L’avis de la FFMC sur l’opinion de Monsieur François Bayrou, candidat du Mouvement démocrate.

Monsieur Bayrou n’a pas répondu au questionnaire commun FFMC-FFM-Codever qui lui a pourtant été transmis dès le 22 février. Très tardivement, le 4 avril alors que nous bouclons nos analyses des réponses des candidats, il nous a adressé un courrier de réponse à l’envoi du Manifeste de la FFMC pour la Sécurité routière. Compte-tenu de ses déclarations, nous regrettons qu’il soit passé à côté du questionnaire, mais par respect pour sa réponse tardive, nous donnons un avis sur son courrier.

Monsieur Bayrou nous rappelle dès le début de sa lettre d’une page qu’il est titulaire du permis moto. Il se déclare très favorable aux propositions de la FFMC dans les domaines de l’éducation routière, tant en milieu scolaire que dans les écoles de conduite (les auto-écoles) où il soutient l’idée d’un module « moto » dans la formation au permis auto.

Concernant l’environnement de circulation et les infrastructures routières, là encore, il relève nos propositions dont il en reconnaît « le bon sens »… ça fait plaisir à lire. Il soutient le rétablissement de l’éclairage nocturne qui a été supprimé sur certaines routes et il estime que la formation des architectes et des urbanistes aux problématiques des 2RM serait « une excellente initiative ».

Nous n’avons pas trouvé dans sa lettre l’ombre d’une stigmatisation des 2RM ni aucune approche moralisatrice des ces questions.

Le courrier de François Bayrou