Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Le Bol d'Or en direct

Pour l'édition 2011 du Bol d'Or, retrouvez heure par heure les faits de course, les résultats, les classements, le bilan des essais et les événements du paddock de la plus grande course d'endurance du monde. Le Bol d'or se déroule chaque années sur le circuit de Nevers Magny-Cours mais pour la première fois c'est en avril. Essai le vendredi 15, la course débute à 15 heures samedi 16 et se termine dimanche 17 avril à 15 heures. Par Moto Magazine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - National Motos N°55

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 17 avril 2011

Coup de théâtre au petit matin


La Yamaha autrichienne n°7 du Yart n'apparaît plus au classement. Suite à des problèmes de chauffe moteur, l'ancien équipage champion du monde (2009) a même été contraint à l'abandon. Au même moment, la Kawasaki suisse du team Bolliger en a profité pour s'emparer de la troisième place aux dépens de la BMW Motorrad France.

La Honda n° 55 National Motos, cinquième au classement, rentre aux stands pour un problème de frein vite réparé. Elle perd quand même une place au profit de la Honda n°77 TT Legends, qui lui ravit la cinquième position. La Yamaha GMT 94 continue sa formidable remontée et occupe actuellement la 10e place.

samedi 16 avril 2011

Classement Bol d’Or après 9 heures de course

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team

2. Yamaha R1 n° 7 du team Monster Yamaha YART
3. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki

4. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99

5. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland

6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos

7. Honda CBR 1000 n° 77 du team Honda TT Legends

8. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team

9. Suzuki GSX R 1000 n°110 du team AM Moto Racing

10. Suzuki GSX R 1000 n° 50 du team Motor Events


(Photo : Gwen Giabbani, un des trois pilotes du team YART)


Classement Bol d’Or après 6 heures de course

paquet2.jpeg

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team

2. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki
3. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99

4. Yamaha R1 n° 7 du team Monster Yamaha YART

5. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland

6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos

7. Honda CBR 1000 n° 77 du team Honda TT Legends

8. Yamaha R1 n°14 du team Maco Racing

9. Suzuki GSX R 1000 n°110 du team AM Moto Racing

10. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team

Duel de Honda

Autre grand duel dans ce 75e Bol d'Or, celui que se livrent les deux Honda de National Motos et du team anglais TT Legends. Elles occupent actuellement les 6e et 7e places, et seulement quelques secondes séparent les deux motos. Mais c'est depuis le début de course que ces deux formidables équipes n'arrêtent pas de se dépasser. C'est beau, en tout cas, de voir les jeunes de l'écurie française, qui est une légende de l'Endurance, et les vieux briscards spécialistes du Tourist Trophy se tirer une bourre pareille… Chapeau messieurs !



Le point après 3 heures de course

Après trois heures de course, la Suzuki n°1 du SERT est solidement installée en tête et continue à dominer ce 75e Bol d'Or ! Elle possède déjà plus d'un tour d'avance sur la BMW Motorrad France n°99 et la Kawasaki SRC n°11. Derrière ce trio de tête, on trouve la Yamaha autrichienne du YART, la Kawasaki suisse Bolliger, la Honda National Motos (ici en photo) et la Honda anglaise TT Legend. La Yamaha GMT 94 a repris la piste après une impressionnante intervention des mécaniciens suite à la chute de Kenny Foray. Complètement reconditionnée, la moto bleue a commencé une remontée un peu comme l'année dernière aux 24 H du Mans. On verra cette fois jusqu'à où elle sera capable d'aller….





Le point après 1 heure de course

Suzuki accentue son avance après une heure de course, autant sur la Kawasaki SRC que sur la BMW. Pratiquement toutes les motos de tête se sont arrêtées au bout de 45 mn de course, pour changer de pilote et faire un ravitaillement.

C'est suite à ce changement que les choses devenues un peu plus claires, puisque la Suzuki pilotée par Anthony Delhalle a réussi à creuser l'écart sur ses poursuivants. Actuellement, la Kawasaki se trouve à 28 secondes et la BMW à plus de 37 secondes. Suivent la Yamaha du YART, la Kawasaki du team suisse Bolliger et la Honda National Motos. La Yamaha du GMT 94 a pu reprendre la course après avoir passé de longues minutes au stand pour réparation.

En catégorie Superstock, on retrouve en tête la Suzuki Motors Events suivie de l'autre Suzuki, celle de No Limits. En Open, C'est la Metiss qui est en tête suivie de la MV Agusta Raffin et de l'Aprilia Le Mans 2Roues.





vendredi 15 avril 2011

Bol d’Or 2011 : la grille de départ

Au terme des essais qualificatifs, voici la liste provisoire de la grille de départ. La 75e édition du Bol d’Or débutera le samdedi 16 avril (demain) à 15 heures.

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team
2. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki
3. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99
4. Yamaha R1 n° 7 du team Monster Yamaha YART
5. Yamaha R1 n°94 du Yamaha France GMT 94 IPONE
6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos
7. Honda Fireblade n° 77 du team Honda TT Legends
8. Yamaha R1 n°14 du BK Maco Racing Team
9. BMW S 1000 RR n°18 du team 18 sapeurs pompiers
10. Suzuki GSX R 1000 n° 72 du Junior Team Suzuki LMS
11. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland
12. Suzuki GSX R 1000 n°110 du team AM Moto Racing competition
13. Suzuki GSX R 1000 n° 50 du team Motors Events Bodyguard AMT
14. BMW S 1000 RR n°13 du team Van Zon Boenig Motorsportschool
15. Yamaha R1 n°4 du team Ymes Folch Endurance




samedi 11 septembre 2010

Nouvelles des pilotes blessés

DSC_1870.jpgSébastien Scarnato (photo) a été impliqué dans la collision du départ de la course. Le pilote National Moto souffre d’un problème à l’épaule et à la hanche. Il a été évacué à l’hôpital de Nevers. A 17 heures, une chute impliquant la Suzuki n°110 et Honda n°63 a fait également des dégâts physiques. William Costes a une fracture fermée du fémur droit. Rafaele Chevre, lui, est victime d’un traumatisme crânien grave avec perte de connaissance. Les deux pilotes ont également été transporté à l’hôpital de Nevers.

