Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Le championnat de France des RR par des poireaux

Après l’ultimate Rally et les Volcans en 2010 les "Poireaux Bordelais" se lancent un nouveau défit pour 2011 : Participer au championnat de France des Rallyes Routier. Cela était prévisible, nous avons pris goût à ce type d’épreuves, je vous propose de suivre notre préparation, nos difficultés et nos "exploits" au travers de ce blog Par Dominique Quintin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 9 novembre 2012

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J 7 bis

Jeudi 8 Novembre - J7 bis

Etape finale : Iles Kerkenah - Sfax - Hammamet

Dernière étape et quelle dernière étape !!!

En raison de l'impératif du bac pour rejoindre Sfax, le premier départ est donc donné à 7H du parc fermé pour rejoindre le CH de départ à la station Agil 8 kilomètres plus loin. Cette horaire très matinal nous aura permis d'assister au lever de soleil, l'hôtel étant situé tout à l'Est.

lever_de_soleil.jpg lever_de_soleil_3.jpg

Je quitte donc le parc fermé à 7H09 et réalise le parcours neutralisé en compagnie de Roland mon prédécesseur au classement et Bassem, le Champion de Tunisie 2012? premier pilote tunisien de l'épreuve.

Départ réel à 7H54 pour un CH de 29 minutes, ça sent le piège ! Après seulement quelques case, mon RB décide de se scinder en 2 :-/ Je m'arrête pour le réparer et nous nous rendons ensuite à un magnifique point de vue, lieu choisi par Patrick pour y implanter un CP. Il fallait sans douter, un cul de sac de 2 km avec un demi-tour noté sur le RB ! A ce moment, nous sommes tout juste à 60km/H de moyenne, nous repartons donc sans plus tarder. J'aai tout de même pris le temps de vous faire cette photo :

lever_de_soleil_2.jpg

Le reste du RB se fera sans soucis, juste une petite accélération du rythme cardiaque lorsque j'entends le klaxonne de Karine qui arrive en mode "spéciale" pour pointer pile dans sa minute. Je vous avais dit que ce CH sentait le piège.

La spéciale n'est pas encore ouverte au moment de notre arrivée. C'est donc avec la présence des 22 pilotes encore en course que Christian, directeur de la spéciale fera son briefing. L'accent est porté sur la sécurité : Pas de chute, on a un bateau à prendre ;-) Cette spéciale dessine un carré avec donc 3 changements de direction vers la droite. Au premier, on nous signale la présence de sable sur les 2/3 gauche. En fait, c'est sur les 3/3 !!! Je m'étais préparé à passer à fond à l'intérieur, je me retrouve donc en glisse des deux pneus et traverse toute la largeur de la route. Quelle frayeur ! Dès lors, je roule tout en retenu alors que la spéciale est impeccable jusqu'à l'arrivée. Bref, l'essentiel est préservé, je sors de cette ES entier !

La liaison nous menant au bac est sans difficulté particulière. Afin de nous faire patienter avant l'embarquement, Sergeï décide d'offrir un baptême de 450 WRX à une des hotesses Red Bull ! Wheeling, freins arrière, drift de goret, Banza¨!!!

Vincent Philippe et Ze Chevalier de Groland :

Chevalier_Vincent.jpg

Sur le bateau, la direction de course nous informe que la liaison entre Sfax et la dernière spéciale est neutralisée. Le point de rassemblement est donné à la station Agil, CH d'arrivée de la veille afin de partir escortés par la garde républicaine. Je me place directement derrière les 2 Ténérées des ouvreurs. Nous traversons donc Sfax d'Est en Ouest girophares allumés, sirènes hurlantes, policiers sortant par les fenêtres des voitures afin de faire s'arrêter les plus récalcitrants ^_^

Un grand merci à Vincent Philippe qui a aidé du pied mon petit Duke et Karine Sliz qui a fait barrage à ma gauche afin que je ne me fasse pas dépasser sur les relances. Après 60 kilomètres, nous prenons la route de la spéciale au milieu des champs d'oliviers. Dès le premier gauche, je manque de chuter tellement ça glisse. Ca promet pour la spéciale. Le breafing de Eric, l'autre directeur de spéciale, est sans surprise : il s'est sorti avec la voiture, ça glisse donc un maximum. C'est la dernière, ce serait bête de s'en mettre une ! Michel #6 et son 990 SMR m'annonce qu'il roulera à 60% pour me permettre de faire un meilleur temps que lui...

Je rate complètement mon départ, j'ai même failli caler, sans doute la fatigue ajouté au stress. Une belle dérive dès les premiers virages me coupe toute vélléité d'attaque. Je sors tranquillement de la spéciale, rapidement rejoins par Bassem qui ne me quitte plus depuis 2 jours :-) Soudain, au moment d'aborder un virage à droite, je perds l'avant. Je relâche le frein, le Duke se redresse, je re-freine, rebelote, je décide donc de tirer tout droit dans le talus en sable, les deux pieds sortis. J'ai vraiment bien fait de faire la spéciale en mode cool, il n'y avait rien à gagner mais tout à perdre !

oliveraie.jpg

On rejoint ensuite la route principale que nous avions quittée pour faire cette dernière spéciale puis le CH de midi. Que le spectacle commence, parc fermé au bord du barbecue en bord de route :-) Très bon dernier repas avec un poulet grillé ! Nous laissons ensuite chacun un petit mot sur le petit mur des messages prévu pour nous !

barbeuk.jpg

Je me rends soudain compte que Michel n'est pas là. J'apprends ainsi son abandon suite à une chute dans l'ES, là où Eric est sorti en voiture :-/ Comme quoi, un rallye n'est jamais fini tant que la moto n'est pas au parc fermé !

Après 30 minutes de pause, c'est reparti pour la dernière liaison de 165 km nous menant sur le port de Yasmine - Hammamet dont 80 kilomètres d'autoroute... LEs 80 premiers kilomètres nous offrent les dernières portions sinueuses de ce TRT. A l’attaque de l'autoroute, Roland monte à ma hauteur pour m'indiquer qu'il va tracer, ce que je comprends tout à fait. Lorsqu'il accélère, je vois sa roue arrière qui tremble, il est à plat !!! Il parvient à se garer sur la bande d'arrêt d'urgence. Par chance, une dépanneuse arrive juste à cet instant mais ça sent la fin de l'aventure pour lui... Je repars toujours entre 95 et 100km/H suivi comme mon ombre par Bassem. Je compte les kilomètres restant et suis à l'affût du moindre bruit suspect en provenance de mon mono cylindre autrichien... Ce serait trop bête de casser maintenant !

Bassem, en bon Saint-Bernard, vient ensuite en aide à un autre pilote tunisien tomber en panne sèche à quelques kilomètres d'une station service. Dernière frayeur du rallye, nous rejoingnons le port de Hammamet avec une demie-heure d'avance. Roland est arrivé avec sa moto sur le plateau mais il avait laissé son carton de pointage sur la selle, celui-ci s'est donc envolé. La direction de course lui infligera 3H de pénalité pour le remorquage plus 3 minutes pour la perte de son carton, il plonge donc à l'avant dernière place du classement et moi, je termine ce TRT à la 9ème position ! YEEEEEEEESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !!!

parck.jpg

Après un petit show sur le port suivi d'une interview, je rejoins l'hôtel pour mettre la moto une dernière fois au parc fermé. A mon arrivée, j'ai droit à une photo devant le podium sous l'arche Red Bull entouré des deux hotesses ^_^

Après une bonne douche et un apéro avec tout le* monde, place à la remise des prix en présence notamment de Monsieur Cyril Neveu !!! Patrick et Kais m'ont fait l'immense cadeau de me remettre une coupe pour le classement 125cc malgré l'absence de cette catégorie ! MERCI et à l'année prochaine, si Dieu le veut...

Après 7 jours de course, je suis complètement rincé !

droma.jpg

Un grand merci à tous les bénévoles tunisiens, aux bénévoles français, à Patrick et Kais pour leur super boulot, à Marcus pour l'aide à l'engagement et enfin à Carlo Scanu pour la mise à disposition de cette super machine !!!!!!!

Ludo #17 - KTM 125 Duke 2012

jeudi 8 novembre 2012

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J 7

Jeudi 8 Novembre - J7

Etape finale : Sfax - Hammamet

YEEEEEEEEEEEEESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS ExclamationExclamationExclamationExclamation

J'ai terminé mon premier rallye africain Exclamation Top 10 avec bébé Duke cheers

FIN.jpg

Arrivée à 16H40 sur le port de Hammamet Cool

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J 6

Mercredi 7 Novembre - J6

Etape 6 : Tataouine - Sfax

Pour vous faire un peu rêver, une vue de la piscine prise de la terrasse du petit déjeuner :

PISCINES.jpg

Départ à 7H39 pour une traversée de Tataouine neutralisée de 8km. J'en profite pour faire le plein. Départ réel à 7H45 pour Serge, 7H54 pour moi. On retrouve naturellement la liaison de la veille pour rejoindre ce qui sera la seule spéciale du jour. En effet, la seconde spéciale et une partie de la liaison est annulée faute de sécurisation suffisante.

Le champion de Tunisie 2012, Bassem Techini est passé 11ème avec son Z750, je dois donc rester concentré pour ne pas lui donner l'espoir de ma ravir ma dixième place. Je fais une erreur au milieu de la spéciale puis une autre dans l'avant dernier virage dans lequel je pars en glisse des 2 roues. Je dois donc couper et peine à relancer le Duke, je passe donc la ligne sans vraiment de vitesse. Je signe le 12ème temps en 3'23"9 alors que Bassem ne réalise que le 17ème chrono en 3'37"3. Je ne suis qu'à 9 secondes de Michel Geille et son KTM 990 SMR !!!

Nous partons ensuite pour 3H50 de liaison pour rejoindre le CH de midi. Nous faisons le col entre Tataouine et Matmata dans le sens inverse de la veille. J'en profite pour prendre en photo le dinosaure au sommet de la colline.

