Traveler                       Après une nuit sans vrai repos sur l'asphalte, le chant du muezzin des haut parleurs de la station service me réveille à l'aube. Un bon café au lait et j'y vais. J'ai eu de la chance d'avoir dormi ici; en approchant la côte, le ciel devient gris et la pluie très attendue de la population locale commence à tomber. La première fois, la température devient fraiche sur la moto et je cherche mes gants de réserve et le pantalon de pluie dans mes bagages. Après avoir passé Casablanca, le temps devient plus clair et il y a moins de pluie. Près de Bouznika je fais signe au mécano qui m'a dépanné la première fois… on aurait beaucoup a se raconter mais je n'ai pas le temps de s'arrêter. Un signal de la main et un gros sourire dans le casque devront suffire. Vers 15:00 heures, j'arrive à Tanger et après avoir traversé la ville, je met la bécane au même garage qu'à l'allée.... et le même « guide » me montre la « meilleure agence de paquebots » de la ville. Le bateau pour Sète ne sort que dans deux jours à cause de la fête et il n'y a pas d'autres lignes longues distances. On échange des plans et une heure et un pourboire plus tard, je me retrouve en mer direction Tarifa. Le temps de déborder et de passer la douane, la nuit commence a tomber et je cherche un lit au paradis du surf. Le jour venu, je n'ai pas le temps de manger et je m'approvisionne au supermarché avec du pain blanc, chorizo et vin rouge. Tout ça a un effet "renversant" et se suis au lit tôt. Le sommeil est plutôt léger... les Espagnols ont une relation spéciale avec le bruit et en pleine nuit des touristes éméchés font des photos sur ma bécane. Je suis de retour en Europe

Photos du jour

Vidéos

http://www.youtube.com/watch?v=A6hkoGUtzGg

http://www.youtube.com/watch?v=uwohY7o6Bqo

http://www.youtube.com/watch?v=ggdPtBINE4Y

http://www.youtube.com/watch?v=I4HB33g5ugk

A +

                                           Arno