Communiqué de la Sécurité Routière du 14 mai 2014
''Hausse sensible de la mortalité en avril 2014 (+8,1%)
Avec 255 tués en avril 2014, contre 236 en avril 2013, soit +19 personnes, l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) enregistre une hausse de la mortalité routière de 8,1%.
Les accidents corporels augmentent de 7,3%, 4 744 contre 4 420 en avril 2013, soit +324 accidents corporels……."

Mince alors keski’spass ?

Côté météo, il semblerait que ce mois d’avril fut plus printanier que prévu avec un excédent remarquable pour le mercure et l’ensoleillement. Forcément plus de monde sur les routes, plus de kilomètres parcourus… et paff…. fatalement plus de rencontres inopportunes !
Oui mais ce n’est pas parce qu’il fait beau que les gens roulent plus vite et comme nous en sommes tous convaincus, c’est la vitesse qui est responsable des accidents… ya un truc qui cloche !
Probablement les usagers ont voulu une dernière fois, avant la baisse programmée des vitesses (c’est ça qui tue on vous dit !), se griser d’un bon 90 sur nos charmantes petites routes bidirectionnelles !
Bravo, c’est malin… maintenant il n’y a plus de raison que le très discret ministre de l’intérieur diffère la mise en place de la réduction des vitesses maximum autorisées. Et comme nous sommes finalement incorrigibles puisque malgré la crise, les impôts, le chômage, le prix des carburants… nous nous obstinons à ne pas rester chez nous à nous lamenter en attendant que ça se retourne, pourquoi ne pas généraliser le moins 10 km/h sur tout le réseau… et pour faire bonne mesure un petit millier de radars en supplément pour appuyer sur la tête des étourdis, et aller… une petite hausse de TIPP pour calmer tout ce petit monde.
Si quelqu’un avait le portable d’un indien maitrisant la danse de la pluie… qu’il fasse suivre à l’Intérieur, je pense que ça pourrait aider aussi…