Motomag.com

Les blogs de Moto magazine

Rallye routier de Tunisie 2011

En direct de Tunisie, notre envoyé spécial Francesco Scuderi vous fait vivre ce premier Tunisia Road Rallye, qui est aussi le premier rallye routier africain, du 22 au 30 octobre. Par Moto Magazine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 novembre 2011

Tronches de rallye

Pour conclure cette première édition du Tunisia Road Rally, qui est aussi le premier rallye routier en Afrique, une galerie de portraits de quelques-uns des participants, pilotes, encadrants et accompagnateurs.

0-tunisia-road-rally-8.jpg


0-tunisia-road-rally-1.jpg


0-tunisia-road-rally-3.jpg


0-tunisia-road-rally-4.jpg


0-tunisia-road-rally-5.jpg


0-tunisia-road-rally-6.jpg


0-tunisia-road-rally-7.jpg


0-tunisia-road-rally-9.jpg


0-tunisia-road-rally-10.jpg


0-tunisia-road-rally-11.jpg


0-tunisia-road-rally-12.jpg


0-tunisia-road-rally-13.jpg


0-tunisia-road-rally-14.jpg


0-tunisia-road-rally-15.jpg


0-tunisia-road-rally-16.jpg


0-tunisia-road-rally-17.jpg

Francesco Scuderi


- Serge Nuques remporte le premier Tunisia Road Rally

dimanche 30 octobre 2011

Serge Nuques remporte le Tunisia Road Rally

Après les deux dernières spéciales, remportées par Marlin/Vignand et Franck Coudert, le rallye est arrivé à Hammamet, sa destination finale. C’est donc Serge Nuques, sur Yamaha 450 WRF qui remporte ce premier Tunisia Road Rally devant Frédéric Lejeune et Franck Coudert. À bientôt pour plus de renseignements, de photos et un bilan final de l’épreuve.

DSC_5256.jpg

Classement scratch à l’issue de la 6e journée de course

1) Serge Nuques, Yamaha 450 WRF, 37:26.17
2) Frédéric Lejeune, BMW HP2, à 33.46
3) Coudert Franck, Ducati Multistrada, à 1:02.79
4) Bruno Marlin/Samuel Vignand, Side Choda ZX12R, à 2:03.44
5) Alain Frattini, Aprilia Mana, à 3:24.87
6) Emmanuel Combes, KTM 690 Duke, à 3:46.90
7) Bruno Crutzen, BMW HP2, à 4:02.55
8) Erik Enstrom, Ducati Multistrada, à 3:57.02
9) Dominique Wils, Honda XL 600 R, à 5:09.11
10) Bader Benlekehal, Triumph Street Triple 5:14.91

samedi 29 octobre 2011

Bénévoles tunisiens

0-commissaires-a.jpg

Environ une quarantaine de commissaires bénévoles tunisiens participent à ce Tunisia Road Rally. Ils viennent tous de la région nord-est de la Tunisie (Tunis, Monastir, Hammamet…) et parmi eux plus de 30% de filles. Ils ont tous déjà participé à des rallyes, mais de type voitures historiques ou rallyes raid. Les membres de ma FFM (Fédération française de motocyclisme) leur ont dispensé une formation spécifique avant le rallye et ces mêmes membres de la FFM, avec le directeur de course en tête, ont été surpris par leur efficacité et leur disponibilité.

Francesco Scuderi

0-commissaires-b.jpg

0-commissaires-c.jpg

Des gendarmes pour la prévention

0-gendarmes-a.jpg

Ils se nomment Pierre, Eric et Laurent et ils sont des passionnés de moto. Il y a deux ans environ, ils ont donné vie à une association, la PSR (Prévention sécurité rallye), avec pour but de sensibiliser les pilotes de rallye routier à respecter les règles fondamentales de conduite sur route ouverte à la circulation.

Dans leur vie professionnelle, ils sont tous gendarmes, souvent des anciens instructeurs de l’école moto de Fontainebleu, mais sur le Tunisia Road Rally, ils interviennent bénévolement au nom de l’association. « La semaine que nous passons ici est entièrement prise sur nos vacances », nous explique Pierre, le président.