ROUTE.jpg

Petite pause dans le désert :

POUCE.jpg

Nous arrivons tous largement en avance, les 30 minutes de pause repas sont de ce fait "consommées" avant que nous pointions. Nous repartons ensuite pour rejoindre Sfax à 110 km et embarquer sur le bac, direction les Iles Kerkenah.

BATEAU.jpg

Demain, premier départ à 7H00. Chaque jour, le départ est avancé de 30 minutes, il est temps que ça s'arrête :-p

Pour cette dernière étape, une spéciale sur les îles après une liaison de découverte puis un retour sur le continent par le bac de 9H30. Une dernière spéciale puis se sera l'arrivée sur le port de Hammamet :-)

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J 5

Mardi 6 Novembre - J5

Etape 5 : Matmata - Tataouine

Je pourrai dire " Je suis allé à Tataouine !!!"

Trêve de plaisanterie, je suis 12 au scratch ce jour mais suite à un abandon sur chute sous mes yeux en lIaison de Jean-Charles #9 sur K1200R, je fais mon entrée dans

le Top 10 !!! Je suis 5 ème mono derrière Serge Nuques, Vincent Philippe et 2 Duke 690 dont Karine SLiz :-)

Comme la veille, départ de Ze Chevalier à 8H00 et 10 minutes plus tard pour bébé Duke et moi :-) Cette fois, je suis attentif à la consigne de Jeff ! Entre les cases 7

et 8, ajouter une case 7bis concernant une intersection en T. Suite le sticker AGIL !!!

Les premiers kilomètres sont dignes de l'ultimate rally, empruntant une spéciale du Tunisia Road Rally 2011. Après 1 heure de roulage, je suis juste au dessus des 60km/H de moyenne ^_^ Finalement, j'aurai 10 minutes d'avance sur les 150 minutes de ce CH. Premier passage dans la spéciale assez rapide avec peu de piège. Je ne m'en sors pas trop mal et mémorise 2 ou 3 passages à améliorer ;-)

Une boucle de 59 kilomètres nous ramène à cette même spéciale. Parti à 11H01, je pointe donc sagement à 12H00. Là, nous apprenons la chute du président du moto club tunisien partenaire du rally :-/ Bilan : fracture de la clavicule et Speed Triple chiffon ! Une bonne heure d'attente en plein soleil, le thermomètre indique 37°C à 13H !!!

Un grand coup de chapeau aux commissaires qui sêchent dans la spéciale pour notre plaisir !!!

CHRONO.jpg

Une fois les 8 derniers concurrents passés dans la spéciale, les pilotes présents pour le second passage sont escorté en convoi dans la spéciale. Au point STOP, nous retrouvons les 8 autres pilotes et nous nous dirigeons tous ensemble vers le CH de midi à Chenini pour combler une partie du retard. La pause midi est raccourcie de 1 heure à 30 minutes. 14H39, je remonte en selle avec près de 40°C au soleil. Cette spéciale de Chenini est très rapide, je passe à fond presque partout avec une top speed à 113km/H !!! J'améliore de 3 secondes à mon second passage en ayant refusé de couper aux 2 endroits du premier passage.

TABLEAU_DE_BORD.jpg

Une dernière liaison de 40 kilomètres nous mène à notre hôtel à Tataouine. Une fois le cuir quitté, je ne me débat même pas au moment où de petits plaisantins décident de me jeter dans la piscine, ça fait un pré-lavage des sous-vêtements :-p

Le breefing nous apprend que le premier départ sera donné à 7H30 pour quitter l'hôtel et ensuite le CH de départ de l'étape sera donné à la station AGIL à 8km de là, 15 minutes plus tard. Cela me laissera le temps de faire le plein ;-)

TATAOUINE.jpg

Au programme de cette 6ème étape, la même spéciale que ce matin puis une spéciale étroite et sale avant de rejoindre les Iles Kerkenah en bac Exclamation

mardi 6 novembre 2012

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J 4

Lundi 5 Novembre - J4

Etape 4 : Tozeur - Matmata

Départ à 8H00 pour Serge et 10 minutes plus tard pour moi. Une fois casqué, Jeff vient me donner une consigne concernant le début du RB. Je l'entend mais ne l'écoute pas. Après 700m, nous sommes censés tourner à gauche mais je n'ai retenu que "tout droit sur la route principal" et "case 3". Je fais donc 6km pour rien et les mêmes dans l'autre sens. Je me remets ensuite les idées en place et trouve enfin l'intersection de la case 3, au restaurant le petit prince... Après 25 minutes, je n'ai parcouru que 12 km... La liaison est à 70km/H de moyenne pour 230 km, je vais devoir mettre du gaz !!!

Je rejoins la route de Kebili et sa longue ligne droite de 40km coupée par le Café Mama, ses toilettes et un CP :-)

TOILETTES.jpg

Je ne m'attarde pas. Je ferai une pause carburant à Douz après 133 km. J'ai alors retrouvé une moyenne au dessus des 60km/H... Après 2H, 145 km, je suis bon ! A la sortie de Douz, je prends la direction de Matmata. Et là, une ligne droite à peine clairsemée de légères courbes... D'un ennui... Et ça a duré 80 km !!! Désertique!!!

BORNE.jpg

J'arrive finalement après 3H10 pour un CH de 3H20 :-) J'ai ainsi le bonheur de voir s'élancer Serge et consors... Cette spéciale est très TRES piégeuse, très étroite pleine de cassures et gavée de sable. Le Duke est dans son élément ! Je ferai 12è et 11è !!!

La liaison pour rejoindre la spéciale de Matmata est superbe, traversant Matmata Nouvelle puis Matmata. C'est une spéciale digne d'un circuit qui s'offre à nous. Je risque de prendre en cher ! ET finalement, en soignant les trajectoires, je signe le 11ème chrono au premier passage puis les 17ème en ayant gagné 3 secondes ! Le début du réveil des pilotes tunisiens et leurs gros cubes?

Le CH d'arrivée est au restaurant où ont été tournées les scènes de bar de la guerre des étoiles. Nous déjeunons dans une pièces troglodyte. Je rentre ensuite vite à l'hôtel pour faire mon assistance puis après la douche, je m'offre un massage d'une heure pratiqué par une kiné fournie par l'organisation. Que de tensions détectées...

ASSISTANCE.jpg

Ensuite apéro avant le briefing et la remise des prix pour fêter David l'Auvergnat, premier pilote à battre Serge, le prince de Tunisie et sur les 2 passages de la spéciale de Matmata, ÉNORME !!!

Allez, je suis HS, je file me reposer les yeux. Chaque jour, je prends un coup de phare à travers la visière, ça commence à piquer...

Demain, nouveau départ à 8H pour rejoindre Tatouine, euh Tataouine pardon :p

TUNISIA RALLY TOUR 2012 J3

Dimanche 4 Novembre - J3

Étape 3 : Tozeur - Tozeur

Une nouvelle fois, peut être de peur de rater le départ, je suis réveillé dès 6H... Je me lève tranquillement vers 7H. Une bonne douche puis un petit déjeuner sans stress. Je me paye même le luxe de finir par un café Cool

Nous apprenons alors que la liaison entre les 2 spéciales du jour est impraticable en raison de tirs de mine aux abords de la route...

Je remonte me préparer dans ma chambre quand soudain j'entends les monos de Serge et Vincent démarrer. Il est 8H15, que se passe-t-il ? Je termine vite de m'équiper et je rejoins le parc fermé. Le commissaire m'autorise à en sortir ma moto et je comprends alors que le départ réel est donné à la station Agil, là où était le CH d'arrivée d'hier ! J'entends d'ici pierro : "Ca t'apprendra à lire ton road book avant !!!" C'est pas tord

SERGEI.jpg

REDBULL.jpg

Je prends donc prudemment la route et rejoins sans encombre le CH de départ. 8H40, je m'élance avec une bonne nouvelle : une fois le contact mis, le Vector reste allumé. Le soucis provient donc certainement de la pile, ouf ! Cette liaison de 63 km est sans difficulté puisqu'une portion de 40 kilomètres rectilignes sans intersections s'offre à moi :-/ Remarquez, j'ai le temps d'admirer le paysage et les dromadaires que les panneaux noous annonçaient la veille mais que nous n'avions pas entrevus.

DUKE_DESERT.jpg

Nous arrivons donc tous bien en avance sur l'horaire puisque la moyenne est fixé à 60 km/H. La direction de course décide donc de nous faire pointer 5 minutes plus tôt. Cette spéciale de près de 6 km est tout en montée, je risque de prendre cher ^_^ Je regarde donc s'élancer nos 3 top pilotes, Serge, Vincent et Alain : Ca avionne sévère dès les premiers mètres !!! Pour ma part, je monterai aussi vite que le Duke veut bien le faire, ne parvenant bien souvent pas à atteindre le rupteur de 3...

La liaison étant coupée, nous sommes regroupés au point STOP de la spéciale. Une fois tous les concurrents montés, nou redescendons en convoi pour refaire cette même spéciale. Ainsi, j'ai ma double punition à la suite, ce sera ça de fait ! Je pense améliorer car j'ai repéré des endroits où je pouvais passer en aveugle sans couper.

PAUSE.jpg

Même principe que pour le premier passage, nous redescendons en convoi puis depuis le CH d'entrée de la spéciale, nous sommes escortés jusqu'à la seconde spéciale. Là débute alors le show de Sergeï : roulage dans le bas côté, saut sur les dos d'âne, wheeling posé sur 500 m, roue avant sur le trottoir et roue arrière qui drift le long du trottoir, magique !!!

Nous arrivons pas le point STOP de cette spéciale, nous remontons donc au point de départ en convoi. Ainsi, je peux observer le revêtement et quelques trajectoires. Le premier tiers est en montée puis c'est de la descente avec de beaux virages serrés, le Duke sera à son aise ! Nouveaux départ des 10 missiles devant moi puis vient mon tour. Je donne tout ce que je peux pour avoir la trajectoire la plus propre possible. Petite erreur dans le dernier droit avant la ligne droite menant à la cellule de chronométrage. J'avais mal jugé en montant, je rentre trop fort et glisse de l'avant sur le sable, je suis obligé de couper, le moteur peine à se relancer, je passe la ligne à moins de 100km/H... Dommage !

