Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Le Bol d'Or en direct

Pour l'édition 2011 du Bol d'Or, retrouvez heure par heure les faits de course, les résultats, les classements, le bilan des essais et les événements du paddock de la plus grande course d'endurance du monde. Le Bol d'or se déroule chaque années sur le circuit de Nevers Magny-Cours mais pour la première fois c'est en avril. Essai le vendredi 15, la course débute à 15 heures samedi 16 et se termine dimanche 17 avril à 15 heures. Par Moto Magazine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - Classement

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 16 avril 2011

Classement Bol d’Or après 9 heures de course

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team

2. Yamaha R1 n° 7 du team Monster Yamaha YART
3. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki

4. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99

5. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland

6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos

7. Honda CBR 1000 n° 77 du team Honda TT Legends

8. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team

9. Suzuki GSX R 1000 n°110 du team AM Moto Racing

10. Suzuki GSX R 1000 n° 50 du team Motor Events


(Photo : Gwen Giabbani, un des trois pilotes du team YART)


Classement Bol d’Or après 6 heures de course

paquet2.jpeg

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team

2. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki
3. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99

4. Yamaha R1 n° 7 du team Monster Yamaha YART

5. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland

6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos

7. Honda CBR 1000 n° 77 du team Honda TT Legends

8. Yamaha R1 n°14 du team Maco Racing

9. Suzuki GSX R 1000 n°110 du team AM Moto Racing

10. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team

dimanche 12 septembre 2010

Classement Final du Bol d'Or 2010

Après une course riche en rebondissements, la Suzuki n°2 du Sert a donc remporté ce 74e Bol d'Or sur le circuit de Nevers-Magny-Cours, suivi de la Kawasaki n°8 du team Bolliger Switzerland et de la Yamaha n°4 du Folch Endurance Racing Team. Voici le classement des 15 premiers de cette édition 2010.

DSC_1943_2.jpg

1. Suzuki GSX R 1000 n°2 du Suzuki Rancing Team

2. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland

3. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team

4. Yamaha R1 du RAC 41 City Bike

5. Yamaha R1 n°94 du GMT 94

6. Yamaha R1 n°199 du team Biker’s Day

7. Métiss n°45 à moteur Suzuki du team Métiss JLC Moto

8. Yamaha R1 n°14 du BK Maco Racing Team

9. Yamaha R1 n°57 du Team LTG

10. Yamaha R1 n°5 du team XOne

11. Suzuki GSX R 1000 n°69 du RT Moto Virus

12. Suzuki GSX R 1000 n°100 du team Endurance Moto 45

13. BMW S 1000 RR n°9 du team Andalucia BMW

14. Suzuki GSX R 1000 n°65 du Motobox Kremer Racing Shell Advance

15. Kawasaki ZX 10 R n°24 du 3D Endurance Moto Center

Team Bolliger : La régularité légendaire des Suisses

P1090602.JPG
Leader de championnat du monde avant cette épreuve du Bol d’or, le team Bolliger maintient sa Kawasaki n°8 aux avant-postes depuis le départ. Réalisant une course quasi parfaite, ce team habitué des épreuves d’endurance connaît la recette pour s’assurer une bonne place dans le classement. Les bénéfices de leur régularité ô combien helvétique se voient consolider par des arrêts aux stands réalisés en moins de quinze secondes, plein d’essence compris. Une précision qui leur assure pour l’instant une possibilité de rester en tête au championnat du monde s’ils restent accrochés à leur deuxième place. FPF

Le jour se lève au Bol : Suzuki toujours en Tête

DSC_2081.jpgLa nuit a été relativement calme pour les équipages de tête et l’on retrouve toujours la Suzuki SERT à la première place, suivie par la Yamaha du GMT et la BMW 99. Cette dernière, après avoir perdu la première place hier vers 21H 00, a entamé une belle remontée. Derrière, les espagnols de Folch Endurance sur Yamaha, les suisses de Bolliger sur Kawasaki et les français de Rac 41 sur Suzuki, continuent à se livrer un combat sans merci pour la quatrième place. Dans la catégorie Superstock, rien n’est joué entre les italiens de X One et les belges de Bikers Days (tous deux sur Yamaha). À noter enfin la belle 10e place de la Metiss JLC, seule moto inscrite en Open.
FPF

