Le 30 juin 2012 verra la fin d’une invention française qui a l’époque était un réel progrès, avant de se transformer en boulet : le Minitel. Lancé dans les années 80, il a familiarisé les Français avant l’heure à l’utilisation d’un moteur de recherche et du couple clavier/écran, mais à aussi été accusé de retarder de plusieurs années le développement d’Internet. Le million de connexions qu’il enregistre encore chaque mois (essentiellement pour l’annuaire, son rôle historique) n’auront pas suffit à le sauver, les derniers serveurs rendent leur tablier la semaine prochaine.

minitel.jpg

Il va rejoindre les symboles d’une autre époque que je n’aurais finalement connue que de justesse, celle des téléphones à fils, des cassettes à bande et des motos à carbu. (D’ailleurs, pour les autres trentenaires, ne ratez pas cet épisode de « Bref » )

Donc disais-je, l’informatique et Internet ont remplacé le Minitel, les disques optiques ont supplanté les cassettes, eux-mêmes détrônés par le MP3 et le DivX, l’injection s’est généralisée. Dans la foulée, on voit apparaître de nombreuses tentatives de contrôle du Net, Hadopi, Acta etc., le bridage des moteurs et les volontés de la Commission Européenne de contrôler le moindre aspect des motos et d’empêcher toute modification.

VoitureManyPhones.png

Il se dégage un point commun de toutes ces velléités de contrôle, sur ces domaines comme dans tous les aspects de la société : de plus en plus, les citoyens « ordinaires », a priori respectueux des règles et des lois, sont poussés vers une forme légère de délinquance. Et s’ils n’y vont pas d’eux-mêmes, qu’importe, on invente de nouvelles infractions ! Défaut de sécurisation de sa connexion, non respect d’une vitesse moyenne, méconnaissance des subtilités de détail des lois de finance sortis en douce deux semaines plus tôt… Ainsi, chacun est invité petit à petit à sortir du cadre, à tricher, et à découvrir qu’ils deviennent ainsi bien plus libres. Fausser une déclaration d’impôts pour les uns, masquer une plaque d’immatriculation pour les autres, télécharger plutôt qu’acheter un disque, quelque part tout se rejoint. Pour prendre un exemple que je connais personnellement, lors des discussions sur Hadopi, je m’étais promis de ne plus acheter de DVD en représailles, participant à un vaste mouvement de boycott. Je crains ne pas y avoir été très assidu, m’offrant des coffrets entiers de films ou de série que j’aime particulièrement – quitte souvent à ne même pas les sortir de l’emballage, tant le support physique est obsolète et moins pratique. Cela se constate encore avec la dernière série que je suis en train de voir : à chaque épisode, on se tape des alertes sans fin anti-piratage, des logos de distributeurs à n’en plus finir, on a du mal à trouver la combinaison langue/sous-titres qu’on veut, il n’y a pas de bonus… franchement, comparé à un fichier illégal, y’a pas photo ! Pareil pour les jeux, moi ça fait quelques années que j’ai arrêté, mais quand on voit les articles à ce propos ça ne fait pas envie, même le génial éditeur Blizzard est dans le collimateur d’UFC-Que choisir tant les protections de Diablo 3 sont contraignantes et pénalisent avant tout pour les joueurs qui ont acheté le jeu.

volanclavier.jpg

VeloLaptop.jpg

A force, des citoyens internautes ont lancé un appel que je diffuse à mon tour : « Ne m’obligez pas à voler ». Il devrait être complété et décliné pour les autres domaines, à commencer par la route. « Ne faites pas de moi un délinquant de la route. » Dans quelques jours, alors que je suis en règle sur à peu près tout niveau machine et équipement, je serai à mon tour un délinquant car je refuse catégoriquement, par principe, d’avoir un éthylotest. Je ne bois pas d’alcool, je n’ai pas à le faire. Aussi j’invite tous les abstinents et les conducteurs responsables à faire de même. Nous tous qui savons que jamais au grand jamais nous ne conduirons en état d’ébriété refusons d’être pris pour des enfants et n’achèteront ni ne transporteront ces gadgets inutiles, pas plus d’ailleurs qu’un brassard rétroréfléchissant.

Le manifeste « Don’t make me steal » : http://www.dontmakemesteal.com/fr/