Je pars sur la liaison et dès la première traversée de village, le RB indique un changement de direction 100m avant le carrefour que j'attendais. Un coup de Patrick pour nous planquer un CP ? Non, en fait juste la traversée d'une palmeraie, magique à nouveau !!! Pour le reste, rien de magique, la même ligne droite de 40 km dans l'autre sens... Une fois au CH d'arrivée, nous attendons tous patiemment notre heure de pointage réelle cette fois...

STATION.jpg

Retour à l'hôtel vers 13H pour déjeuner. L'heure d'assistance sera réalisée ensuite. Je prends donc le temps de me doucher puis après le repas, je reprends mon RB à Nathalie pour renforcer les collages puis je réalise l'assistance avec un gars de Liqui Moly qui me nettoie la moto, la classe !

Le reste de l'après-midi se passera tantôt au bord de la piscine, tantôt au bar...

PISCINE.jpg

A l'heure de l'affichage des résultats, j'ai la bonne surprise de me voir 12ème puis 15ème dans la spéciale en montée !!! Quand à la seconde, de nouveau 12ème !!!

Après 3 étapes, je reste donc aux portes du Top10 avec une aussi bien belle qu'inattendue 11ème place !!!

=> http://www.afcmicro.com/2012/RALY/TU/ET3.pdf cheers

Départ à 8H10 demain pour la quatrième étape nous menant de Tozeur à Matmata...

lundi 5 novembre 2012

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J 2

Samedi 3 Novembre - J2

Etape 2 : Monastir - Tozeur

Malgré une fatigue certaine, dès 6 heures du matin, le cerveau s'est remis en marche... Une douche rapide, un saut dans l'équipement, un petit déjeuner et il est déjà l'heure de sortir la moto du parc fermé ! Les horaires de départ ont changé, mon départ est avancé d'une minute.

Je pars tranquillement laissant le temps à Roland #20 et son F800GS de me rejoindre. Nous voilà partis pour 3H15 de liaison matinale. Pas de soucis particulier, nous retrouvons Marcus à sa pause clope au milieu... de nulle part :-p

pause.jpg

ES1 - Spéciale très glissante en descente.

Je rate mon départ, pas habitué au 125... J'attaque un peu et malgré une dérobade de l'avant qui a accéléré mon rythme cardiaque, je termine 15ème en 2'34 à 40" de l'inévitable Sergei qui devance Vincent 7.1 secondes. Le ton est donné !

La liaison menant à l'ES2 ne fait que 6 minutes, ES1 comprise. Je respecte l'arrêt au point STOP et repars aussitôt. J'arrive avec moins de 30 secondes d'avance.

ES2 - Une interruption a lieu après les chutes successives des coéquipiers clermontois du team KTM 990 puis du #10 sur Ducati, le tout dans le même virage... La spéciale sera ré-ouverte après une trentainte de minutes.

Le directeur de spéciale nous prévient sur l'enchainement d'une compression puis d'un droite qui se referme dans le dernier quart de l'ES. Cette fois-ci, je réussis mon départ mais la spéciale est essentiellement en montée :-/ Malgré cela, je signe le 11ème temps en 3'11 à 53 secondes de Sergei qui devance de nouveau Vincent de près de 8 secondes.

La pause de midi est donc un peu tardive pour nous et le sandwich tunisien, disons relevé ^_^

Nous partons ensuite direction Tozeur pour une liaison de plus de 200 kilomètres qui se terminera par 40 interminables kilomètres de ligne droite.

Borne.jpg

Chaque jour apportant sa peine, mon Vector décide de faire des siennes une fois le CH d'arrivée passé. JE rejoins donc l'hôtel pour l'assistance et le parc fermé sans notion de distance :-/ Malgré un reset avant la mise au parc fermé, il ne semble pas aller mieux... J'espère que la nuit lui permettra de se reposer et d'être mieux disposé demain matin :-p

road.jpg

Après délibération du jury et application des pénalités, je suis donc 11è au général, pas mal pour une moto de 15cv !!!

=> http://www.afcmicro.com/2012/RALY/TU/ET2.pdf

La direction de course a décidé de repousser le premier départ de 30 minutes. Serge s'élancera donc à 8H30 tandis que je prendrai la route 10 minutes plus tard. Au programme, une boucle de 80 kilomètres comprenant deux spéciales que nous emprunterons deux fois.

parc.jpg

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J

Vendredi 2 Novembre - Jour J !!!

Après 9 heures de sommeil, je me réveille totalement reposé, j'ai dormi d'une traite comme un bébé. Je n'ai même pas entendu rentrer mon voisin de chambre. Je retrouve Nathalie et Marcus ainsi que Karine et Alain pour le petit déjeuner.

Je m'offre ensuite une petite balade digestive sur le pont supérieur pour apercevoir pour la première fois de ma vie l'Afrique ! Plus que ou encore 2 heures et nous débarquerons à Tunis...

MER.jpg

Nous voilà sur le sol Tunisien § Le passage à la douane se fait sans aucune attente :-) J'en profite pour retirer quelques Dinards.

passeport.jpg

Nous sortons du port et retrouvons Patrick l'organisateur ainsi que les pilotes tunisiens, les hôtesses Red Bull <3 et les personnes de Liqui Moly. Les contrôles administratifs puis techniques se passent sans encombre. La duchesse est donc READY TO RACE ! Je courrais sous le numéro 17 !

plaqueN_.jpg

Etape 1 : Tunis - Monastir.

Le départ de cette première étape est donné à 14H. Nous nous élançons 2 par 2 toutes les minutes. Serge #1 et Vincent #2 ouvrent le bal. Je pars à 14H07 accompagné du numéro 20, les 18 et 19 n'étant pas attribués. Comme annoncé, les premiers rond-points sont très glissant ! Nous nous arrêtons dès la première station pour faire les pleins.

ROAD.jpg

Le premier CH et à une dizaine de kilomètres puis nous partons pour 150 kilomètres de découverte de ce beau pays. Nous verrons de tout : de la belle route, des successions de virolos, des gravillons, des tranchées ^_^, des dos d'âne, des ânes, etc. Nous arrivons au CH avec une vingtaine de minutes d'avances, le temps de faire les niveaux de la moto et du pilote.

CH.jpg

Les 25 derniers kilomètres nous permettent de rejoindre l'hôtel à Monastir. Il est 17H30 et la luminosité est déjà faible. Je réalise ma courte assistance à la tombée de la nuit.

Le Duke au parc fermé, je récupère ma clef de chambre et m'octroie une bonne douche, bien méritée Exclamation

PARC.jpg

Demain, 2 spéciales au programme de l'étape Marathon Monastir - Toseur ;-) Départ pour moi à 7H16, bonne nuit Sleep

Tunisia Rally Tour 2012 - Jour J-1

Jeudi 1er Novembre - Jour J-1

A peine plus de 3 heures que nous sommes couchés que le réveil sonne déjà ! Je prends vite une douche histoire de me réveiller un peu avant un bon petit déjeuner et il est déjà l'heure de prendre la route. 5H30, nous quittons notre hôte direction le port de Marseille. Nous faisons un crochet par Port de Bouc afin de récupérer un copain de Marcus qui aura la gentillesse de garder le camion et la remorque le temps du rallye

A l'approche de Marseille, je reçois un coup de téléphone de Carlo . Il m'annonce qu'il a bien débarqué à Marseille en provenance d'Ajaccio avec mon nouveau KTM 125 Duke :-) Il me tarde à présent d'arriver !

Après avoir récupéré nos carte d'embarquement pour les motos ainsi que nos billets de bateau, je peu enfin rejoindre Carlo pour prendre possession de ma nouvelle monture. Un grand merci à lui pour la préparation de la machine et surtout la livraison hyper synchronisée !

moto.jpg

Place maintenant à l'attente avant d'embarquer. Cela nous permet de faire connaissance avec les autres pilotes, accompagnants et autres commissaires. Le septuple champion du monde d'endurance, Vincent Philippe me propose spontanément de prendre mes affaires dans son fourgon. D'une simplicité et d'une gentillesse ce top pilote !

Au moment d'embarquer, petit moment de speed, nous avons nos deux motos à embarquer ainsi que celle de Serge Nuque. Finalement Nathalie prendra un fourgon, le propriétaire ma moto et moi, celle de Ze Chevalier, banzaï !!!

motobateau.jpg

12H, les amarres sont larguées ! Après un bon déjeuner, nous nous acquittons des formalités administratives à bord : police, douane...

17H30, rendez-vous pour un premier briefing. Une courte attente en raison de la mer qui se forme et de la course au "Mer calme" pour certains, le speech des directeurs de spéciales et des encadrants des Gentlemen Bikers plus tard, il est déjà 18H30. La fatigue commence à se faire grandement sentir.

Le dîner sera servi beaucoup plus rapidement que le déjeuner et c'est donc peu après 21H que je regagne ma cabine. Je passe rapidement en mode horizontal pour m'effondrer.

Une bonne nuit de sommeil est la bienvenue :-)

Tunisia Rally Tour 2012 Mercredi 31 Octobre - Jour J-2

Mercredi 31 Octobre - Jour J-2

Déjà 3 jours que je prépare minutieusement l'instant du départ... Après, à ma grande surprise, une bonne nuit de sommeil sans agitation particulière, j'attends sereinement l'arrivée de Marcus au volant du camion de Ze Chevalier !

prepa.jpg

Comme prévu, peu après 11H, Marcus m'annonce son arrivée. Rapidement nous attelons la remorque et chargeons mon "peu" d'affaires dans le fourgon, direction Les Eyquems pour y retrouver Nathalie pour déjeuner.

L'après-midi sera consacré à la préparation des affaires de Marcu, au chargement de sa moto et à l'impression des road-books reçus... tard la veille :-/

Le café clôturant le repas s'est un peu éternisé et il est déjà l'heure pour moi de me rendre chez le coiffeur tout proche. Je sortirais une heure plus tard. J'ai la surprise de voir Marcus à la sortie du salon, un poil tendu. Cela n'annonce rien de bon. Un imprévu Question En effet, il ne retrouve plus les sangles pour sa moto.

