Interrogé lundi matin, 29 avril, sur RTL, Manuel Valls a déclaré:
’’il y 66% de morts en moins à proximité des radars, donc je ne faiblirai pas, je ne baisserai pas la garde…’’

Vraiment trop fort les technocrates de la sécurité routière, ils arrivent à compter des ‘non-morts’ !
Et où ça frise l’exploit c’est qu’ils arrivent à les compter dans des zones très spécifiques et très ciblées.

Blague à part, je viens de comprendre pourquoi en 2012, les 4.047 radars ont flashé plus de 21 millions de fois.
Tout simplement l'usager à bien intégré que dans la zone de proximité d’un radar on risquait bien moins sa vie…
Eh oui, ils sont de préférence installés dans des endroits non-dangereux, donc on y roule plus vite !
Et dans les endroits dangereux, la vitesse excessive c’est le décor et franchement gaspiller de l’argent pour installer un radar qui enverra des primes à des morts c’est grossier…
C’est d’ailleurs pour cette principale raison qu’on n’en non-installe !

Juste trois réflexions tout de même.
La première c’est que compter des non-évènements c’est un peu fastoche et parfois même ça peut friser les propos de cour d’école maternelle…

La seconde c’est que pour aider l’usager non-comprenant (le con de base !) il faudrait préciser jusqu’à quelle distance d’un radar on ne meurt pas, ça peut aider !

La troisième c’est pourquoi on n’installe pas plus de radars ?
Parce que avec des résultats pareils, Le Ministre des ‘non-morts’ il mettrait toutes les chances de son côté pour booster sa carrière, eh oui ce sont les non morts qui votent et le vote d’un reconnaissant c’est la non-défaite assurée !

Trésor