Classement après 16H de course

1. Suzuki GSX R 1000 n°2 du Suzuki Rancing Team, 520 Tours

2. Yamaha R1 n°94 du GMT 94, à 3 tours

3. BMW S 1000 RR n°99 du BMP ELF Racing Team, à 8 tours

4. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team, à 13tours

5. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland, dans le même tour

6. Yamaha R1 du RAC 41 City Bike, à 14 tours

7. Suzuki GSX R 1000 n°69 du RT Moto Virus, dans le même tour

8. Yamaha R1 n°5 du team XOne, à 17 tours, Leader en Superstock

9. Yamaha R1 n°199 du team Biker’s Day, à 18 tours

10. La Métiss n°45 à moteur Suzuki du team Métiss JLC Moto à 19 tours (OPEN)

11. Yamaha R1 n°57 du Team LTG, à 21 tours

12. Suzuki GSX R 1000 n°100 du team Endurance Moto 45 à 23 tours

13. Yamaha R1 n°14 du BK Maco Racing Team à 25 tours

14. Kawasaki ZX 10 R n°24 du 3D Endurance Moto Center, à 28 tours

15. Suzuki GSX R 1000 n°65 du Motobox Kremer Racing Shell Advance à 31 tours

dimanche 13 septembre 2009

La Suzuki n°1 du Sert triomphe au Bol d’Or 2009

suzuki01-vainqueur-bo-09.jpgC'est avec une avance de deux tours, sur la Honda du Michelin Power Research Team n°63 (qui sera déclassée), que la Suzuki n°1 franchit la ligne d'arrivée de ce 73e Bol d'Or, à Magny-Cours. La troisième marche du podium est enlevée par la Kawasaki n°11 (avant d'être reclassée seconde). C'est la 12e victoire du Sert au Bol d'Or.

Au premier abord, cette édition du Bol d’Or 2009 n’a pas donné lieu à de hauts faits d'armes. En effet, en début de course, tous les favoris se tenaient en respect à quelques secondes d'écart. Les plus rapides en piste perdant leur avantage dans les stands. Ensuite, la formidable machine de l'Endurance a fait son travail de sape, chaque erreur, la plus minime soit-elle, s'est payé cher.

Mais cette victoire a cependant été difficile à obtenir. La Suzuki a dû batailler ferme avec les Yamaha Austria n°7 et GMT n°94. Des problèmes mécaniques ont cependant arrêté l’un après l’autre ces deux adversaires, laissant la champ libre à la machine du Sert qui n’a plus eu qu’à gérer son avance sur la Honda Michelin Power Research Team n°63.

La victoire de la n°1 est aussi la preuve que les courses d’Endurance sont particulières : 4e temps des essais et dominée dans les chronos de jour, la machine pilotée par Vincent Philippe, Freddy Foray et Olivier Four a construit sa victoire en réussissant des chronos de nuit régulièrement plus rapides que ses concurrents, et en effectuant des arrêts aux stands moins longs.

La Yamaha Austria n°7 a plusieurs fois été contrainte de rentrer dans son box ce qui l’a peu à peu éloigné du podium. Cependant, le team autrichien de Mandi Kainz peut laisser éclater sa joie au terme de cette course : il est sacré champion du monde d’Endurance 2009.

EXPLICATION : la Honda n°63 déclassée, la n°18 monte sur le podium
La Honda n°63 du Michelin Research Power Team a été rétrogradée de la 2e à la 10e place du classement du Bol d’Or 2009. Le contrôle technique effectué à l’issue de l’épreuve a mis en évidence une capacité du réservoir d’essence supérieure aux 24 litres autorisés par le règlement. Le nouveau podium place la Kawasaki n°11 GSR en seconde position devant la Suzuki 1000 GSX-R n°18 des sapeurs pompiers. (YL)

La Yamaha Austria s'empare de la 4e place

yamaha-austria05-stand-bo-0.jpgAlors que le jour ne s'est pas encore levé sur le circuit de Nevers Magny Cours, la Yamaha Austria n°7 détrône la Kawasaki n°11 de la 4e place. En effet, cette machine a refait son retard au fil des tours et a profité des faiblesses d'un des pilotes du team des « verts », Kenny Noyes, visiblement peu habitué à rouler de nuit.