Ce matin, le temps nous séparant de 18H30, heure théorique de départ nous semblant très large. A présent, c'est plus une course contre la montre qui s'engage...

Direction le boulot de Marcus pour imprimer les RB puis un accessoiriste auto pour acheter les sangles. Au retour, nous constatons déjà que la circulation se densifie.

A peine rentrés, nous rattelons la remorque et y installons la moto de Marcus.

18H30, tout est prêt mais Nathalie peine à rentrer du travail. L'heure de départ est repoussée à 19H puis 19H30... Nous scrutons en temps réel le traffic sur la rocade bordelaise ainsi que l'accès à l'autoroute de Toulouse. L'annonce d'un accident sur cette même A62 nous fait prendre la décision de commander des pizzas et de ne partir qu'une fois la circulation redevenue fluide.

C'est finalement à 20H30 que nous quitterons Mérignac pour Carcassonne afin de faire étape chez l'adorable maman de Marcus. Après 3H de route au régulateur nous arrivons pour être reçu par un buffet gargantuesque de plats chinois. Tout ce petit monde ira se coucher aux alentours de 1H30...

lundi 22 octobre 2012

Rallye des VOLCANS – catégorie Sport

Voici mon compte-rendu du dernier rallye routier moto de la saison 2012… Hors championnat de France

Un rapide CR de mes 5 jours de rallye.

Tout d'abord, un GRAND merci à BlueRed qui a eu la gentillesse de me prêter de nouveau son Go Fast pour me rendre à ce rallye

Mardi soir, j'échange donc ma boite à roues avec le Koléos équipé d'une boule de tractage.

Mercredi, pierro vient me donner un coup de main pour charger la moto sur la remorque. 15H, je prends la route. Petit arrêt au supermarché pour les provisions pour ces 3/4 jours.

depart.jpg

A 19H30, j'arrive sur le parc assistance que nous connaissons bien à présent Smile après quelques hésitations, je choisis mon emplacement. Une concurrente en CB m'aide à descendre mon BB. Je tire l'électricité, monte le barnum (c'est long 4,5mx3m tout seul geek), la tente et vois l'arrivée de Pierre Coulon, pilote Elite du CFRR en CB... 1000R !

arrivee.jpg

Petit repas en tête à tête avec un bon melon Serrano puis des knackis avec des pâtes puis dessert. Dodo à 23H, demain, il y a des recos à faire !

Jeudi, réveil à 8H30, petit déjeuner au soleil

matin.jpg




Vite, nous partons en Trafic faire les recos à pieds des 2 spéciales. La spéciale de la boucle Sud près de Pontaumur est très viroleuse. Celle de la boucle Nord près de Manzat est en descente et rapide. Notre reco est écourtée lorsqu'un pilote, pour son premier rallye, sort violemment de la route après avoir perdu l'avant de sa Tiger pale Nous récupérons sa moto avec le fourgon et rentrons la déposer au parc assistance.

Petit repas sans grand appétit, je suis définitivement trop émotif pale

15H, j'enfile le cuir et pars faire les recos en BB. D'abord la Sud avec 30km de liaison avant l'ES puis la Nord. Je retrouve Pierre et des classiques au départ de la Sud.



reccos1.jpg reccos2.jpg







Je rentre vers 19H30 épuisé par la chaleur accablante. Même après la douche, je continue à transpirer. Pierre partant faire les recos de nuit, je dîne seul avec une bonne truffade et du jambon sec. Je traine un peu dans le paddock attendant un peu de fraicheur mais toujours 26°C à 22H silent

Vendredi, Panne sèche arrive enfin... en camping car Razz Après la douche, je pars à la recherche d'une ampoule de clignotant et nous allons faire le plein des Jerricans chez le garagiste de Saint-Ours.

Midi, Antoine, le frérot de JF arrive avec l'ER6. Et oui, c'est mieux avec une moto !!!

15H, je suis le premier aux vérifications administratives. Bonne surprise, les plaques numéros sont pré-imprimées. Je suis le dernier pair pour le moment, 118 derrière JF n°116. plaqueN_.jpg Nous préparons les deux machines et nous dirigeons vers le contrôle technique avant l'affluence. Quelle bonne idée. En moins de 30 minutes, les deux motos sont au parc fermé.



parc_118_ET_116.jpg





Nous attendons tranquillement le briefing puis direction l'apéro avec nos voisins de stand, deux jeunes très sympa en CB500 et Fazer 600.

Dîner avec les deux frangins puis discussion avec un ancien champion de France scratch et Pierre Coulon. Il est temps de mettre la viande dans le torchon.




Samedi, réveil dès 8H avec une mauvaise surprise, il pleut :’( Il faut néanmoins se préparer. Nous attendons au sec notre heure de départ. 11H51 pour JF, 11H52 pour moi. Nous partons donc sur la boucle Sud sur une route détrempée. La montée de la spéciale sous les arbres sera source de stress pour moi, je laisse échapper une bonne dizaine de secondes. Nous partons dans la boucle Nord. L'ES n'est qu'à 10km du départ. Nous arrivons juste au moment où un side-car se sort dès le premier virage. Le singe aurait mal réagi. 3H d'interruption et une évacuation par hélicoptère plus tard, nous repartons juste après un nième rang d'orage. Imaginez mon état au moment de m'élancer après un accident, pneus froids, sur le sec humide. A ma surprise je fais le 20ème temps. Nous terminons par la longue liaison (59 minutes) cette boucle Nord pensant en avoir finir avec l'étape de jour. Mais que nenni ! Nos collègues pairs puis les impairs ont fait la bouche Sud, ils nous faut donc en faire de même... Le n°120 était déjà en short et tongs quand nous l'apprenons.

Tout le monde a fini sauf nous, les 12 derniers concurrents numéros pairs. 124, 122, 120, 118 (moi), 116 (JF), 114, 112, 110, 108, 106, 104 et 102. On arrivera à 19H30 pour 90' d'assistance et départ de la nuit à 21H.

Je suis 27ème scratch après le jour... Top 20 en vue...

Je prépare vite la moto, LEDs, plein, RB... Vite le repas du comité des fêtes et 21H41, départ de la nuit. Toujours 2 boucles des 2 pétales soit 296 km JF ne fait pas la nuit. Je termine au final 21ème scratch avec de belles liaisons et surtout l'impression d'avoir roulé bien dans les ES ! Les pneus du CB sont morts.

Il est 3H45 lorsque je laisse le BB au parc fermé, direction la soupe à l'oignon Very Happy

5H, dodo time !!!

8H, déjà debout, il faut tout plier. Pierre et moi nous aidons mutuellement pour plier les barnums et leurs pans. Le temps est au grand beau, le matériel est donc sec, ça fait plaisir Cool

JF repart en camping-car. Antoine s'est préparé un super RB pour son retour sur Sarlat via le Puy-de-Dôme, Bort-les-Orgues...





J'assiste à la remise des prix, participe au pot de l'amitié et dès 13H, je prends la route. 3H de route plus tard, je retrouve ma Chérie qui m'aide à décharger. Je nettoie ensuite le Koléos et passe au lavage avant de le rendre à BlueRed.

20H30, je rentre à la maison, je suis exténué mais de nouveau heureux ;)

RDV aux Volcans 2013

Vive les RR










Rendez-vous en 2013 si Dieu me prête vie…




LpS - Team Poireaux Girondins

lundi 25 juin 2012

CFRR 2012 ROUND #4 Rallye Sud Morvan

avec quelques jours de retard un petit bilan du rallye du Morvan,

un très beau rallye:

des spéciales longues, rapides et sélectives un vrai routier avec de la navigation qui a perturbé beaucoup de monde des conditions d'accueil super confortables

je laisse Ludo vous faire le bilan "sportif" de ce rallye car je ne suis pas arrivé au bout de l'épreuve qui se termine pour moi, sur le routier, à la fin de la première boucle après 3 spéciales.

Les circonstances:

dernière liaison de 20 Km qui devait nous ramener à St Jean de Vaux terminus de la première boucle de jour. Une succession de petites routes en plus ou moins bon état, une navigation nécessitant beaucoup d'attention, dans une épingle à droite une large bande de gravillons, la roue avant du BB qui décroche... Rien de bien exceptionnel, je redresse la moto pour retrouver du grip mai en relevant les yeux je vois une voiture qui monte... je recouche le moto, glissade des deux roues et bien que le conducteur se jette sur le bas côté, je le percute, enfin nous le percutons la moto et moi ;) heureusement à faible allure .....

bilan:

BB500 bien amoché à l'AR, la boucle AR est pliée au niveau des amortisseurs et le bras oscillant est aussi touché

Un gros hématome sur le tibia droit et une vilaine fracture du poignet droit pour moi ... :(

Avant l'opération: il y a comme un soucis d'allignement

poignet_avant.jpg

Après l'opération: c'est mieux

poignet_apres.jpg

45 jours d immobilisation :(

visite chez l'orthopédiste bordelais pour mettre en place le suivi: Radio de contrôle à J+10 tout est parfaitement en place le chirurgien a fait un super travail on sort les points à J +14 comme prévu puis cela sera rééducation...

aujourd'hui mise en place d'une orthèse beaucoup plus pratique ;)

mercredi 6 juin 2012

Rallye de l'ain: la nuit!!!

Voici la suite de mon compte-rendu du troisième rallye routier moto de la saison 2012…

Petit rappel, au moment de prendre le départ de cette troisième épreuve, j’occupe la deuxième place du classement provisoire avec 62 points, juste devant Jean-Pierre Boyrie #46 et Jean-Noël Andreotti #45 (61 points). Le leader de la catégorie étant sans surprise Thierry Canazzi et son mono avec 115 points ;-) L’ensemble des pilotes du championnat étant présents sur cette épreuve, l’objectif était de rester dans le Top 5 à l’issue de ce rallye !




