Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Présidentielles 2012 : le blog de la FFMC

Ce blog vise à informer les motards de l'analyse par la FFMC, des programmes politiques des principaux candidats à l'élection présidentielle ainsi que des réponses qu'ils apporteront à une série de questions sur la moto élaborées en partenariat avec la FFM et le Codever Par ffmc2012

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 5 avril 2012

La réponse de François Bayrou

L’avis de la FFMC sur l’opinion de Monsieur François Bayrou, candidat du Mouvement démocrate.

Monsieur Bayrou n’a pas répondu au questionnaire commun FFMC-FFM-Codever qui lui a pourtant été transmis dès le 22 février. Très tardivement, le 4 avril alors que nous bouclons nos analyses des réponses des candidats, il nous a adressé un courrier de réponse à l’envoi du Manifeste de la FFMC pour la Sécurité routière. Compte-tenu de ses déclarations, nous regrettons qu’il soit passé à côté du questionnaire, mais par respect pour sa réponse tardive, nous donnons un avis sur son courrier.

Monsieur Bayrou nous rappelle dès le début de sa lettre d’une page qu’il est titulaire du permis moto. Il se déclare très favorable aux propositions de la FFMC dans les domaines de l’éducation routière, tant en milieu scolaire que dans les écoles de conduite (les auto-écoles) où il soutient l’idée d’un module « moto » dans la formation au permis auto.

Concernant l’environnement de circulation et les infrastructures routières, là encore, il relève nos propositions dont il en reconnaît « le bon sens »… ça fait plaisir à lire. Il soutient le rétablissement de l’éclairage nocturne qui a été supprimé sur certaines routes et il estime que la formation des architectes et des urbanistes aux problématiques des 2RM serait « une excellente initiative ».

Nous n’avons pas trouvé dans sa lettre l’ombre d’une stigmatisation des 2RM ni aucune approche moralisatrice des ces questions.

Le courrier de François Bayrou

lundi 12 mars 2012

Le programme de François Bayrou, candidat du Mouvement Démocrate (Modem)

Dans le programme du Mouvement démocrate (Modem), rien ne fait référence à la sécurité routière. Nous avons téléchargé le « projet humaniste » porté par François Bayrou (voir lien en bas de cet article) et notre analyse a commencé, comme pour les autres programmes disponibles, en tapant les mots-clés usuels quand on parle de circulation routière et de déplacements individuels en véhicules motorisés… nous n’avons pas trouvé grand-chose de favorable se rapportant stricto-sensu à nos préoccupations de conducteurs.

Le mot-clé « mobilité » est associé à la mobilité sociale des salariés dans le monde de l’entreprise, mais la question du déplacement de ces mêmes salariés pour se rendre au travail n’est pas évoquée. Plus généralement, on y retrouve les mêmes promesses que chez les autres candidats de défendre les « services publics, la laïcité, de dynamiser la société, de favoriser la croissance, de produire français », etc, etc..

Ses positions sur la réduction des dépenses publiques ne nous permettent pas d’espérer une amélioration dans l’entretien des routes et une réduction des frais de transports. A noter tout de même que François Bayrou, devant l’Assemblée nationale en octobre 2005, a dénoncé le premier la privatisation des autoroutes qu’il considère comme « illégitime, illégale et qui spolie les Français»… il a par la suite déposé un recours devant le Conseil d’État (requête rejetée). Pourtant, le mot « autoroutes » n’apparaît pas dans le programme actuel du Modem.

Au chapitre des transports, le Projet humaniste énonce que « le transport dégrade l’environnement » et il se projette déjà dans une ère « post-pétrole ». Par conséquent, il déclare que l’avenir est au vélo et aux véhicules électriques, aux transports en commun pour les déplacements de proximité « tandis que l’avion est réservé aux très grands trajets ». « La possession d’une voiture n’est pas indispensable, l’auto-partage et les taxis collectifs seront généralisés ». Le maillage du territoire et la desserte du monde rural est envisagé via le réseau ferré qui sera également chargé du fret des marchandises. Bref, comme chez la plupart de ses concurrents à l’élection présidentielle, il n’y a rien concernant les deux-roues motorisés… alors que nous sommes quand même 3,5 millions d’usagers.

Plus généralement, le programme présidentiel de monsieur Bayrou s’appuie sur les valeurs de solidarité et de citoyenneté, de développement économique social, écologique « durable », mot à la mode dans cette campagne… La lutte contre le chômage, la précarité et les discriminations, le soutien à la famille, le handicap, l’autonomie des jeunes, le monde associatif, le respect d’une agriculture raisonnée, l’écologie, la paix et le désarmement sont mis en avant, dans une Europe forte. Une large part est accordée à la formation des jeunes (François Bayrou fut ministre de l’Éducation à trois reprises entre 1993 et 1997), mais l’éducation routière et l’accès au permis de conduire n’est pas mentionné dans son projet.

Sur les questions de société, lutte contre le racisme, laïcité, Droits de l’Homme, le projet du Modem est compatible avec les statuts de la FFMC. http://www.mouvementdemocrate.fr/vie-du-modem/telechargement/Le_Projet_Humaniste_6-12.pdf