Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Le Bol d'Or en direct

Pour l'édition 2011 du Bol d'Or, retrouvez heure par heure les faits de course, les résultats, les classements, le bilan des essais et les événements du paddock de la plus grande course d'endurance du monde. Le Bol d'or se déroule chaque années sur le circuit de Nevers Magny-Cours mais pour la première fois c'est en avril. Essai le vendredi 15, la course débute à 15 heures samedi 16 et se termine dimanche 17 avril à 15 heures. Par Moto Magazine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - Yamaha Austria

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 16 avril 2011

Dans les premiers tours : Suzuki en tête

Après une petite demi-heure de course, c'est la Suzuki n°1 qui mène ce 75e Bol d'Or. Partie en tête avec Vincent Philippe, la moto du SERT devance de peu la Kawasaki n°11 (en photo), pilotée par Julien Da Costa, et la BMW de Sébastien Gimbert. Les machines de tête tournent régulièrement autour de 1'41, autrement dit avec un temps assez proche de ceux des essais. Plus loin, à 24 secondes, on retrouve les Yamaha du GMT 94 et des Autrichiens du YART. La Honda National Moto pointe à la 8e place et nos amis anglais du team Honda TT Legends à la 11e place. Kawasaki11.jpeg


vendredi 15 avril 2011

Bol d’Or 2011 : la grille de départ

Au terme des essais qualificatifs, voici la liste provisoire de la grille de départ. La 75e édition du Bol d’Or débutera le samdedi 16 avril (demain) à 15 heures.

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team
2. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki
3. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99
4. Yamaha R1 n° 7 du team Monster Yamaha YART
5. Yamaha R1 n°94 du Yamaha France GMT 94 IPONE
6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos
7. Honda Fireblade n° 77 du team Honda TT Legends
8. Yamaha R1 n°14 du BK Maco Racing Team
9. BMW S 1000 RR n°18 du team 18 sapeurs pompiers
10. Suzuki GSX R 1000 n° 72 du Junior Team Suzuki LMS
11. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland
12. Suzuki GSX R 1000 n°110 du team AM Moto Racing competition
13. Suzuki GSX R 1000 n° 50 du team Motors Events Bodyguard AMT
14. BMW S 1000 RR n°13 du team Van Zon Boenig Motorsportschool
15. Yamaha R1 n°4 du team Ymes Folch Endurance




samedi 11 septembre 2010

C’est fini pour le YART aussi...

0-BOL-R-Q1-2435.jpg
Après Kawasaki, c’est Yamaha qui abandonne. Le team YART a officiellement jeté l’éponge après plus de 7 heures de course. La numéro 1, championne du monde en titre, a été victime d'une surchauffe moteur.

Photo G.Delio/Photopress

Le point après 4 heures de course

0-BOL-C-7768.jpgEn tête de ce Bol d’Or édition 2010 depuis le début l’ouverture des hostilités, la BMW n°99 du team BMP ELF tient la dragée haute à la Suzuki n°2 du Sert en se payant le luxe de rouler avec un tour d’avance. La troisième place revient à la Yamaha du GMT 94 qui effectue jusqu’ici une course sans accrocs.
Ce qui n’est pas le cas de la Kawasaki n°11, qui après un léger problème d’alimentation a dû passer par les stands pour changer de réservoir. Depuis cet incident apparemment sans gravité, les verts remontent sur le trio de tête, grillant la priorité aux Pompiers et leur n°18, qui pointe du coup à une très belle 5e place.

La plus grosse déconvenue est à mettre a l’actif des champions du monde en titre : la Yamaha n°1 du YART laisse filer les favoris après avoir rencontré, comme beaucoup de teams amateurs, des problèmes de surchauffe à répétitions.

FPF
Photo G.Delio/Photopress

Chaud chez YART



Les champions du monde en titre, les Autrichiens du team YART, connaissent des problèmes de chauffe moteur. Entre temps, la course est en stand-by, avec la voiture de sécurité sur le circuit, suite à une chute qui a impliqué au moins trois motos. Les services de secours sont sur place pour évacuer un pilote apparemment blessé. Au classement général, après deux heures de course la BMW précède toujours la Suzuki du SERT et la Kawasaki du GSR.