Après l’étape de jour, Jean-Pierre et moi sommes donc à égalité de points au Championnat de France, 2 points devant Jean-Noël !

La nuit promet d’être chaude !!!



Etape de nuit

Départ du premier concurrent à 21H30 avec un temps sec. Je décide donc de ne rien changer à ma tenue et de ne pas utiliser ma veste de pluie.

Comme de jour, la liaison jusqu’à la première spéciale n’est que de 8 km, vraiment très courte pas de quoi mettre correctement en température nos pneumatiques :-/

Je profite tout de même de ce parcours pour finaliser le réglage de mes feux additionnels !

ES7 « Ceignes »

Premier passage de nuit avec toujours la même appréhension pour moi, je monte en 1’55"68 (10ème Sport / 7ème CF) à 24"00 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Ce sera mieux au second passage… Jean-Pierre termine à 20"99 (8ème Sport), Dominique à 39"83 (15ème Sport).

Courte liaison comme de jour jusqu’à l’ES2.



ES8 « Challes »

Je monte en 1’58"26 (14ème Sport / 10ème CF) à 31"33 du vainqueur Julien Toniutti, je me suis lamentablement traîné et je perds de précieuses secondes en Sport :-/

Jean-Pierre termine à 24"33 (10ème Sport), Dominique à 39"25 (17ème Sport).




Courte assistance de 10 minutes. Nicolas « Le Belge » nous attend avec de quoi nous désaltérer. Merci encore pour ces encouragements continus tout au long du rallye. Et c’est reparti pour la dernière et courte boucle.




ES9 « Ceignes »

Deuxième passage, je monte en 1’59"41 (13ème Sport / 10ème CF) à 30"78 du vainqueur Julien Toniutti qui semble être passé à l’attaque, bien décider à gagner en plus de l’étape de nuit, le rallye !!! Je perds près de 4 secondes par rapport au premier passage, que la nuit est compliquée !

Jean-Pierre termine à 23"27 (10ème Sport), Dominique à 40"92 (15ème Sport).

ES10 « Challes »

Deuxième passage, je monte en 1’57"62 (11ème Sport / 9ème CF) à 32"89 du vainqueur Julien Toniutti qui monte plus vite que de jour pour coller 5s à Paul Piazza et remporter le rallye !!!

Dominique à 42"32 (13ème Sport) et Jean-Pierre victime d’une chute termine à 1’51"48 (19ème Sport).

Classement SPORT

Je suis 12ème (9ème CF), Pierro 16ème (11ème CF) et Jean-Pierre termine 19ème (12ème CF). En raison de la perte de son carton de pointage au cours de la chute, Jean-Pierre écope de 5 minutes de pénalités. Jean-Noël ayant terminé une place devant moi, il me reprend donc le point que je lui avais repris de jour, statu quo pour nous deux. En revanche, sa chute fait perdre quelques points à Jean-Pierre…




Grâce à sa nouvelle superbe performance (victoire de l’étape de nuit), Patrice Le Roi reprend la deuxième place du classement. Je complète le podium. Le top 5 est donc toujours d’actualité J




Voici le classement provisoire de la catégorie Sport :

classementCFRRR.jpg

Rendez-vous le WE des 9 et 10 Juin à Chalon-sur-Saône pour le rallye de Morvan…




LpS #43

vendredi 1 juin 2012

CFRR 2012 Round#3 Rallye de l'AIN

Voici mon compte-rendu du troisième rallye routier moto de la saison 2012…



Soucis électriques

Il aura été décidé que cette saison serait pour moi, celle de la mécanique et de l’électricité :( En effet, le fusible du circuit d’éclairage de mon CB500 ne cesse de claquer. Après 2 remplacements, je me décide donc à trouver le « faux contact ». Le fusible semble claquer lorsque j’utilise les clignotants de gauche. Je me rends donc chez notre ami Koolapic pour remplacer le cligno arrière gauche, l’avant étant neuf, la paire ayant été remplacée suite à ma chute lors du premier rallye. Le lendemain, je prends donc le CB pour me rendre au travail et je fais le test en m’insérant sur la rocade. Cligno à gauche, rupteur et paf ! Le fusible lâche de nouveau :( C’est donc lors de fortes vibrations que le problème survient. Le soir, avec l’aide de pierrodelalune, j’identifierai la panne : les deux fils du clignotant se touchent au bord de la douille. Nous isolons donc le tout et espérons que cela tienne pour les contrôles techniques… Je stocke deux fusibles de 15A de rechange dans le boitier, au cas où…

Dans tout ça, je n’ai pas eu le temps de faire changer le pneu avant du CB, il faudra qu’il tienne et surtout qu’il ne pleuve pas…

Nous sommes mercredi soir, nous chargeons la voiture puis les motos sur notre nouvelle remorque (merci ma Chérie !) et direction le bras de Morphée pour un réveil programmé à 6 heures, ça risque de piquer !

voiture.jpg

Jeudi de l’Ascension, jour férié mais pas de grasse matinée pour les sportifs ! 7H pétantes, nous franchissons le portail. C’est parti pour 7 heures de route…

A mi-chemin, il est quasiment midi, nous profitons de l’opération éthylotests de la fondation Vinci Autoroutes pour faire notre pause déjeuner à l’Aire de Manzat, tout près de Clermont-Ferrand.

Pierrodelalune tente de conclure un nouveau partenariat, malheureusement sans succès.

Vinci.jpg

Nous sommes alors à la moitié de notre traversée de la France d’Ouest en Est, c’est loin Cerdon :-/

loin.jpg

Nous arrivons finalement à destination vers 15H30. Le temps de décharger les motos et de libérer la voiture pour que Sandra se rende à son hôtel et nous voilà partis pour les reconnaissances.

Reconnaissances inédites

La nouveauté lors de cette édition 2012 est l’interdiction de reconnaître les spéciales à moto ou en side.

Heureusement, les deux spéciales sont très proches l’une de l’autre mais également proches du parc assistance. Légèrement vêtus et chaussés de nos plus belles baskets, nous nous rendons donc au départ de la nouvelle spéciales de Ceignes. Nous mettrons près d’une heure pour parcourir les quelques 3 kilomètres afin d’en détailler la moindre imperfection du revêtement ;) Le retour nous permettra de valider nos choix de trajectoires. Il est déjà 18H30, Sandra commence à avoir faim, nous filons donc vite à la spéciale de Challes, déjà empruntée en 2011, que nous reconnaitrons en partant de l’arrivée et quasiment en marche rapide.

Avant 20 heures nous sommes de retour au parc assistance. Direction Neuville et l’hôtel des journalistes pour prendre une bonne douche puis partager un chaleureux dîner avec nos amis corses. Un grand merci à Carlo pour m'avoir apporté une plaque en 2A pour le BB500 :)

plaque2A.jpg

Vendredi, enfin une grasse matinée !

Petit café au parc assistance et douche froide, brrr…pas cool... Repas du midi en compagnie de notre collègue Jean-Pierre #46 et de nos voisins Eric Fortin (Anciennes) et son assistance Nicolas « le Belge ». Une fois les vérifications administratives effectuées, nous préparons nos machines et attendons l’horaire qui nous a été communiqué pour nous présenter aux vérifications techniques. Une fois les motos rentrées au parc, nous attendons l’heure du briefing à la terrasse du bar restaurant du village.

Le dîner a été réservé à une table d’hôte par Eric Mangematin. Une bonne tablée, bruyante et rieuse avec à ma gauche le fantasque Rémy, Nico83 et Josiane, FassouV4. A ma droite, notre « clan » avec Charly qui nous a rejoint pour arroser sa nouvelle boite à roues à l’étoile ;-) Nous nous couchons avec quelques grammes dans chaque poches.

Championnat de France – catégorie Sport

Un petit point sur le classement provisoire au moment de prendre le départ de cette troisième épreuve. Suite au rallye de Corse où nous n’étions que 5 pilotes NCA, j’occupe la deuxième place avec 62 points, juste devant Jean-Pierre Boyrie #46 et Jean-Noël Andreotti #45 (61 points). Le leader de la catégorie étant sans surprise Thierry Canazzi et son mono avec 115 points ;-)

L’objectif est de rester dans le Top 5 à l’issue de ce rallye !

Etape de jour

Départ du premier concurrent à 11H légèrement arrosé. Nous décidons donc de revêtir les habits de pluie et je commence à angoisser concernant le comportement de mon pneu avant dans la nouvelle spéciale et encore plus dans le premier enchaînement si glissant de Challes !

LPSmatin.jpg Pierromatin.jpg

ES1 « Ceignes »

Premier passage de découverte pour moi, je monte en 1’56"18 (14ème Sport / 10ème CF) à 23"13 du vainqueur Mickaël Porcu. Ce sera mieux au second passage… Jean-Pierre termine à 17"99 (8ème Sport), Dominique à 31"79 (16ème Sport).

Courte liaison sous un grand soleil jusqu’à l’ES2. Aidé de Morgan #46, je quitte ma veste de pluie au CH de Challes. Il ne pleuvra plus !

ES2 « Challes »

LPSdepartchalles.jpg

Je scratche en 1’58"26 (14ème Sport / 9ème CF) à 22"59 du vainqueur Mickaël Porcu. Jean-Pierre termine à 14"38 (7ème Sport), Dominique à 28"63 (16ème Sport).

Longue liaison, en temps mais pas en kilomètre (60’ pour 50 km) pour rejoindre un CH puis nouvelle liaison pour rejoindre Cerdon. Une erreur de totaliseur sur le RB et un panneau (volontairement ?) tourné me fait rater la D11. pierro tout klaxon hurlant m’invite à faire demi-tour. Faute de navigation sans conséquence tellement les délais sont larges. Nous avons bien fait de ne pas reconnaître le routier, ça met un peu de piment…

Courte assistance de 20 minutes et c’est reparti pour la même boucle.

