Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Le Bol d'Or en direct

Pour l'édition 2011 du Bol d'Or, retrouvez heure par heure les faits de course, les résultats, les classements, le bilan des essais et les événements du paddock de la plus grande course d'endurance du monde. Le Bol d'or se déroule chaque années sur le circuit de Nevers Magny-Cours mais pour la première fois c'est en avril. Essai le vendredi 15, la course débute à 15 heures samedi 16 et se termine dimanche 17 avril à 15 heures. Par Moto Magazine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 avril 2011

Le Bol d'Or 2011 : victoire du SERT !

Et voilà, la 75e édition du Bol d'Or : c'est fini ! Une épreuve largement dominée par le team Suzuki Endurance Racing Team (Sert). Une équipe menée d'une main de maître par le légendaire manager : Dominique Méliand. Vincent Philippe, Freddy Foray et Anthony Delhalle n'ont jamais défailli et ont toujours imposé un rythme d'enfer à leurs adversaires. Le Kawasaki SRC termine 2e, et le BMW Motorrad France monte sur la dernière marche du podium.

Classement final Bol d’Or 2011 :

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team
V. Philippe/F. Foray/A. Delhalle

2. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki
J. Da Costa/G.Leblanc/O. Four

3. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99
S. Gimbert/D. Coudlin/E. Nigon

4. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland
H. Saiger/R. Stamm/J. Tangre

5. Honda CBR 1000 n° 77 du team Honda TT Legends
S. Plater/J. MC Guiness/K. Amor

6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos
E. Jonchière/L. De Carolis/E. Masson

7. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team
B. Ribalta/F. Vallcaneras/J. Luis Rita

8. Yamaha R1 n°94 du Yamaha France GMT 94
D. Checa/K. Foray/M. Lagrive

9. Métiss n°45 à moteur Suzuki du team Métiss JLC Moto
C. Michel/M. Fissette/E. Cheron

10. Suzuki GSX R 1000 n° 50 du team Motor Events
M. Gines/V. Bocquet/E. Humeau


Vidéo : tout savoir sur l'essence

Quelle essence mettre dans sa machine d'Endurance ? Certains abreuvent leur monstre d'un breuvage un peu spécial. Pour y voir un peu plus clair, Laurent du site lesmotards.com est venu chercher des réponses auprès de Raphaël du team 2RCL. Explications.


2011 bol d or Team 2RCL par lesmotardspointcom


Chute de la Suzuki n°95 du QERT

Coup dur pour le team qatari. La Suzuki GSX-R 1000 du QERT chute lourdement dans un virage. Le pilote doit ramener sa machine à la poussette. La n°95 a été lourdement touchée puisque les mécaniciens doivent changer la tête de fourche, les carénages et résoudre un problème de liquide de refroidissement. Une opération qui n'aura duré en tout que 10 minutes. Classé en Superstock, le team qatari occupe actuellement la 25e place du classement général.

Abandon de l'Aprilia

Abandon d'une deuxième italienne dans ce Bol d'Or 2011. L'Aprilia RSV 4 n°6 est contrainte d'abandonner pour un soucis mécanique. Un problème qui entraîne une perte de puissance. Le team manager de l'écurie Le Mans 2Roues a décidé de jouer la sécurité, il ne veut pas faire courir de risque à ses pilotes car la machine est devenue dangereuse. Il ne reste plus qu'une seule machine en catégorie Open. La Metiss n°45 n'a plus qu'à finir la course pour finir première de sa catégorie, elle est actuellement 9e au classement général.


