Alors comme ça la FFMC a changé de logo !
ça fait le buzz dans quelques départements… Quelques excités qui colportent la nouvelle… Très remontés les gus… ils disent qu’ils se sont fait flouer, que les culs de plomb du siège national se sont fait enfumer par un communicant manipulateur, tout frais débarqué d’une autre planète, qui leur a fait troquer la colère contre la citoyenneté…
Pas glop qu’ils disent ! On est en colère depuis plus de trente ans, y a pas de raisons que ça change !
(Ça me fait penser à un canular radiophonique où l’on proposait de changer le nom de la famille Connard, le protagoniste se voyait répondre par un descendant de la bien nommée, qu’il était Connard depuis 5 générations et qu’il voulait rester Connard !)
C’est vrai que depuis quelque temps sous l’acronyme FFMC il y a écrit ‘Motards & Citoyens’.
Et les autres ça les fout en pétard qu’il y ait écrit citoyens et pas colère (alors que dans FFMC, le M et le C, ça veut déjà dire Motards en Colère !).

Bon alors pour éclairer le débat, voyons côté dictionnaires.

Colère :
État affectif violent et passager, résultant du sentiment d'une agression, d'un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales…
On a aussi : Grande irritation, violent emportement qui se traduit par de l'agressivité.
Wahhhooufff ! Ça décoiffe… Violent, agressif, brutal. Vous me direz ce n’est pas loin de l’image des motards véhiculée par les médias, les politiques et finalement largement partagée par le grand public. Très en phase finalement avec les spots de la Sécurité Routière… Notamment celui ou l’autre excité de la ville, sur sa moto noire, avec son casque noir et sa visière qu’on voit pas ses yeux, va se fracasser seul comme un gros naze sur une petite route de campagne par beau temps !!! C’est peut-être à cause de ça qu’ils sont en colère les motards en colère, on les agresse, on les stigmatise, on les aime pas ! Oui mais c’est qui qu’a commencé ? Comment on sort de la spirale ?...
Citoyen :
Personne jouissant, dans l'État dont il relève, des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote…
On a aussi : le mot "citoyenneté" est un "terme juridique affectivement neutre" qui affirme l'appartenance à une communauté politique organisée. Il porte avec lui la notion de participation à la vie de la cité, la notion de droits politiques.
Cool… Apaisant, positif, valorisant même. Affirmer sa citoyenneté c’est fort, c’est clair, c’est constructif…
C’est bien citoyen ! Le type qui affirme son appartenance et qui veut participer à la vie de la cité, on a probablement plus envie de le considérer qu’un excité brutal ? De plus, ça n’interdit pas la colère !
FFMC, ‘motards & citoyens’… ça en jette je trouve.

Cerise sur le gâteau, c’est à l’issue d’un vote tout ce qu’il y a de plus démocratique et à une large majorité des suffrages exprimés que les adhérents de la FFMC ont validé cette signature, ça aussi ça en jette… les motards en colère, sur la brèche depuis plus de trente ans, ont l’intelligence d’évoluer et de rester dans leur époque, voire d’anticiper ! Chapeau les motards !

PS : pour les quelques encore énervés, qui voudraient remettre en cause ce choix judicieux, une petite pensée de Pierre Desproges qui disait : « La démocratie est le pire des dictatures parce qu’elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.»

Gazzz !!! bonne année et longue vie à la FFMC !
Trésor.