la catégorie "expert" et "promostions" du mardi 30 septembre (Val de Reuil-Val de Reuil)

lundi 29 septembre 2008

Denis Bouan devance Lejeune à Orival

billet17-bouan-orival.jpgLa 2e spéciale de jour, qui s'est déroulée à Orival (dans les boucles de la Seine, pas très loin d'Elbeuf (76) a été remportée de manière magistrale par Denis Bouan sur sa Buell 1125 R(N°3).

En effet le pilote officiel de la marque US, réussit un chrono étonnant de 2'02''62 avec plus de 4 secondes de mieux que le pilote belge Frédéric Lejeune sur BMW 1200 HP «  sport ».

Ils sont d'ailleurs les seuls à tirer leur épingle du jeu, puisque leurs adversaires leur concèdent près de 6 secondes, sur une spéciale de plus de 5 km, sur un revêtement très dégradé.

La première victime de cet état de fait est Vincent Philippe,qui a méchamment mordu le bas côté de la « piste » avant de voir sa moto guidonner de manière très brutale et de l'envoyer par dessus bord.

Malgré le résultat de ces 2 spéciales, il est pour l'instant impossible de dire qui mène au classement provisoire, puisque le jury (suite aux réclamations de l'épreuve de nuit de Pevy,) n'a toujours pas pris de décision.

Cela est d'autant plus regrettable que l'on est à plus de 24H de la spéciale de nuit qui se déroulait à Reims. Le Moto Tour cherche désespèrement à obtenir l'aval des instances internationales (FIM) pour accéder à l'échelon de « championnat mondial ». Pour l'instant avec le flou artistique qui entoure les résultats de la première étape, on est sincèrement en droit de se demander si l'on navigue pas pas l'amateurisme le plus complet.

Moto Tour : Pénalités ou pas pénalités ?

billet14-reims-nuit2.jpgLe premier « loupé » du Moto Tour est intervenu lors de la première spéciale de nuit de Pévy (D 675 de Pévy à Chaussée Bocquaine), dimanche 28 septembre, puisqu'il semblerait que le temps imparti entre le Contrôle Horaire (CH) et le pointage en début de « spéciale » ait été un peu trop juste.(Notamment pour ceux qui avaient tous les feux rouges à se "farcir")

Résultat tous les favoris se sont vus infliger de lourdes pénalités, (15 secondes) comme la moitié des concurrents! (soit environ 122 pilotes !) Devant la montée de boucliers, les organisateurs ont semble-t-il fait marche arrière et devraient enlever les dites pénalités.

Problème le pilote belge, Frédéric Lejeune, 4e en IRC en 2007, n'a pas commis d'erreur et se trouverait donc en tête du classement provisoire. Si les pénalités sont enlevées, il redescendrait au sein du classement !

Le Jury n'a pas encore décidé quelle mesure prendre. Et aucun résultat n'a encore été rendu public en ce fin de matinée du lundi 29 septembre.