FPF

L’accident du départ : les photos en direct

À peine le départ est lancé que des pilotes se retrouvent malheureusement à terre. Voici les premières photos en direct.

Photo_1_2.jpg
L’inquiétude est montée au sein du team National Moto. Tout le staff a couru pour rejoindre son pilote. Stoppés net par la sécurité, les mécaniciens sont dans l’attente…

Photo_2__2.jpg
La Suzuki serbe n°84 est partie directement en réparation. Une fois la moto rentrée au plus vite, les mécaniciens se mettent directement au travail pour la remettre en marche.

Photo_3_2.jpg
Une chaîne qui cède et c’est le retour direct au stand pour un rapide réparation. Le pilote est contraint de ramener sa Yamaha 1000 « à la poussette ».

Photo_4_2.jpg
Le Qatar rentre à pied lui aussi. Le pilote du Quert II laisse sa GSXR n°96, il est contraint d’abandonner.

FPF

- BMW en tête après une heure de course
- Suivez le Bol par SMS avec lesmotards.com
- Retrouvez le Bol du team GMT94
- Bike70, les site des pilotes et courses de légende par Francis Boutet

BMW en tête après une heure de course



Après l’accident du départ et plusieurs tours derrière la voiture de sécurité, la course est bien lancée et les pilotes viennent de boucler la première heure de courses. C’est presque logiquement que l’on retrouve la BMW n°99 en tête de la course. La moto allemande pilotée par S. Gimbert, M.Lagrive et E.Nigon devance la Yamaha de YART et la Suzuki du Sert. À noter que la BMW a ravitaillé au bout de 26 tours, la Suzuki au bout de 30 tours et la Kawasaki GSR au bout de 31. Entre temps, la Honda National Motos a abandonné car la moto n’a pas pu être ramenée aux stands. Quant à l’état de santé de Sébastien Scarnato, on vous tiendra au courant dès que nous avons des nouvelles officieuses. Selon Bernard Fourcadet, son team manager, Séb se plaignait de la jambe.

Photos G.Delio/Photopress

Suivez le Bol par SMS avec lesmotards.com

Photos du départ et accident

Si le départ s’est bien passé pour les premiers, un incident s’est malheureusement produit en milieu de peloton. Trois motos impliquées : la 55 de National Motos, la 96 du team qatari Qert II et la 84 du Serbian Racing Team. Les pilotes, sans que l’on sache comment, se seraient télescopés. Un pilote est resté à terre, et seule la 84 est rentrée aux stands. La voiture de sécurité est restée en piste pendant plusieurs tours.

0-BOL-C-7322.jpg

0-BOL-C-7288.jpg

Photos G.Délio/Photopress

mardi 8 septembre 2009

Les forces en présence lors du Bol d'Or 2009

sert-bol-dor-09.jpgPour cette 73e édition du Bol d'Or, on peut dire que les jeux sont ouverts, puisque désormais tout le monde est sur un pied d'égalité. Il est fini le temps où les teams « usines » alignaient deux motos sur la grille de départ, où d'autres concluaient des accords tacites de « stratégie commune » dans le secret des boxes.

Ainsi Le SERT (Suzuki Endurance Racing Team) n'alignera qu'une seule machine, confiée aux mains Vincent Philippe, Barry Veneman et Olivier Four. Le Yamaha GMT n°94 ne pourra compter que sur lui-même, sans l'appui de Power Bike n°68 ou d'Acropolis n°99, qui ont tous les deux disparus de la circulation.

Par contre, la Honda « officielle » n°111, qui avait si brillamment réussi son retour en Endurance aux 24H du Mans 2009, s'est vu couper les ailes en plein mois de Juillet « pour cause de crise financière! ». Quel dommage !

Les deux autres challengers capables d'animer le haut du tableau sont la Kawasaki officielle n°11, qui a décidé de faire appel à des pilotes ibères : Kenny Noyes, Javier Fores et David Salom. Le dernier mousquetaire n'est autre que la surprenante Yamaha Austria n°7, vainqueur de l'édition 2009 des 24H du Mans.

La Michelin du team Michelin Power Research Team n°63 (Structure Daffix Honda) et la Honda de National Motos n°55 peuvent aussi encore jouer les trouble-fête en catégorie EWC (Superbike).

Le challenge du Bol d'Or est typiquement franco-français, puisqu'il n'intéresse que les fans tricolores. Mais pour une marque, décrocher une victoire au Bol peut générer dans la foulée une augmentation des ventes de 30% . Une aubaine toujours bonne à prendre en ces temps de récession.

Cependant, le challenge sera encore plus crucial à relever pour l'équipe de Christophe Guyot, qui porte les couleurs de l'importateur Yamaha depuis deux ans et qui n'a aucun trophée à présenter à son palmarès, hormis deux abandons successifs aux 24H du Mans 2008 et 2009 et une modeste 6e place à 17 tours des vainqueurs au Bol, en 2008. Réponse les 13 et 14 septembre 2009.