En tête de la course on trouve toujours la Suzuki n°1, suivie de la Honda Michelin Power Research Team qui s'est emparée de la 2e place au détriment de la Yamaha GMT 94. Désormais, c'est cette dernière qui est dans le champ de tir de la Yamaha autrichienne.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

Première alerte pour la Yamaha N°94

yamaha-gmt94-stand01-bo-09.jpgLa première alerte est intervenue un peu après 5H du matin, quand la Yamaha n°94 est restée plus longtemps que prévue dans son stand. Selon Christophe Guyot , « c'est le joint du bouchon de radiateur qui a provoqué un échauffement moteur ». Incident très rare selon lui.

La Suzuki n°1 est toujours solidement installée en tête avec deux tours d'avance sur la Honda n°63 du Michelin Power Research Team. La Yamaha n°94 est troisième et elle est talonnée par la Kawasaki n°11, à un tour. Pas une seule faute ne sera permise dans les heures qui restent à courir. Enfin la Yamaha Austria n°7 a dans sa ligne de mire la Kawasaki officielle n°11. Rien n'est encore joué !

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !

Fin des espoirs pour le Junior Team LMS en Superstock

72pousette_BO09.JPGHabitué du podium en catégorie Superstock, le Junior Team LMS passe à côté de ce 73e Bol d’Or. A l’origine de la chute collective survenue dans les premiers tours de course, la Suzuki GSX-R 1000 n°72 mettra plus de ¾ d’heures à ressortir de son stand. « Malgré notre bonne 10e place sur la grille de départ, on a joué de malchance » explique Damien Saulnier, le team manager.

« Pendant la première moitié de la course, on a espéré recoller aux autres Superstock en grappillant des places difficilement... Mais la chute de Louis Bulle nous a porté le coup de grâce. La moto est de retour sur la piste, mais on ne peut plus prétendre au podium. Maintenant, l’objectif, c’est de voir le drapeau à damiers. » conclut-il, dépité. Une contre performance qui laisse le champ libre à son principal concurrent, la n°83 du Maccio Racing Team, pour dominer la catégorie Superstock.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

Le jeu des chaises musicales continue

suzuki1-stand-bo-09.jpgAprès 12 heures de course à un rythme effréné, on assiste toujours à une lutte acharnée entre les favoris. S'échangeant régulièrement la tête de la course au rythme des ravitaillements et des changements de pilote, le team de Dominique Meilland (Suzuki n°1) et celui de Christophe Guyot (Yamaha n°94) évoluent dans un mouchoir de poche. A un tour seulement des leaders, le Michelin Power Research (n°63) continue de faire bonne figure en tenant la Kawasaki officielle n°11 dans ses rétroviseurs. Une seule erreur lors d'un ravitaillement et tout sera remis en jeu. Alors que la nuit est désormais bien installée sur le circuit nivernais, les différents pilotes maintiennent la pression en multipliant les tours aux alentours de 1'42''.

Même si la Yamaha Austria est toujours la seule à tourner en 1'41'', elle compte toujours 3 tours de retard et figure toujours en 5e position. Les choses vont très certainement se décanter au lever du jour. La Metiss n°45 a abandonné suite à un ennui mécanique avec Cyril Huvier à son guidon.