FPF
Photo G.Délio/Photopress

- Suivez le Bol par SMS avec lesmotards.com - Retrouvez le Bol du team GMT94
- Bike70, les site des pilotes et courses de légende par Francis Boutet

BMW en tête après une heure de course



Après l’accident du départ et plusieurs tours derrière la voiture de sécurité, la course est bien lancée et les pilotes viennent de boucler la première heure de courses. C’est presque logiquement que l’on retrouve la BMW n°99 en tête de la course. La moto allemande pilotée par S. Gimbert, M.Lagrive et E.Nigon devance la Yamaha de YART et la Suzuki du Sert. À noter que la BMW a ravitaillé au bout de 26 tours, la Suzuki au bout de 30 tours et la Kawasaki GSR au bout de 31. Entre temps, la Honda National Motos a abandonné car la moto n’a pas pu être ramenée aux stands. Quant à l’état de santé de Sébastien Scarnato, on vous tiendra au courant dès que nous avons des nouvelles officieuses. Selon Bernard Fourcadet, son team manager, Séb se plaignait de la jambe.

Photos G.Delio/Photopress

Suivez le Bol par SMS avec lesmotards.com

dimanche 13 septembre 2009

La Suzuki n°1 du Sert triomphe au Bol d’Or 2009

suzuki01-vainqueur-bo-09.jpgC'est avec une avance de deux tours, sur la Honda du Michelin Power Research Team n°63 (qui sera déclassée), que la Suzuki n°1 franchit la ligne d'arrivée de ce 73e Bol d'Or, à Magny-Cours. La troisième marche du podium est enlevée par la Kawasaki n°11 (avant d'être reclassée seconde). C'est la 12e victoire du Sert au Bol d'Or.

Au premier abord, cette édition du Bol d’Or 2009 n’a pas donné lieu à de hauts faits d'armes. En effet, en début de course, tous les favoris se tenaient en respect à quelques secondes d'écart. Les plus rapides en piste perdant leur avantage dans les stands. Ensuite, la formidable machine de l'Endurance a fait son travail de sape, chaque erreur, la plus minime soit-elle, s'est payé cher.

Mais cette victoire a cependant été difficile à obtenir. La Suzuki a dû batailler ferme avec les Yamaha Austria n°7 et GMT n°94. Des problèmes mécaniques ont cependant arrêté l’un après l’autre ces deux adversaires, laissant la champ libre à la machine du Sert qui n’a plus eu qu’à gérer son avance sur la Honda Michelin Power Research Team n°63.

La victoire de la n°1 est aussi la preuve que les courses d’Endurance sont particulières : 4e temps des essais et dominée dans les chronos de jour, la machine pilotée par Vincent Philippe, Freddy Foray et Olivier Four a construit sa victoire en réussissant des chronos de nuit régulièrement plus rapides que ses concurrents, et en effectuant des arrêts aux stands moins longs.

La Yamaha Austria n°7 a plusieurs fois été contrainte de rentrer dans son box ce qui l’a peu à peu éloigné du podium. Cependant, le team autrichien de Mandi Kainz peut laisser éclater sa joie au terme de cette course : il est sacré champion du monde d’Endurance 2009.

EXPLICATION : la Honda n°63 déclassée, la n°18 monte sur le podium
La Honda n°63 du Michelin Research Power Team a été rétrogradée de la 2e à la 10e place du classement du Bol d’Or 2009. Le contrôle technique effectué à l’issue de l’épreuve a mis en évidence une capacité du réservoir d’essence supérieure aux 24 litres autorisés par le règlement. Le nouveau podium place la Kawasaki n°11 GSR en seconde position devant la Suzuki 1000 GSX-R n°18 des sapeurs pompiers. (YL)

La Yamaha Yart n°7 perd sa 3e place au Bol d’Or

yamaha-austria06-stand-bo-0.jpgLa Yamaha Austria n°7 vient une nouvelle fois de rentrer dans son box pour un arrêt imprévu qui lui a coûté environ deux tours. C’est la 3e fois depuis le début de cette 73e édition du Bol d’Or que la probable future championne du monde 2009 s’arrête ainsi, pour des problèmes de petites fuites d’huile. Une aubaine pour la Kawasaki GSR n°11 ,qui lui ravi la 3e marche du podium. En tête de la course, la Suzuki n°1 du Sert poursuit sa marche en avant avec une avance de 2 tours sur la Honda Michelin Power research Team n°63. Enfin, les Suzuki Rac n°41 et Team n°18 se tirent toujours la bourre pour le gain de la 5e place, avec un différentiel de seulement 33 secondes.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