ES3 « Ceignes »

Deuxième passage, je monte en 1’47"62 (13ème Sport / 10ème CF) à 18"13 du vainqueur Flavien Coitoux. Belle amélioration de près de 10 secondes avec ce sol sec ! Devant moi, Patrice Le Roi en fait de même, il sera tout le jour 10 secondes plus rapide que moi :-/ Jean-Pierre termine à 16"30 (11ème Sport), Dominique à 55"96 (20ème Sport) suite à un petit détour par le pré :-)

rallye-de-l-ain-dans_le_pres.jpg

ES4 « Challes »

Deuxième passage, je monte en 1’48"66 (14ème Sport / 10ème CF) à 20"50 du vainqueur Mickaël Porcu. Jean-Pierre termine à 14"21 (9ème Sport), Dominique à 24"75 (17ème Sport).

Cette fois, pas d’erreur de navigation et malgré une vitesse réduite, nous arrivons très en avance au CH de Cerdon…

ES5 « Ceignes »

Troisième passage, je monte en 1’44"43 (12ème Sport / 10ème CF) à 18"57 du vainqueur Bruno Langlois qui a du envoyer du lourd dans le dernier gauche avec son StreetFighter !!! Jean-Pierre termine à 17"50 (11ème Sport) juste devant moi, Dominique à 30"05 (17ème Sport).

ES6 « Challes »

Troisième passage, je monte en 1’47"36 (14ème Sport / 10ème CF) à 22"48 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Je n’arrive décidément pas à être à l’aise dans cette spéciale, rien de bon avant la nuit… Jean-Pierre termine à 18"41 (11ème Sport), Dominique à 30"83 (16ème Sport).

Assistance

Direction le parc coureur pour 90 minutes d’assistance… Le rythme ayant été repris, c’est sans précipitation que je prépare le CB à affronter cette nouvelle nuit de course. Je vous passe les détails, je ramène la moto au parc fermé bien avant l’heure limite ;-)

Classement SPORT

Jean-Pierre termine 11ème (8ème CF), LpS 12ème (9ème CF) et pierro 17ème (12ème CF). En raison d’une petite chute au départ de Challes, Jean-Noël termine cette étape juste derrière moi.

Nous sommes donc tous les 3 à égalité de points au Championnat de France ! La nuit promet d’être chaude !!!

Etape de nuit

A suivre

LpS #43

mercredi 16 mai 2012

CFRR2012 - Round #2 : 6ème Rallye de Corse

Avec un peu de retard, voici mon compte-rendu du second rallye routier moto de la saison 2012…

Ultimes préparatifs




Suite à ma chute lors de la première spéciale de nuit au rallye de la Sarthe, mon CB 500 a eu besoin de se refaire une santé. Malheureusement, Denis, le mécano de notre partenaire PL Moto Honda Libourne est encore en arrêt maladie à notre retour de la Sarthe. Dès son retour, il trouve un peu de temps pour réparer mon CB à l’aide des pièces que j’ai commandé ou pu trouver chez Détail Moto à Bordeaux. Un grand MERCI à lui pour son dévouement et sa passion !!!




Le mercredi précédent le rallye, je monte donc à Libourne récupérer le CB 500 et terminer les derniers réglages et autres câblages.



Le départ est prévu jeudi matin, le bateau quittant le port de Marseille à 19H00. C’est Sandra qui effectuera l’intégralité des 6H de trajet jusqu' au port, nous retrouvons le Team HRT 93, nos amis des Hautes-Pyrénées, Charly et Francky (singe de Jean-Phi sur son 888 pour ce rallye), les commissaires de la FFM et bien entendu notre speaker adoré, Laurent LesMotards.com !!!

Nous embarquerons les derniers, en marche arrière. Une bonne chose, nous serons les premiers à débarquer ! Après une bonne douche, direction le bar pour un petit apéro collectif puis un bon dîner avant d’aller nous coucher. La traversée se fera sans problème.




Vendredi matin, 6H du matin, réveil en douceur par la radio du bord. Une fois habillé, je monte sur le pont pour le passage de la pointe de la Parata (Iles sanguinaires). Débarquement à 7H et avant la demie, nous sommes au parc coureurs pour y installer notre stand. Accueil chaleureux de la part de Bruno Marlin que nous n’avions pas revu depuis le Dourdou 2011…




Jean-Pierre #47 nous rejoins accompagné de Charly et Francky pour finaliser l’installation de notre stand commun. Après un déjeuner au soleil face à la mer, nous nous rendons aux contrôles administratifs, rejoins par le régional de l’étape, Nicolas Routier. Je termine la préparation de la moto avec les plaques numéro du rallye puis je me rends aux vérifications techniques. Contrairement à la Sarthe, le passage est des plus rapides, les pilotes CF n’étant pas soumis aux nombreuses vérifications techniques de la moto. Le soir, petit dîner de groupe à l’Isula avant de rentrer pour ma part à l’appartement de Molini, en… CB 1000 R. Merci ma Chérie J

Etape de jour

Départ du premier concurrent à 9H. Je premier pilote lambda après les 20 pilotes Elite et les 5 notoriétés (M Marchini, C. Biancucci, R. Laghi, C. Califano et Mister D. Subias). 9H25, je pointe donc au CH de sortie du parc fermé sous un magnifique soleil. J’attends sagement Jean-Noël Andreotti #45 et Jean-Pierre #47. Nous avons décidé de nous laisser guider par l’insulaire Jean-Noël. Un grand merci à lui pour nous avoir offert sa roue !

ES1 « Bocognano » Premier passage de découverte pour moi, je monte en 4’00"80 (12ème Sport / 4ème CF) à 46"40 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Ce sera mieux au second passage… 6ème Rallye de Corse N° 43  Ludovic SALVATORI

ES2 « Pont de la pierre » Cette spéciale était au programme du rallye 2011, j’attaque donc avec moins d’appréhension. Seul problème, au moment de m’aligner au départ derrière le Dom, le CB refuse de prendre les tours et cale à répétitions. Après une poignée de minutes de montée d’adrénaline, j’identifie la durite de dépression débranchée. Forcément, avec de l’essence, ça marche de suite beaucoup mieux. Un peu déconcentré, je décide d’assurer pour ne pas me sortir bêtement comme à la Sarthe. J’en entends certains rire en lisant ce texte. Après la bouse de vache et les barbelés, qu’allais-je bien pouvoir inventer… Verdict, je monte en 2’40"59 (12ème Sport / 4ème CF) à 27"17 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Ce sera mieux au second passage…

Fin de la première boucle, 30’ d’assistance. Je refais le plein de la vessie du sac à dos et je reprends de quoi me nourrir en route. Un rapide nettoyage de la visière et déjà l’heure de repartir.

ES3 « Bocognano » Deuxième passage, je monte en 3’56"88 (13ème Sport / 4ème CF) à 45"92 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Je pensais vraiment être monté plus vite, comme quoi…




ES4 « Pont de la pierre » Deuxième passage, je monte en 2’42"64 (13ème Sport / 4ème CF) à 30"47 du vainqueur Paul-Christian Piazza. La chaleur est accablante et j’ai du mal à être propre dans cette spéciale, 2 secondes de perdues par rapport au premier passage…

De retour au parc coureurs, il est plus de 15H, l’heure de la pause déjeuner. Merci à Martine et Charly pour la préparation ! De nouveau, les 30 minutes passent à toute allure et la fatigue commence à se faire sentir. Malgré la chaleur, 30°C, il faut refermer la combinaison cuir et reprendre le guidon.




ES5 « Bocognano » Suite à la chute du #357 lors de l’ES 3, cette spéciale est neutralisée, ce qui n’est pas plus mal…




ES6 « Pont de la pierre » Au CH de cette spéciale, nous nous regardons tous, les mines défaites, écrasés par la chaleur. Pour moi, l’objectif est de sortir de cette dernière spéciale sans chuter. Je monte en 2’42"22 (13ème Sport / 4ème CF) à 28"26 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Non, vous ne rêvez pas, Paul Piazza a réalisé les 5 temps scratch de cette étape de jour, MONUMENTAL !!!!

Assistance Direction le parc coureurs pour 90 minutes d’assistance… Je vous passe les détails, cette je ramène la moto au parc fermé bien avant l’heure limite ;-)

Classement SPORT

Jean-Pierre termine 11ème (3ème CF), LpS 12ème (4ème CF), de gros points pour le Championnat de France !!!







Etape de nuit On prend les mêmes et on recommence. Jean-Noël ouvre la route, Jean-Pierre et moi suivons avec plaisir.



ES7 « Bocognano » Suite à un souci avec l’horloge de départ, cette spéciale sera neutralisée. Pas un mal, toujours avec les mêmes appréhensions, mauvais souvenirs de la Sarthe plus l’impression de dangerosité de cette spéciale, j’étais monté « au ralenti ».



ES8 « Pont de la pierre » Je monte en 2’57"51 (7ème Sport / 4ème CF) à 39"04 du vainqueur Paul-Christian Piazza et seulement à 91 millièmes de Jean-Pierre, la lutte de nuit promet d’être chaude !

De retour au parc coureurs, le vent souffle de plus en plus fort, le parc est littéralement balayé, nous avons du mal à garder les yeux ouverts. Interdit d’ouvrir la bouche !

ES9 « Bocognano » Je monte en 4’20"81 (5ème Sport / 2ème CF) à 59"61du vainqueur Paul-Christian Piazza. Ouf, je ne prends pas une minute :-p Le principal est que je reprends une demie seconde à Jean-Noël et surtout près de 3 secondes à Jean-Pierre, la lutte de nuit continue d’être chaude !




ES10 « Pont de la pierre » Je monte en 2’53"22 (6ème Sport / 3ème CF) à 36"11 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Non, vous ne rêvez pas, Paul Piazza a réalisé les 3 temps scratch de cette étape de nuit, MONUMENTAL, je vous avais dit !!!! Jean-Noël me reprends plus de 2 secondes mais le laisse Jean-Pierre une nouvelle fois à près de 3 secondes, la 3ème place m’est acquise J

Classement SPORT Jean-Pierre termine 7ème (4ème CF), LpS 6ème (3ème CF).

