C’était prévu depuis assez longtemps : départ en fin d’après-midi à Nancy pour un second stage Afdm.

Je sais d’une part que je vais passer de bons moments là-bas.

Côté moto, le me souviens de la découverte faite lors de mon premier stage : on pouvait toujours prendre du plaisir en moto, même dans les embouteillages parisiens, sous la flotte, pour se rendre au boulot le matin. Je me souviens aussi du radical changement dans ma manière de conduite.

Je suis certain que ce stage va encore m’apprendre énormément et va encore décupler mon plaisir de la moto.

Il faut juste pour cela accepter de se remettre en cause et de reconnaître ses faiblesses.

Go