0-gendarmes-b.jpg

Leur tâche dans le rallye est avant tout préventive. Pierre par exemple, encadre les motards accompagnateurs du rallye, en les dirigeant sur le parcours, mais sans se priver aussi de dispenser quelques bons conseils de conduite. Eric et Laurent, quant à eux, devancent les pilotes pour se placer dans des endroits sensibles du parcours routier (sorties d’école, chantiers…) pour, le cas échéant, prévenir les concurrents ou avertir les habitants du passage du rallye. Ils effectuent aussi des contrôles inopinés de vitesse pour signaler au directeur de course tout excès de la part d’un pilote.

0-gendarmes-c.jpg

Mais ce qui a le plus médusé les pilotes du TRR, c’est leur présence conviviale, tous les soirs, autour du repas. Quant à nous, pour les avoirs vu rouler sur route, ils nous ont impressionné pour leur maîtrise de la conduite. Chapeau bas !

Francesco Scuderi

Camion-balai

0-camion.jpg

Pas mal de travail pour le camion-balai dans ce rallye, surtout après la dernière spéciale de vendredi où la course a été neutralisée. On voit, entre autres, la BMW de Frédéric Lejeune qui est rentrée au parc fermé avec les deux jantes explosées. Même chose pour la Ducati du Suédois Erik Enstrom. Quant à la dernière moto que l’on voit en train de monter, il s’agit de la 125 de Dominique Subias.

Francesco Scuderi

Spéciales d’anthologie

Vendredi 28 octobre 2011. Cette étape qui de Matmata allait jusqu’à Kairouan a été une des plus belles d’un point de vue sportif. Les deux spéciales au programme, la première au sud de Matmata l’autre dans le Jebel Biada (région de Gafsa), ce sont celles qui marqueront le plus ce premier Tunisia Road Rally.

0-course-d.jpg

La première, très étroite et vallonnée, était bordée par des petits murets en pierre, la deuxième montait jusqu’à 1100 m d’altitude, par une route à flanc de montagne et avec plein de cuvettes d’évacuation d’eau. L’une rappelle un peu certaines routes corses, l’autre la course de côte du Mont Dore en Auvergne.

C’est encore Serge Nuques qui gagne les deux spéciales, avec une confortable avance sur Franck Coudert sur le duo Marlin/Vignand dans la première, et sur Frédéric Lejeune dans la seconde. Dans cette dernière, même si Frédéric est devancé par Serge, il signe une performance exceptionnelle qui montre bien les qualités de pilotage du Belge. À cause des compressions dues aux cassures de l’asphalte pour évacuer l’eau (en Tunisie, on préfère faire passer l’eau de pluie sur les routes au lieu de construire des ponts), il explose littéralement les deux jantes de sa BMW et finit la spéciale avec le pneu avant à plat.

0-course-j.jpg

Belle performance aussi d’Alain Frattini, qui hisse son Aprilia Mana à la quatrième place dans les deux spéciales. Quant à l’unique 125 en course, la Yamaha WRX de Dominique Subias, elle est toujours en course et occupe la 20e place au scratch. Seul petit problème : le moteur n’a presque plus de compression et Dominique n’est pas certain qu’elle puisse tenir jusqu’à demain, dernier jour de course !

0-course-a.jpg


0-course-c.jpg

Petite anecdote enfin, toute la caravane du rallye (pilotes et assistances) est rentrée en convoi jusqu’à Kairouan par des petites routes de campagne, pour éviter les manifestations post-élections à Sidi Bouzid. C’est dans cette ville qu’un jeune homme s’était immolé par le feu en décembre dernier, ce qui avait été le point de départ de la révolution tunisienne. Demain, deux spéciales seront au programme avant l'arrivée à Hammamet.