Bilan Pour la seconde fois, je suis confronté à des difficultés au cours d’un rallye. Gardant mon calme, j’ai réussi à dépanner le CB et à poursuivre le rallye. Sur mes terres natales, avec un temps estival, nous avons connu un magnifique rallye avec un non moins magnifique vainqueur ! Un grand merci au couple Padovani, aux membres du JMP Racing et des guidons Vellaves (43) ainsi qu’à tous nos amis corses pour les francs moments de rigolades à chaque CH ;-)

LpS43.jpg

Rendez-vous à Cerdon dans l’Ain le WE du 19 Mai…



LpS #43 - Team Rally Spirit

mardi 24 avril 2012

Avec un peu de retard, voici le compte-rendu du premier rallye routier moto de la saison 2012…par LpS (Ludo)

Derniers préparatifs

Une fois n’est pas coutume, je suis à la bourre quant à la préparation de ma machine :-/

Petit retour en arrière. Début Mars, je confie mon CB 500 à notre partenaire PL Moto Honda Libourne pour que Denis, le mécano, prépare mon CB 500 en vue du Championnat de France des Rallyes Routiers Moto 2012. Au programme, une révision complète, un durcissement de la fourche (les amortisseurs arrière Hagon TT Rallye ont été installés par notre partenaire Cardy Bordeaux), une cure d’amaigrissement (béquille centrale, poignée passager, repose-pieds passager), la préparation "rallye" et la mise en conformité avec le règlement 2012 des RR.

Dernier WE de Mars, pierrodelalune récupère nos CB à la concession avec le camion de la concession pour un WE piste au circuit de Haute-Saintonge avec notre Moto Club et partenaire Vitesse Performance. Deux journées de roulage parfaites pour prendre en main ma nouvelle monture avec son nouveau guidon, ses nouvelles poignées et surtout, la nouvelle démultiplication (15x45 contre 15x40 d’origine). Ca vibre pas mal un bicylindre à 12 000 tours donc quelques boulons se sont faits la malle ainsi qu’un cabochon de clignotant arrière. Le mardi suivant, pierro redépose le camion et nos CB à la concession Honda afin de finaliser la prépa de la mienne et d’amaigrir à l’identique la sienne. Coup de pas de bol, le mécano se blesse grièvement le WE et sera absent jusqu’au premier rallye…

Je reçois mes feux longue-portée à LEDs de chez Techno Globe la semaine précédent le rallye. Mauvaise surprise, pas de câblage livré avec :’(

Le samedi précédent le rallye, nous récupérons donc mon CB à Libourne. Fabrice, le patron me permet de fouiller dans l’atelier afin de remplacer les vis et écrous égarés, merci :-) Pendant ce temps, Sandra déniche deux prises mâles pour connecter les LP, génial !!!

Sur le retour, nous nous arrêtons chez les parents de la première propriétaire de mon CB. Patrice, le papa, fut l’un de nos mécanos sur l’Ultimate Rally 2010 ! La loi des séries, il s’est lui aussi blessé lors d’une chute dans son garage…

Le départ est prévu jeudi, il est donc urgent de m’attaquer à l’installation des LP et de contacter Fabien, notre spécialiste es câblages électriques ! Grâce à pierro, j’installerai mes LP à la place des rétroviseurs d’origine. Un petit passage au Leroy Merlin du coin pour acquérir la visserie adaptée.

Mercredi, soit J-3. Je débauche tôt afin de me rendre chez Fabien. Pierro nous y rejoint. Ils me ressoudent le clignotant arrière. Ils installent la vis aimantée pour le capteur de mon Vector (Le capteur est resté à Libourne ainsi que le câble pour l’alimentation. Encore un stress à gérer le vendredi au parc assistance.). Fabien m’installe la prise mâle le long de la fourche et nous testons les LP, ça fonctionne ! Petit repas en centre ville avec Pierro et Sandra. Un retour de nuit à la maison par la "spéciale" de Boulac qui me permet de tester l’efficacité de mes LP :-)

Le jeudi matin sera consacré à la préparation des affaires. La veille, un gentil scootériste m’a interpelé à un feu tricolore afin de m’annoncer une bonne nouvelle : "votre feu arrière ne fonctionne pas !". Je passe donc chez Cardy dès l’ouverture afin d’acheter deux ampoules poirettes et des ampoules de clignotant. Direction Libourne pour récupérer les éléments de mon Vector à la concession Honda puis on se retrouve tous chez notre partenaire, château Barrabaque à Fronsac pour charger le fourgon qu’ils mettent gracieusement à notre disposition ! __ Comme prévu, 17H__, c’est le grand départ pour la Suze-sur-Sarthe. La route et l’installation dans le camping municipal 5 heures plus tard se font sans anecdotes particulières. Seul point noir, la coupure d’électricité vers 23H qui nous prive de micro-ondes et nous oblige donc à déguster nos raviolis au gruyère froids :’(

Le vendredi matin sera consacré au câblage de mon Vector : alimentation et capteur. Un grand MERCI à Francky, l’assistant de Ben #47 pour sa disponibilité. Pendant que pierro part reconnaitre la spéciale de Domfront, nous filons tous les 4 à la pizzéria du village.

stand_ludo_pierro.jpgstand_Ludo.jpg

L’après-midi, vérifications administratives, préparatifs esthétiques de la moto puis une attente interminable aux vérifications techniques. Je déposerai mon CB au parc fermé peu avant 21H. Ben et Pierro quant à eux ne le feront que peu avant 22H :-/ Direction le restau pour nous réchauffer et nous sustenter puis dodo !!!

Étape de jour

Pour la première fois, départ simultané avec Pierro, peu après 8H00.

Première liaison jusqu’au circuit sans difficulté que j’ouvre. Nous serons toujours surpris de nous faire déposer sur les liaisons par les concurrents suivants alors que nous sommes déjà bien en avance sur l’horaire…Ce n'est pas en rallongeant les temps que ça calme les ardeurs de certains!

ES1 « Circuit Bugatti »

Bon, finalement, nouveau règlement « Vitesse », 3 / ligne ! On est donc partis 11ème et 12ème, au centre et à droite de la quatrième ligne.

Je suis parti comme je le voulais, en passant directement le mono devant moi et en me plaçant à gauche de la piste pour attaquer la chicane Dunlop. Après une "touchette" avec le #69 qui avait choisi la même option, c’était du gros gaz buggatti_Ludo.jpg pour un temps final de 9’28"00 (10ème Sport / 9ème CF) à 1’49"1 du vainqueur Bruno Langlois. Ben #47 termine à 2’07"2 (15ème Sport). Pierro pour sa part, après une grosse frayeur à la première chicane, à 3’00"7 (26ème Sport).

ES2 « Courceboeufs »

Liaison depuis le circuit tranquille, cette fois, c’est Pierro qui ouvre. En arrivant au CH, nous remarquons une énorme file de motos avec au loin la #2 de Julien Toniutti. Ca ne présage rien de bon. Allons-nous revivre 2011 ? C’est le Champion de France en titre, Nicolas Derrien qui a chuté dès le poste 4. L’interruption de course durera près d’une heure.

Je scratche en 2’34"59 (13ème Sport / 10ème CF) à 25"08 du vainqueur Tony Chereau. Ben termine à 33"01 (19ème Sport). Pierro pour sa part à 53"20 (29ème Sport).Vraiment pas dans le coup sur ce Rallye et cela se comprend.

Nouvelle liaison jusqu’à la ville étape de Ballon. La boucle de 80 km ainsi que le deuxième passage dans l’ES de Courceboeufs sont annulés afin de rattraper une partie du retard.

C’est donc l’heure de la pause déjeuner puis de la sieste :-)

Le départ de l’après-midi sera repoussé deux fois. Nous repartons finalement vers 15H30 direction l’ES de Domfront.

ES4 « Domfront »

Je scratche en 2’44"67 (11ème Sport / 8ème CF) à 26"49 du vainqueur Paul-Christian Piazza. Ben #47 termine à 40"07 (17ème Sport). Pierro à 49"89 (26ème Sport).

Liaison nous ramenant à la Suze-sur-Sarthe, sans problème. Sur le podium Laurent LesMotards.com m’annonce une 57ème place au scratch, pas mal !

Assistance

Direction le parc coureurs pour 90 minutes d’assistance et pas une de plus…

Je remplace donc le road-book de jour par celui de nuit. J’installe et je règle mes LP. Puis avec Pierro, nous faisons le complément de plein des machines. Il nous reste alors près de 45 minutes avant l’heure limite. Pendant que Pierro et Francky règle les problèmes d’éclairage du CB #42, je nettoie mon CB et installe le pin-lock de mon nouveau casque.

A 15 minutes, je surfe tranquillement sur Facebook et préviens Pierro. Pas suffisamment clairement… Lorsque Ben revient, il nous dit qu’il est 19H. M…., Pierro devait pointer avant 18H58 et moi 18H59… Au final, 5 minutes de retard pour lui et 4 pour moi.

Tous les efforts de la journée ruinés sur une faute d’inattention de débutants :’( Pierro n'est vraiment pas au top

Ces 4 minutes représentent 1 minute de pénalité pour l’étape de jour. Je passe donc de 6ème Sport CF à 11ème ! 5 points de perdus pour le championnat !!!

Cette erreur me mets dans une colère noire et je ne parviendrai pas à l’évacuer. Je dîne avec une boule au ventre…

Classement SPORT

Ben #47 termine 17ème (11ème CF), LpS 21ème (12ème CF) et Pierro 28ème (13ème CF), yes les 3 derniers, on a fait podium par le bas !!!

Etape de nuit

On se rend au parc fermé bien à l’heure pour ne pas reprendre une nouvelle pénalité ;-)

Au moment de remettre à zéro mon Vector, rien ne se passe. Grrrr. Sur le trajet nous conduisant au podium de départ de l’étape de nuit, je le remets donc à zéro avec le bouton de recalage, pas très pratique…

Pierro s’élance sur la liaison jusqu’à l’ES de Domfront. Je déclenche mon chronomètre. 1 minute plus tard, c’est mon tour. Je le rattrape rapidement comme convenu et j’ouvre le reste de la liaison. Au moment de consulter mon chrono, ce dernier s’éteint, plus de piles. Re-grrrr… A ce moment, Ben vient me voir. Je lui explique mes contrariétés et nous concluons par un « ca ira mieux en Corse ! ».

