Au japon, les chauffeurs routiers se verront refuser la validation du contrôle technique si leur engin est orné de peintures un peu trop érotiques, qui pourraient perturber les autres conducteurs *. Mais dans ce cas, il va falloir retirer des rues de France la moitié des campagnes publicitaires...

fleurs-de-lotus.jpg DR

A l’autre extrême, au Venezuela, un chauffeur de bus (en état d’ébriété avancé pour ne rien arranger, mais il faut dire qu’il n’y a pas de contrôle d’alcoolémie là-bas) a été arrêté parce qu’il roulait sur 5 roues au lieu de 6…*

Et pendant ce temps, en France et ailleurs en Europe, on continue de préparer un contrôle technique pour les deux-roues, aussi inutile que coûteux et inefficace, voire dangereux en allant toujours plus loin dans la déresponsabilisation des conducteurs. Et un juste milieu entre tout ça, c’est négociable ?

* : Source : Courrier International