"Le capitalisme, c’est la croyance stupéfiante selon laquelle les pires des hommes vont faire les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde" (J.M.Keynes)

La mondialisation comme elle est ! Ou quand la réalité dépasse la fiction !
Cynique et provocateur, Maurice Taylor s’est auto surnommé « The Grizz » (le grizzly), caricature vivante du sieur Sylvestre, de la World Compagny.
Le PDG de Titan International, Maurice M. Taylor et sa lettre au Ministre Montebourg a le mérite de la clarté en disant tout haut, ce que ses acolytes du mondialisme débridé font tout bas…Et ce n’est pas la Parisot la patronne des patrons qui condamnant (la forme ?) le démentira, elle juge néanmoins que cette lettre souligne des «anomalies et des dysfonctionnements que nous devons corriger».
Par "anomalies" entendez 35h, retraites, CDI, SMIG, sécu, etc...
OFRTP-FRANCE-GOODYEAR-TITAN-20130212
A noter que le scoop a été décroché par la même journaliste des Echos, Leïla de Comarmond, qui suit le dossier Goodyear depuis longtemps, et n'avait pas de mots assez durs contre la CGT, coupable de bloquer pour des raisons purement politiques la reprise de Goodyear par Titan.
Extraits :
«…J'ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures »… « Le fermier français veut des pneus pas chers. Il se moque de savoir s'ils viennent de Chine ou d'Inde. Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d'un euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. »…Il assume et depuis en rajoute…« Bientôt, en France il n'y aura plus d'emplois et tout le monde passera la journée assis dans les cafés à boire du vin rouge »… Dans Les Echos, il brandit l’épouvantail grec, que c'est ce qui attend les Français, « qui ne veulent plus travailler" mais continuent à "émettre des opinions sur tout en prime ».
Ce que se permet de dire à un ministre de la France ce gugus, patron d’une petite boite de pneus US (20 fois plus petite que Michelin) en dit long sur l’état d'esprit du pouvoir, toujours prêt a dérouler le tapis rouge devant la mafia financière (Mittal etc…).
Provocateur et insultant, le « grizzly » nous montre la mondialisation telle qu'elle est et telle qu'il conviendrait de la combattre.
Merci à lui, sa missive vaut à elle seule toute les dénonciations façon Michael Moore ou World compagny et ce ne sont pas les effets de manches (même les plus lyriques) qui en viendront à bout...si vous voyez ce que je veux dire !
frico