Je m’élance donc dans la spéciale mais par manque de concentration, je rate un virage à droite et je termine ma course dans l’herbe du bas côté pendant que mon CB a la bonne idée de traverser la clôture et de se coincer entre deux fils barbelés. Avec l’aide d’un commissaire, je parviens tout de même à repartir. Mon phare éclaire plus le sol que la route et dès le premier freinage, je me rends compte que je n’ai plus de pédale de frein arrière et que mon Vector en marche plus. Comme vous vous en doutez, je termine dernier temps de la spéciale :-/

ludo_nuit.jpg

Le reste de cette étape de nuit sera consacré à finir. Sur la liaison menant à l’ES de Courceboeufs, je ne vois plus la route (les yeux embués) et n’ai plus que le compteur kilométrique d’origine du CB. Malgré les invitations à les suivre des concurrents qui ne rattrapent Je pointe avec 3 minutes de retard. 45 secondes de pénalités anecdotiques. Je ferai la spéciale en mode liaison, en moins rapide, verdict, de nouveau dernier temps. M’étant calmé, je parviens à rejoindre l’ES de Domfront dans les temps. Deux concurrents, le #44 en Gladius et Pierro #42 m’aident alors à fixer ma bulle, à redresser la pédale de frein et à remettre en place le capteur de mon Vector qui comme par magie, reprend vie ! On ne se rend pas compte à quel point une petite lumière est une présence rassurante pour le pilote dans la nuit :-)

Je scratche de nouveau cette ES par le bas mais je suis en passe de terminer ce rallye.

Dernière liaison en compagnie de mon ami Ben sur un très bon rythme, je reprends du plaisir et je retrouve le sourire. L’objectif modifié est donc atteint, je termine ce rallye compliqué et je marque des points aux deux étapes !!!

Classement SPORT

Ben #47 termine 17ème (8ème CF),Pierro #42 20ème (10ème CF) et LpS #43 26ème (12ème CF). comme toujours Pierro roule mieux la nuit que le jour ;)

Bilan

Pour la première fois, je suis confronté à des difficultés au cours d’un rallye. Cela aura été enrichissant et m’aura permis de prendre un maximum d’expérience. Gageons que nous ayons connu tous les problèmes d’une saison sur ce premier rallye ;-)

Belle consolation, grâce à Thierry Canazzi #14, Michel Bonneau #17 et surtout Olivier Ulmann #111, nous terminons deuxième du classement par équipe. Mon tout premier podium FFM, merci Rally Spirit !!! podium_par_equipe.jpg

Rendez-vous, « à domicile », en Corse, fin Avril…

LpS #43 - Team Rally Spirit

vendredi 30 mars 2012

entrainement circuit

Après avoir passé l'hiver au guidon de nos motos de "ville" il était temps de reprendre en mains les machines de "Rallye".

Avec l'aide de notre moto-club, Vitesse Performance, nous bénéficions de deux journées de circuit au pôle mécanique de Haute Saintonge

plan_circuit.jpg

Pour Ludo cela sera le premier contact avec son CB 500 en configuration course. La préparation se termine, il reste les éclairages à monter et le Vector à câbler. Sur le CB 500S de Pierro ne manque que la cure amaigrissement ....

Vendredi Pierro récupère le camion de la concession Honda (PL Moto à Libourne) charge les deux machines et le matériel,int_camion.jpg puis petite soirée tranquille au Château Barrabaque à Fronsac qui nous héberge pour le weekend, un grand merci à Franck et Caro.

Samedi matin départ pour la circuit à une quarantaine de kilomètres. Le fond de l'air est frais mais il y a déjà un grand soleil.

circuit.jpg

A notre arrivée le paddock est déjà bien rempli, nous nous installons sur le parking au dessus. Les formalités sont rapides, c'est cool de rouler en ViP. Sandra fera la journée en débutant avec suivi d'un moniteur, formule sympa et pas chère qui permet de progresser. Ludo et Pierro ont choisis de rouler en intermédiaires afin de pouvoir travailler tranquillement les trajectoires, les positions et les freinages afin d'être au top pour la spéciale du Mans.

Première session consacrée à la reprise en main des BB, pas évident pour Pierro après avoir roulé tout l'hiver sur une moto plus "moderne" avec une position trail!

Après les trois sessions du matin les machines sont à sec et les pilotes déjà bien entamés, Ludo doit même mettre un peu d'essence à la pompe du circuit avant de partir à la station faire les pleins. Nous étions un peu à la bourre ce matin... pas eu le temps de remplir les réserves. La pause repas est salutaire, la sieste aussi! Malgré la chaleur nous ferons toutes les sessions de l'après-midi. Les deux pilotes ont bien repris leurs marques, Ludo tourne, avec le BB 500, dans les mêmes temps qu'avec son CBR 1000RR et surtout s'amuse beaucoup plus. Pour Pierro les temps s’améliorent mais l'absence de sliders l'oblige à beaucoup incliner la moto et il arrive à la limite du pneu avant ... pas bien

Les pneus parlons en. Ces BT 003 RS sont vraiment très performant, nous avons choisi de rouler aux pressions normales (pour la route) leurs comportement nous a totalement satisfait.

Retour à la propriété, après avoir laissé les CB dans un box (Merci Loïc) pour une soirée pizza.

Dimanche matin réveil difficile ... entre les courbatures et le changement d'heure nous ne sommes pas très frais. Sandra a choisi la grasse matinée, nous partons à deux. Passage à la station pour une arrivée au circuit, une fois de plus le paddock est bien plein mais nous nous trouvons une place pour poser le camion. moto_camion.jpg

Les formalités sont encore plus rapides que la veille, un petit café, on papote puis nous allons récupérer nos montures. Dans le monde de la piste nos machines attirent le regard et les questions... c'est pas tout les jours que les pistards voient de vrais bêtes de courses ;)

pierro_Pitline.jpg

Au programme du jour deux session le matin, quatre l'après-midi ce qui nous arrange bien car les cuisses sont douloureuses.

Après une longue séance d’étirements nous partons pour le premier run, nous commençons à être chaud quand les commissaires agitent le drapeau rouge, session avortée suite à une chute. Toute la journée sera ponctuée d'incidents, il y a des jours comme ça!

Dans la matinée nous aurons roulé deux fois 12 minutes, ce qui nous a laissé du temps pour discuter avec nos fans venus nombreux nous soutenir.

Vitesse Performance - Bastien Baudin / Agence AUSTRALVitesse Performance - Bastien Baudin / Agence AUSTRAL

Bilan du weekend:

Les machines fonctionnent super bien mais nous avons perdu quelques morceaux, ça vibre ces petites bêtes Les pneus sont parfaits pour notre utilisation La démultiplication risque d'être un peu courte pour le Mans, ça va "rupter" en 6 Les pilotes sont chaud bouillants pour le premier rallye

dimanche 11 mars 2012

Les BB sont chez PL Moto notre partenaire Honda

Comme prévu nous avons déposé nos deux CB 500 chez PL Moto pour leurs préparations

Pour celle de Pierro, la même machine que l'an dernier, changement du tête de fourche + support et cure d'amaigrissement (pas pour moi pour la moto ;) )

Pour celle de Ludo il y a tout à faire ...

Denis "notre mécano" avait un sourire jusqu'au oreilles cela va lui changer sont quotidien !

Nous récupérons les machines le 23 Mars pour les deux jours de roulage sur le circuit de Haute Saintonge, puis elles retournent une petite semaine à la concession pour les finitions ... elles vont être au Top!!!

Le weekend suivant roulage sur des routes improbables, genre Ultimate, pour se mettre dans l'ambiance rallyes .....

jeudi 8 mars 2012

Comme vous l'avez compris, Ludo roulera en catégorie Sport auprès de Pierro cette saison.

Ce choix a été motivé par plusieurs facteurs :

- Rouler dans la même catégorie que Pierro,

- Le CB 1000 R ayant fini sa carrière en Aveyron, j'ai choisi de repartir sur un modèle moins puissant (ER6N ou CB500N) et moins cher à assurance (paye ton malus !).

- La catégorie Sport peut me permettre de monter sur le podium....

Ayant retrouvé tous mes moyens physiques, je suis donc plus motivé que jamais

Mon équipement qui a bien morflé lors de la gamelle ayant été remboursé aux conditions (valeur du neuf) mentionnées dans mon contrat d'assurance auprès de l'AMDM, me voici donc ré-équipé à neuf :

- Casque ARAI Chaser V Pride,

- Combinaison DAINESE,

- Gants ALPINESTAR SP1,

- Bottes ALPINESTAR SMX-5 WP,

- Dorsale DAINESE +Plastron DAINESE. (Trois côtes cassées ça suffit!!)

Concernant le CB 500 :

- Pneumatiques BRIDGESTONE BT 003 RS,

- Amortisseurs Hagon TT "Rallye",

- Mini clignotants avants et arrières,

- Rétroviseur gauche "enduro",

- Poignée racing RIZOMA 1/4 tour,

- Kit chaine 14 x 43 (15 x 40 en origine),

- Guidon cross,

- Pare-main d'Aprilia Shiver

- Lecteur de road book avec éclairage,

- Compteur additionnel Vector Enduro,

- Suppression de la béquille centrale,des repose pieds arrière et de la poignée passager,

- Mise en conformité pour le CFRR.

- Et une grosse révision!

Dans 15 jours, les premières photos

Ludo

lundi 5 mars 2012

les Vectors sont arrivés

Un équipement supplémentaire pour cette nouvelle saison.

la saison passée nous a apprit l'importance d'un compteur précis et fiable, ce que remplissaient à merveille les compteurs de vélos, mais aussi que l'on pouvait se tromper et qu'un Tripmaster recalable pouvait être vraiment très utile... alors cette année nous investissons ....

VECTOR

Bientôt le montage et les premiers tests!

- page 1 de 3