samedi 12 septembre 2009

Yamaha et Suzuki au coude à coude au Bol d’Or

BOL.jpgAprès 8 heures de course, la Yamaha n°94 du GMT et la Suzuki n°1 du Sert se tiennent en une poignée de secondes. Au carillon de 23 heures, l’avantage est à la Yamaha de Christophe Guyot. Ces deux équipes sont en tête à tour de rôle, au jeu des ravitaillements et de relais plus ou moins rapides suivants les pilotes. Légèrement distancée, la Honda Michelin Power Research Team n°63 complète toujours le podium alors que la Kawasaki GSR n°11, 4e, et la Yamaha Austria n°7, 5e, ont respectivement 2 et 4 tours de retard. A noter que depuis la tombée de la nuit, les chronos des 5 machines de tête se tiennent, les deux machines chaussées en Michelin (la Honda n°63 et la Yamaha n°7) ne sont plus aussi dominatrices sur la piste que lors des 4 premières heures.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

Metiss JLC n°45 : une bonne place à jouer au Bol en prototype (Open)

suzuki-metiss45-bo-09.jpgPartie en 22e position sur la grille de départ, la Metiss JLC Moto n°45 pointe à une encourageante 11e place après 1h30 de course. Profitant des petites erreurs de trajectoires de ses concurrents, ce team privé va tout tenter pour garder cette position jusqu'à la fin de la course. « Je suis devant un dilemme » avoue volontiers Stephane Vadé, le team Manager. « En encourageant mes pilotes à attaquer, je risque de les conduire à la faute. Mais d'un autre coté, en jouant la prudence, on peut perdre de précieuses places au classement final. Donc pour l'instant, j'attends le retour de mon premier pilote sur la piste pour déterminer notre stratégie. Quoi qu'il en soit, et même avec un moteur qui a déjà deux ans, je suis sûr qu'on peut jouer le top ten. »

Pour rappel, la Metiss n°45 est un prototype drivé par Emmanuel Cherron et qui a été mis au point il y a plus de trente ans, par Jean-Baptiste Bruneau. Ce prototype, la JBB moto, fonctionne avec un système de monobras à l'avant.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !

Premier coup de théâtre au Bol d’Or

yamaha-austria04-bo-09.jpgLa machine de tête, la Yamaha Austria n°7, vient de rentrer dans son stand, suite à une fuite d’huile. Elle perd de précieuses minutes et descend dans le classement ; le rêve de conclure la saison en beauté s’éloigne pour le leader du classement général provisoire. La bataille pour le leadership de la course ne concerne plus que 3 motos, la Honda Michelin Power Research Team n°63, la Suzuki n°1 du Sert et la Yamaha n°94 du GMT, qui se tiennent en 30 secondes. Comme aux essais, la plus rapide des 3 sur la piste est bien la Honda, mais elle perd ensuite du temps dans les stands lors des ravitaillements face aux équipes très expérimentées du Sert et du GMT. La course se joue donc aussi dans les stands. Affaire à suivre. Enfin, la Kawasaki GSR n°11 suit ce trio à environ une minute. La Yamaha n°7 est repartie et compte près de trois tours de retard, un handicap qui sera dur à remonter.

Les stars du superstock dans un mouchoir de poche au Bol

trt27-stock-bo-09.jpgNavigant aux alentours de la 13e place, les ténors de la catégorie Superstock se tiennent dans un mouchoir de poche. Présentée comme la machine à battre, la Kawasaki ZX 10 R n°83 du Maccio Racing a vu sa bonne prestation des premières heures de course entachée par des problème d'étrier de frein. Résultat logique, la Suzuki n°27 du team TRT s'est emparé de la tête de la catégorie (13e place au général), avec des temps moyens au tour très proche de son concurrent direct, la Yamaha R1 du team LTG 57.

Une petite bataille qui n'inquiète pourtant pas Patrick Maccio : « On tourne une a deux secondes plus vite que le reste de la catégorie, mon équipage marche bien, on peut largement remonter pour jouer la gagne! »

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

Les favoris du Bol d’Or engagés dans une lutte à couteaux tirés

yamaha-austria03-bo-09.jpgLa Yamaha Austria n°7 est toujours en tête de cette 73e édition du Bol d’Or après une heure trente de course, mais la lutte s’annonce difficile : à la faveur d’un 1er ravitaillement plus rapide, la Suzuki n°1 du Sert est repassée devant. La machine n°7 a mis près d’une demi-heure pour reprendre son bien, mais son rythme est actuellement le plus rapide : elle est la seule à tourner en 1’41''. La Honda Michelin Power research Team n°63 et la Yamaha n°94 du GMT suivent roue dans roue. Enfin, la Kawasaki GSR n°11 est remontée en 5e position, ce qui place tous les favoris dans le top 5.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com

