Le lundi matin, c'est, après un réveil difficile pour beaucoup, la synthèse des commissions de travail qui se sont réunies le dimanche matin.

Les commissions présentent à tout le monde la synthèse de leurs travaux, et les éventuelles motions ou orientations qu'ils proposent au vote des représentants des antennes FFMC et des structures du mouvement.

Ce week-end, les commissions de travail étaient les suivantes :

  • Relais Motard-Calmos : la commission insiste sur le fait que les relais doivent être des lieux de prévention et autour desquels aucune répression ne doit être faite par les forces de l'ordre.
  • Concertation deux-roues motorisés : les participants à la concertation deux-roues motorisés avec les pouvoirs publics ont eu l’occasion de présenter un résultat d'étape. Nous prenons acte qu'il est hors de question de baisser la garde, y compris en utilisant l'action et la manifestation si nécessaire.
  • ERJ2RM (Education Routière de la Jeunesse au 2-Roues Motorisé) : il s'agit d'une commission permanente de la FFMC. Si celle-ci attend son agrément Education Nationale. Ne pas avoir encore son agrément ne l'empêche pas d'être déjà reconnue sur le terrain pour les interventions de prévention qu’elle mène, à l’aide de militants formés dans les antennes.
  • Projet associatif 2 (PA2) : En 2008, la FFMC a mis en chantier un projet associatif la concernant, l’idée étant de « dépoussiérer » son fonctionnement et de tenir compte au mieux des changements sociétaux et de l’évolution dans cette société de ses militants. Des nouveaux territoires de parole, des nouvelles prérogatives aux conseils de région, un nouveau système d’adhésion informatisé, etc… 2 ans après la mise en place de la plupart des résolutions de ce PA1, un PA2 voit le jour qui réfléchit et propose des modifications du fonctionnement de l’instance dirigeante de la FFMC, par une évolution de son BN (composé de militants très voire trop sollicités) vers autre chose, ce sera aux militants d’y réfléchir ; la formation du militant est également au cœur de ce nouveau projet associatif, ainsi que l’accueil des « nouveaux » usagers de 2 et 3 RM qui pour le moment, ne se retrouve pas dans le travail de la FFMC alors qu’ils sont évidemment concernés comme les motards.

Les 3 résolutions proposées au vote par le BN ont été adoptées avec une grosse majorité de voix, preuve s’il en fallait que les militants sont tout à fait conscients des besoins d’évolution de leur Fédération.