La Yamaha Austria s'empare de la 4e place

yamaha-austria05-stand-bo-0.jpgAlors que le jour ne s'est pas encore levé sur le circuit de Nevers Magny Cours, la Yamaha Austria n°7 détrône la Kawasaki n°11 de la 4e place. En effet, cette machine a refait son retard au fil des tours et a profité des faiblesses d'un des pilotes du team des « verts », Kenny Noyes, visiblement peu habitué à rouler de nuit.

En tête de la course on trouve toujours la Suzuki n°1, suivie de la Honda Michelin Power Research Team qui s'est emparée de la 2e place au détriment de la Yamaha GMT 94. Désormais, c'est cette dernière qui est dans le champ de tir de la Yamaha autrichienne.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

samedi 12 septembre 2009

Yamaha et Suzuki au coude à coude au Bol d’Or

BOL.jpgAprès 8 heures de course, la Yamaha n°94 du GMT et la Suzuki n°1 du Sert se tiennent en une poignée de secondes. Au carillon de 23 heures, l’avantage est à la Yamaha de Christophe Guyot. Ces deux équipes sont en tête à tour de rôle, au jeu des ravitaillements et de relais plus ou moins rapides suivants les pilotes. Légèrement distancée, la Honda Michelin Power Research Team n°63 complète toujours le podium alors que la Kawasaki GSR n°11, 4e, et la Yamaha Austria n°7, 5e, ont respectivement 2 et 4 tours de retard. A noter que depuis la tombée de la nuit, les chronos des 5 machines de tête se tiennent, les deux machines chaussées en Michelin (la Honda n°63 et la Yamaha n°7) ne sont plus aussi dominatrices sur la piste que lors des 4 premières heures.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

Premier coup de théâtre au Bol d’Or

yamaha-austria04-bo-09.jpgLa machine de tête, la Yamaha Austria n°7, vient de rentrer dans son stand, suite à une fuite d’huile. Elle perd de précieuses minutes et descend dans le classement ; le rêve de conclure la saison en beauté s’éloigne pour le leader du classement général provisoire. La bataille pour le leadership de la course ne concerne plus que 3 motos, la Honda Michelin Power Research Team n°63, la Suzuki n°1 du Sert et la Yamaha n°94 du GMT, qui se tiennent en 30 secondes. Comme aux essais, la plus rapide des 3 sur la piste est bien la Honda, mais elle perd ensuite du temps dans les stands lors des ravitaillements face aux équipes très expérimentées du Sert et du GMT. La course se joue donc aussi dans les stands. Affaire à suivre. Enfin, la Kawasaki GSR n°11 suit ce trio à environ une minute. La Yamaha n°7 est repartie et compte près de trois tours de retard, un handicap qui sera dur à remonter.

Les favoris du Bol d’Or engagés dans une lutte à couteaux tirés

yamaha-austria03-bo-09.jpgLa Yamaha Austria n°7 est toujours en tête de cette 73e édition du Bol d’Or après une heure trente de course, mais la lutte s’annonce difficile : à la faveur d’un 1er ravitaillement plus rapide, la Suzuki n°1 du Sert est repassée devant. La machine n°7 a mis près d’une demi-heure pour reprendre son bien, mais son rythme est actuellement le plus rapide : elle est la seule à tourner en 1’41''. La Honda Michelin Power research Team n°63 et la Yamaha n°94 du GMT suivent roue dans roue. Enfin, la Kawasaki GSR n°11 est remontée en 5e position, ce qui place tous les favoris dans le top 5.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

Après une demi-heure de course, les favoris sont en tête au Bol d’Or

yamaha-austria02-bo-09.jpgLes favoris trustent les premières places : la Yamaha Austria n°7 pilotée par Gwen Giabbani mène la danse devant la Suzuki n°1 du Sert emmenée par Vincent Philippe, l’auteur du holeshot. La Honda Michelin Power research Team n°63 est remontée à la 3e place après un départ raté. La Yamaha n°94 du GMT est juste derrière. A noter l’exception : la Kawasaki n°11, gênée par une chute à Adélaïde, ne pointe qu’au 20e rang mais entame sa remontée. La chute a concerné 4 machines, dont la n°72 qui a dû repasser par son stand et la n°55 dont le pilote Emeric Jonchière, blessé, a été évacué.

vendredi 11 septembre 2009

Michelin en tête de la première séance qualificative du bol d'or

michelin-honda63-bo-09.jpgLa Honda Michelin Power research team N°63 a signé le meilleur temps de la première séance qualificative de la 73e édition du Bol d'Or.