Après une demi-heure de course, les favoris sont en tête au Bol d’Or

yamaha-austria02-bo-09.jpgLes favoris trustent les premières places : la Yamaha Austria n°7 pilotée par Gwen Giabbani mène la danse devant la Suzuki n°1 du Sert emmenée par Vincent Philippe, l’auteur du holeshot. La Honda Michelin Power research Team n°63 est remontée à la 3e place après un départ raté. La Yamaha n°94 du GMT est juste derrière. A noter l’exception : la Kawasaki n°11, gênée par une chute à Adélaïde, ne pointe qu’au 20e rang mais entame sa remontée. La chute a concerné 4 machines, dont la n°72 qui a dû repasser par son stand et la n°55 dont le pilote Emeric Jonchière, blessé, a été évacué.

vendredi 11 septembre 2009

Michelin en tête de la première séance qualificative du bol d'or

michelin-honda63-bo-09.jpgLa Honda Michelin Power research team N°63 a signé le meilleur temps de la première séance qualificative de la 73e édition du Bol d'Or.

Jeudi 10 septembre 2009, c'est la Honda N°63 qui a réalisé le meilleur chrono en moyenne des trois pilotes en 1'41562. A noter que le meilleur temps revient à William Costes en 1'41063.

Le deuxième meilleur chrono revient à la Yamaha Austria N°7, qui dispose elle aussi du soutien inconditionnel de Michelin à 18 centièmes seulement de la Honda N°63. Autant dire que le fabricant de pneumatiques français frappe fort pour bien marquer les esprits. Et dire que l'aventure de l'endurance n'a démarré qu'en début de saison 2009 !

Le troisième équipage à être dans le coup est le GMT 94, qui est équipé de pneus Pirelli qui est à 25 centièmes de la Yamaha N°7. Le team de Chistophe Guyot est 3e sur la grille de départ provisoire.

A noter que deux machines superstock, figurent dans le Top 10. Il s'agit de la Suzuki Junior Team LMS N°72 et la Kawasaki de Maccio racing N°83. Elles sont respectivement 7 et 10e.

jeudi 10 septembre 2009

Le Yart meilleur temps des essais libres

yamaha-07-B0-09.jpgLe Yamaha Austria Racing Team domine les deux séances d'essais libres du jeudi 10 septembre de cette 73e édition du Bol d'Or.

En effet la Yamaha N°7 aux mains de Steve martin, Igor Jerman et Gwen Giabbani a signé le meilleur chrono en 1'41''418. La Yamaha en tête du classement provisoire du championnat du Monde roule une seconde plus vite que la Honda du Michelin Power Research Team N°63 qui occupe la 2e place. A noter que Le Yart et la Honda N°63 sont équipés des mêmes pneumatiques, qui viennent de la firme de Clermont Ferrand.

La Yamaha du GMT 94 est à 66 millièmes de la Honda N°63 avec ses pneumatiques Pirelli.

Les premiers essais qualificatifs des pilotes bleus, démarreront ce jeudi à 16H30.

Suivez toutes les facettes du Bol avec Motomag,com le GMT et Lesmotards.com

  • Sur Motomag.com avec l’analyse de la course, les photos, les reportages sportifs
  • Sur Le blog de laurent , tout ce qui se passe en dehors de la piste : ambiance, village, stands, concerts
  • Sur le site du GMT 94 , la course de la 94 en live avec tous les détails et la vie du célèbre team
  • Sur Lesmotards.com, en direct de la salle de presse comme si vous y étiez !
  • Suivez le Bol d’Or 2009 par SMS avec le classement tout au long de la course et les principaux fait de course, mais aussi les commentaires avisés de Christophe Guyot Inscrivez-vous vite et gratuitement sur Lesmotards.com