billet27-miniconi.jpgA 42 ans, Tony Miniconi fait son premier Moto Tour et son « premier rallye routier » sur une KTM 690 Duke N° 126.

En fait c'est un ami, de longue date, Gilles Salvador qui l'a poussé à s'inscrire à ce Moto Tour et qui l'ai aidé à préparer sa moto. En effet Tony est amputé de la jambe gauche, quasiment en dessous du bassin, suite à un accident de moto « le 16 octobre 1981 » précise-t-il.

Et depuis 21 ans, il roule au quotidien sur une 650 Dominator Honda, à Ajaccio son lieu de résidence. Pour la partie « sport » , sur circuit il utilise une GSX-R 750, mais uniquement « en entraînement ». En effet, pour des handicapés comme Tony, il est interdit de participer à des compétitions.

Au Moto Tour, le passage des vitesses se fait par une électro-vanne commandée au guidon par deux boutons : le vert pour monter les vitesses, le rouge pour les descendre.

Saluons au passage, l'effort des organisateurs du Moto Tour d'avoir accepté Tony dans cette compétition.

Les longues étapes ne semblent pas l'affecter plus que cela, notamment l'appui sur sa seule jambe valide durant les très longues étapes de liaison (entre 380 à 580 km/jour) « depuis 21 ans je me suis fait à cette situation ». Cela n'empêche pas Tony, de connaître le lot commun des motards : la gamelle, puisqu'il est tombé lors de la spéciale d'Orival. (Voir photo)