Jeudi 10 septembre 2009, c'est la Honda N°63 qui a réalisé le meilleur chrono en moyenne des trois pilotes en 1'41562. A noter que le meilleur temps revient à William Costes en 1'41063.

Le deuxième meilleur chrono revient à la Yamaha Austria N°7, qui dispose elle aussi du soutien inconditionnel de Michelin à 18 centièmes seulement de la Honda N°63. Autant dire que le fabricant de pneumatiques français frappe fort pour bien marquer les esprits. Et dire que l'aventure de l'endurance n'a démarré qu'en début de saison 2009 !

Le troisième équipage à être dans le coup est le GMT 94, qui est équipé de pneus Pirelli qui est à 25 centièmes de la Yamaha N°7. Le team de Chistophe Guyot est 3e sur la grille de départ provisoire.

A noter que deux machines superstock, figurent dans le Top 10. Il s'agit de la Suzuki Junior Team LMS N°72 et la Kawasaki de Maccio racing N°83. Elles sont respectivement 7 et 10e.

jeudi 10 septembre 2009

Le Yart meilleur temps des essais libres

yamaha-07-B0-09.jpgLe Yamaha Austria Racing Team domine les deux séances d'essais libres du jeudi 10 septembre de cette 73e édition du Bol d'Or.

En effet la Yamaha N°7 aux mains de Steve martin, Igor Jerman et Gwen Giabbani a signé le meilleur chrono en 1'41''418. La Yamaha en tête du classement provisoire du championnat du Monde roule une seconde plus vite que la Honda du Michelin Power Research Team N°63 qui occupe la 2e place. A noter que Le Yart et la Honda N°63 sont équipés des mêmes pneumatiques, qui viennent de la firme de Clermont Ferrand.

La Yamaha du GMT 94 est à 66 millièmes de la Honda N°63 avec ses pneumatiques Pirelli.

Les premiers essais qualificatifs des pilotes bleus, démarreront ce jeudi à 16H30.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

lundi 7 septembre 2009

Les enjeux du 73e Bol d'Or à Magny Cours

yamaha-austria-essais-bo-09.jpgCette 73e édition du Bol d'Or, qui se disputera sur le circuit de Magny-Cours dans la Nièvre, les 12 et 13 septembre, sera l'occasion de désigner le tout nouveau champion du monde, version 2009.

Ce sera, sans grande surprise, le Yamaha Austria Racing team (Yart), qui n'a besoin que d'un petit point pour être sacré champion ! En effet, la Yamaha n°7, aux mains de Gwen Giabbani, Steve Martin et Igor Jerman possède une avance de 64 points sur le deuxième au classement scratch EWC, les Italiens de RT Racing Team (n°69).

Et comme il ne reste que 65 points à distribuer sur les courses restantes, à savoir le Bol d'Or et les 8H de Doha (Qatar), il n'y a pas besoin de calculette pour faire ses pronostics.

Ce titre est amplement mérité pour cette petite équipe privée, puisqu'elle a outrageusement dominé la saison en remportant 3 victoires sur 4 courses. De plus, elle a réalisé un haut fait d'armes, aux 8H de Suzuka (26 juillet 2009), en terminant 4e au scratch à un petit tour de la Honda Sakurai n°2 de Takahashi/Kameya !

Même si ce titre est amplement mérité pour Yamaha Austria, ce championnat est quand même réduit à la portion congrue, notamment de par l'absence d'équipes de pointe comme le SERT ou le GMT 94.

Enfin, ce championnat ne s'est jamais correctement exporté, puisqu'il n'a qu'une audience très faible en dehors de l'Hexagone. Le meilleur exemple étant l'épreuve d'Oschersleben (Allemagne), qui est passé de 24h à...8h d'endurance. Une misère mon brave monsieur...