La BMW n°99 passe la Kawasaki de Bolliger

Après avoir couru après pendant de longues heures, le team BMW Motorrad a mis un coup de gaz pour aller chercher les Suisses du team Bolliger. Seul rempart à un podium, la Kawasaki n°8 a vu s’approcher Erwan Nigon en grande forme, qui nous a offert un dépassement digne d’un Superbike. La S 1000 RR a tout de suite conforté son avance avec un temps au tour de 1’43 en moyenne. La ZX-10R des Suisses affiche une moyenne à plus de 1’45. Reste encore 3 heures de course…

Vidéo : Interview de Lionel Rouet, directeur adjoint du Bol

Lionel Rouet, directeur adjoint de l'épreuve du Bol d'Or, nous accorde quelques minutes pour nos raconter un peu son métier, poser son premier bilan de l'édition 2011 et son pronostic à quelques heures de l'arrivée


2011 Bol d'Or Lionel par lesmotardspointcom


Découverte

Comme chaque année, la Mutuelle des Motards permet à des sociétaires de visiter les stands. On voit ici deux jeunes qui ont participé à l'opération "Des tasses pour un Bol" observer (et immortaliser) un ravitaillement de la BMW Motorrad France, qui lutte pour une place sur le podium. Bien sûr, ils sont encadrés par un professionnel de la Mutuelle pour ne pas gêner et prendre toutes les mesures de sécurité. C'était quoi qu'il en soit un moment inoubliable pour ces jeunes…
tasses.jpeg


Le GMT à la huitième place

La remontée du GMT 94 aura été impressionnante jusqu'au bout. Checa, Foray et Lagrive y ont toujours cru et à force de volonté, ils ont atteint la huitième place au classement général. Même si à partir de maintenant il va être difficile d'aller chercher les premiers (la Yamaha Floch possède six tours d'avance), il faut saluer l'exploit de toute l'équipe.

GMT94_2_.jpeg


Coup de fatigue...

Après 20 heures de courses, et de courtes nuits de préparatifs, les dernières heures de l'épreuve d'endurance peuvent venir à bout de certains... Entre deux ravitaillements, ces gars-là en profitent pour plonger dans un court sommeil réparateur...
fatigue4.jpeg

fatigue3.jpeg

fatigue2.jpeg

fatigue1.jpeg

Ce pneu là aussi a l'air bien fatigué !

` pneu.jpeg

Chute et abandon de la Moto Vyrus n°69

Déception pour le team Moto Vyrus. Après un très beau parcours, la Suzuki GSX-R 1000 n°69 sort de la piste, victime d’un accrochage avec une autre machine. Le pilote parvient à la ramener au stand, mais la moto est trop endommagée pour être réparée (boucle arrière tordue, bras oscillant tordu, etc…). Dommage, le team MotoVyrus était remonté à la 13e place.

n69.jpeg

VIdéo : les valeurs du GMT 94

Alors que le GMT 94 est en train de faire une très belle remontée sur ses concurrents (la Yamaha se situe en 8e place), faisons un petit retour sur les valeurs du team de Christophe Guyot. Avec cette petite interview du conseiller général du Val-de-Marne (département qui a inspiré le numéro 94 dont le manager est originaire) qui explique son attachement à ce team si particulier.


2011 Bol d Or Alain CG94 par lesmotardspointcom

0-gmt-94-yamaha.jpg


Coup de théâtre au petit matin


La Yamaha autrichienne n°7 du Yart n'apparaît plus au classement. Suite à des problèmes de chauffe moteur, l'ancien équipage champion du monde (2009) a même été contraint à l'abandon. Au même moment, la Kawasaki suisse du team Bolliger en a profité pour s'emparer de la troisième place aux dépens de la BMW Motorrad France.

La Honda n° 55 National Motos, cinquième au classement, rentre aux stands pour un problème de frein vite réparé. Elle perd quand même une place au profit de la Honda n°77 TT Legends, qui lui ravit la cinquième position. La Yamaha GMT 94 continue sa formidable remontée et occupe actuellement la 10e place.

Vidéo : le ravitaillement du GMT 94

Voilà comment le GMT 94 fait les freins, la vidange,change les roues et fait le plein en moins d'une minute. Chacun à sa place et chaque action est parfaitement réglée. Attention action !


gmt94 ravitaillement par lesmotardspointcom

GMTravit.jpeg


Superstock : chute spéctaculaire du leader

Alors qu'elle menait d'une main de maitre la catégorie des superstock, la Suzuki GSX-R n°110 du team AM Moto Racing Competition vient faire une sortie de virage. Kevin Denis aurait fait une chute spectaculaire et cassé la roue arrière de la moto. Il laisse le champs libre à son rival : le team Motor Event également avec une GSX-R, la n°50.

