On a eu le droit en fin de semaine au (quasi) top de la non information... En effet, les journaux ont fait grand bruit du fait qu’on ait retrouvé la moto d’Amedy Coulibaly, le tueur de l’hypermarché casher de la porte de Vincennes.

La belle affaire !

On apprend que

Début février, les enquêteurs ont retrouvé la moto du tueur de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, dans les poches duquel se trouvaient les clés de contact et d’antivol d’une Suzuki GSX-R restée jusque là introuvable depuis la tuerie du 9 janvier. Le Monde

Sachant que le Monde reprend l’info du JDD.

Alors, on se dit en lisant cette information impressionnante, que la moto a joué un rôle déterminant dans la folie meurtrière de Coulibaly. Et donc, on apprend que

Amedy Coulibaly avait laissé l’engin non loin de l’avenue Pierre-Brossolette, à Montrouge, lieu de la première fusillade qui avait coûté la vie à une policière municipale le 8 janvier, Clarissa Jean-Philippe. Le Monde

S’en suit l’information que Coulibaly aurait tenté sans succès de voler un véhicule, puis qu’il aurait réussi à voler une Clio par la suite.

En fin d’article, on voit un peu plus clair sur "l’affaire" ! Amedy Coulibaly aurait demandé à un pote de son quartier d’emmener la moto se faire enlever le traceur antivol. Probablement pour ne pas se faire pister pendant son acte terroriste.

Non, mais de qui se moque t on ? Est ce cela de l’information journalistique ? Cela n’apporte rien dans l’affaire, dans la compréhension de l’acte, dans la réflexion sur le terrorisme ! Cela remplit le site web du JDD et du Monde...

A moins que cela ne soit que pour discréditer les propriétaires de moto ?