Francesco Scuderi

0-course-b.jpg

0-course-f.jpg

0-course-e.jpg

Classement scratch à l’issue de la 5e journée de course

1) Serge Nuques, Yamaha 450 WRF, 25:45.61
2) Frédéric Lejeune, BMW HP2, à 41.20
3) Coudert Franck, Ducati Multistrada, à 1:12.50
4) Bruno Marlin/Samuel Vignand, Side Choda ZX12R, à 2:12.32
5) Alain Frattini, Aprilia Mana, à 3:02.31
6) Emmanuel Combes, KTM 690 Duke, à 3:19.07
7) Bruno Crutzen, BMW HP2, à 3:24.61
8) Erik Enstrom, Ducati Multistrada, à 3:57.02
9) Dominique Wils, Honda XL 600 R, à 4:50.33
10) Bader Benlekehal, Triumph Street Triple 5:07.57

Les Tunisiens dans la course

Vendredi 28 octobre 2011. Les quatre pilotes tunisiens inscrits au Tunisia Road Rally sont toujours en course. Tous sont membres du Bardo Bikers, le club moto de Tunis. Certes, ils occupent les dernières places car, avant ce rallye, ils ne connaissaient rien aux règles et aux subtilités de la discipline. Mais ils apprennent vite et certains, comme Adel et Afif qui courent respectivement avec une BMW R 1100 RT (!) et une Suzuki GSX-R 1000, se demandent déjà avec quelle moto ils pourront participer l’année prochaine. Très accueillants vis-à-vis des pilotes européens, ils ont fait l’impossible pour aider tous ceux qui ont connu des problèmes. Vous trouverez les visages et les motos d’Adel, Afif, Mohamed et Bodis dans les photos ci-dessous.

Francesco Scuderi

0-tunisien-a.jpg

0-tunisien-b.jpg

0-tunisien-c.jpg

0-tunisien-d.jpg

Marché aux moutons à El Hamma

0-moutons-3.jpg Vendredi 28 octobre 2011. Outre l’agriculture, l’élevage est une des principales activités de l’économie tunisienne. Elle fait vivre des nombreuses familles, surtout dans les régions de montagne et à l’intérieur des terres où le tourisme est peu développé.

L’élevage ovin et caprin est de loin la plus important avec respectivement 3 973 000 têtes unités femelles et 708 000 têtes unités mâles (source Office de l’Elevage et des Pâturages Tunisien). Le prix du mouton vivant varie en fonction des périodes de l’année, soit environ entre 7 et 9 dinars (entre 3,70 et 5 euros) le kilogramme. C’est en pleine période de l’Aïd que son prix est le plus élevé. Dans les boucheries en revanche, le prix du kilogramme peut monter à 18 ou 20 dinars.

On peut voir sur cette photo une journée de marché au mouton à El Hamma, petite ville à l’ouest de Gabes. Les éleveurs viennent de toute la région avec leurs moutons qu’ils transportent dans de pick-up Isuzu (cette marque japonaise a depuis longtemps remplacé les bonnes vieilles 404 Peugeot).

Francesco Scuderi

L’Américain

0-americain-4-a.jpg

Vendredi 28 octobre 2011. Personnage attachant et exubérant à la fois, Anthony Ben Mami est un citoyen américain d’origine tunisienne. Tombé par hasard sur la page d’accueil du site Tunisia Road Rally, il n’a pas hésité un instant à s’inscrire et à faire venir sa Honda CBR 1000 depuis les USA. Habitué des circuits de vitesse, il découvre comme tous les autres pilotes tunisiens le rallye routier. En course il n’a pas été épargné par les galères, grosses et petites, comme une crevaison à haute vitesse où il a failli « s’en prendre une bonne » lors de la traversée du Chott El Jerid. Une chose est certaine en tout cas pour Anthony : « Le rallye routier, c’est une galère sans fin. Mais que c’est bon… »

0-americain-4b.jpg

Francesco Scuderi

Des Triumph dans le désert

0-triumph-a.jpg

Vendredi 28 octobre 2011. Notre correspondant sur place, Francesco Scuderi, suit ce rallye avec une Triumph Tiger 800 XC (ci-dessus) prêtée par l’importateur. Obligé parfois de prendre des pistes pour aller d’une spéciale à une autre (eh oui, une piste peut quelquefois faire gagner du temps), il vous donnera prochainement son avis sur les qualités et les défauts de cette nouvelle moto, en utilisation tourisme et TT, dans les colonnes de Moto Magazine. Rappelons aussi qu’un de nos confrères, Bader Benlekehl (ci-dessous) de Moto et Motards est engagé en course avec une Triumph Street Triple et qu’il occupe actuellement une belle 10e place au classement général.

0-triumph-b.jpg

Francesco Scuderi

- page 1 de 4