Voilà qui risque de mettre fin à la course pour les leader en Superstock. Dommage, car il occupait la très honorable place de 8e, juste derrière les grands favoris de la compétition, eux classés en EWC. On vous confirmera le probable abandon s'il est annoncé.


Le point à la mi-course

On arrive à la mi-course et le classement n'a pas vraiment changé au niveau des dix premiers. Depuis plusieurs heures c'est les status quo, avec une Suzuki n°1 qui ne lâche rien et qui, bien au contraire, continue d'accentuer son avance avec les autres favoris. Entre la Yamaha du Yart et la Kawasaki du SRC c'est en revanche toujours aussi serré, puisque les deux équipages sont toujours dans le même tour et luttent pour la deuxième place. Sur les 52 motos au départ, seulement 45 ont atteint la mi-course. Parmi les sept abandons, on trouve la Yamaha du Maco Racing Team et la BMW des Sapeurs Pompiers.

nuit.jpeg

Un peu d'ambiance nocturne...

Quoi de mieux que quelques photos pour vous faire ressentir (un peu) l'ambiance des stands à la nuit tombée ? Sous la lumière artificielle, le rythme des ravitaillements ne ralentit pas, et la fatigue est un sentiment à oublier pour encore quelques heures...

ambiance1.jpeg

ambiance2.jpeg

ambiance4.jpeg

ambiance3.jpeg

samedi 16 avril 2011

Classement Bol d’Or après 9 heures de course

1. Suzuki GSX R 1000 n°1 du Suzuki Endurance Racing Team

2. Yamaha R1 n° 7 du team Monster Yamaha YART
3. Kawasaki ZX 10 R n°11 du Team SRC Kawasaki

4. BMW S 1000 RR n°99 du team BMW Motorrad France 99

5. Kawasaki ZX 10 R n°8 du team Bolliger Switzerland

6. Honda CBR 1000 n°55 du team National Motos

7. Honda CBR 1000 n° 77 du team Honda TT Legends

8. Yamaha R1 n°4 du Folch Endurance Racing Team

9. Suzuki GSX R 1000 n°110 du team AM Moto Racing

10. Suzuki GSX R 1000 n° 50 du team Motor Events


(Photo : Gwen Giabbani, un des trois pilotes du team YART)


Abandon de la Suzuki Junior Team

Lors de sa chute, vers 21h, la Suzuki n°63 du team AZ Moto Expert a laissé de l'huile sur la piste nécessitant l'intervention du Safety car. Malheureusement, la Suzuki n° 72 du Junior Team n'a pas pu éviter la traînée d'huile et elle est allée au tapis. Le pilote qui avait chuté, Baptiste Guittet, a été conduit à l'hôpital pour une blessure au coude. L'équipe a préféré ne pas continuer avec seulement deux pilotes, même si la machine est réparée.
Juniorabandon.jpeg

La remontée du GMT 94

Après la chute de Kenny Foray, le plus jeune des pilotes du team de Christophe Guyot, la Yamaha GMT 94 (ici en ravitaillement) continue petit à petit sa remontée. Partie du fond du classement, à la 51e position, on la retrouve après 8 heures de course à la 33e place. L'équipe compte sur la nuit pour rattraper un maximum de places.
GMTnuit.jpeg

Intervention du safety car

Première intervention du safety car, vers 21h, à cause de traces d'huile sur la piste. Après une interruption d'une vingtaine de minutes, la course reprend de plus belle et si la Suzuki continue toujours en tête, derrière, les positions changent. La Yamaha YART a en effet pris la deuxième position, devant la BMW Motorrad France et la Kawasaki SRC. Entretemps, la Suzuki du Junior Team est allée à la faute et la Yamaha du Moto Ain Racing a dû abandonner.


- page 1 de 6